Bureau Ganna et Tull

Connu aussi sous le nom de Rohma et situé 41 rue de Washington à Paris. Le bureau Ganna et Tull était spécialisé dans l'achat d'outils et de tours. Diriger par un ancien interprète nommé Georges Bernicke qui devient caissier, II était payé pour ce travail 15.000 francs par mois.

En avril 1943, les Allemands envoient en prison au Cherche Midi Ganna, Tull et Bernicke sous une inculpation assez difficile à déterminer mais, qui paraît être celle de corruption de militaires allemands, ce qui est tout à fait plausible. Le bureau Ganna et Tull est mis alors en liquidation et est remplacé dans ses locaux par un autre bureau d'achat, la Société Pimetex.

Le liquidateur du Bureau Ganna et Tull fut le Dr Karl Loskant dépendant des services du Dr Blanke de l'Hôtel Majestic. Loskant donna l'ordre à Berncike de l'aider dans la liquidation de Ganna et Tull et à cet effet le fit sortir de prison après un mois de détention. Bernicke travailla dès lors sous les ordres de l'Administrateur provisoire et continua d'être rétribué sur les fonds de la Rohma.

Dès lors, en collaboration aec Loskant, il participera à la saisie de marchandises dans diverses entreprises qui travaillaient déjà pour l'ennemi et fermées par ordres des Autorités d'Occupation, dont il détournera à son profit une partie des objets saisis pour les recéder ensuite contre espèces aux Allemands.

Bernicke travaillera également avec d'autres trafiquants de son accabits, tel que Schaposchnikoff, qui travaillait pour le bureau d'achat Zentrakraft, il fit d'ailleurs 1.000.000 de francs de chiffre d'affaires. Il est assez curieux de signaler que Bernicke fut victime à la Libération d'un vol aux faux policiers qui ont enlevé tout l'argent contenu dans son appartement et même les économies de sa vieille domestique, vol estimé à environ 150.000 francs, comme quoi à tous malheur est bon.