Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Sicherheitsdienst, littéralement le « service de la sécurité », fut le service de renseignements de la SS. Le SD fut créé dès 1931 par Reinhard Heydrich, sous l'appellation service Ic. Officiellement dénommé SD en juillet 1932, son pouvoir augmenta avec celui des nazis sur l’Allemagne. Il était en compétition avec les SA qu’il aida à éliminer lors de la Nuit des Longs Couteaux, et en rivalité constante avec l’Abwehr, le service de contre-espionnage militaire dirigé par l'Amiral Wilhelm Canaris.

Reinhard Heydrich

Reinhard Heydrich

En 1936, il est intégré au RSHA, toujours sous le commandements de Heydrich, aux côtés de la SIPO, qui regroupe la Gestapo, dirigée par Mueller et Kriminalpolizei (KRIPO), avec à sa tête Artur Nebe. A partir de ce moment, il ne dispose plus que de deux départements, l'Amt III, SS-Inland, qui s'occupe, au sens large du terme de contre-espionnage et de recueil de renseignements à l'intérieur du Reich, sous la direction de Ohlendorf et dont le service central comptait 500 à 600 hommes, et l'Amt VI, SS-Ausland, service de renseignements à l'étranger, dirigé par Schellenberg, avec 300 à 500 agents.

A son tour, l'Amt VI entra dans une logique de conflit permanent, cette fois avec la Gestapo qui entretenait et développait son propre réseau d'informateurs, et qui détenait en outre, contrairement au SD, le pouvoir d'interner tout opposant ou supposé tel. Ayant la tâche de détecter les ennemis réels et potentiels du Parti, il mit en place des centaines d’agents et des milliers d’informateurs. Après l’attentat contre Hitler en juillet 1944 son pouvoir quasi absolu de terreur (d’État) ne devant des comptes qu'à Himmler et Hitler fut encore renforcé avec la prise de contrôle de l’Abwehr.

 Le SD était organisée en quatre départements : 

Section A avec l’ordre légal et la structure du Reich sous-divisée en :

  • A 1 Question générales du travail dans les sphères de la vie en Allemagne.
  • A 2 Lois.
  • A 3 Constitution et administration.
  • A 4 Vie nationale en général.
  • A 5 Questions générales de règlement de police et toutes questions d’applications de la législation.


Section B traitait de la nationalité et de l’ethnicité :
 

  • B 1 Nationalité.
  • B 2 Minorités.
  • B 3 Ethnicité et santé.
  • B 4 Citoyenneté et naturalisation.
  • B 5 Territoires occupés.


Section C traitait de la culture :
 

  • C 2 Éducation religieuse.
  • C 3 Culture, folklore et art.
  • C 4 Presse, littérature, radio, évaluation et censure.


Section D avec l’économie :
 

  • D a la presse
  • D b colonies
  • D S questions spéciales
  • D W régions occupées à l’ouest
  • D O régions occupées à l’est
  • D 1 alimentation
  • D 2 commerce, artisanat et transport
  • D 3 finance, monnaie, banques, assurances et changes
  • D 4 industrie et énergie
  • D 5 questions sociales et syndicales

 

Les agents du SD portaient sur leurs uniformes, au bas de la manche gauche, un losange noir avec les inscriptions SD brodés dessus, de plus alors que les autres membres de la SS arboraient normalement les Runes Germaniques "SS" sur le côté de droit de leur col, les membres du SD eux n'avaient que l'écusson noir sans les runes.

Tag(s) : #Organisations Militaires

Partager cet article

Repost 0