Wünnenberg Alfred

Publié le par Roger Cousin

Wünnenberg Alfred Alfred Wünnenberg (1891 - 1967) est un général allemand de la Seconde Guerre mondiale. Il a reçu la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne le 23 avril 1942. Alfred Bernhard Julius Ernst Wünnenberg naît le 20 juillet 1891 à Sarrebourg en Moselle. Il s'engage le 25 février 1913, comme sous-officier dans le 56e Infanterie-Regiment "Vogel von Falckenstein" (7. Westfälisches). Pendant la Première guerre mondiale, Wünnenberg se bat avec son régiment sur le front occidental.

Dès septembre 1914, Wünnenberg est grièvement blessé. En janvier 1915, il est promu Leutnant (sous-lieutenant) dans la 8e compagnie du 255e Infanterie-Regiment. En juin 1916, Wünnenberg suit une formation de pilote et intègre, en août 1917, la 47e Feld-Flieger-Abteilung, comme pilote de reconnaissance. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, il rejoint un corps de volontaires en Haute-Silésie. Promu capitaine, il quitte l'armée en septembre 1920 et s'engage dans la police prussienne avec le grade d'Oberleutnant.

En avril 1920, il devient maître-chien à l'école de la police d'Essen, avant de faire un stage d'instructeur à l'Académie de police de Potsdam. Il revient à l'Académie d'Essen pour devenir maître-chien instructeur. En 1924, il commande l'unité des maîtres-chien de l'Académie de police. Il suit ensuite une formation à l'école de police de Krefeld, puis à celle de Cologne de 1926 à 1928. Il est affecté ensuite à l'Académie de Berlin-Charlottenburg, comme dresseur instructeur. Il est affecté ensuite dans une unité de protection de Hindenburg et adhère le 1er mai 1933 au NSDAP. En août 1933, il commande une unité de police à Bytom, en mai 1934 à Gliwice, en février 1935 à Sarrebruck, en octobre 1937 à Brême, puis à Mannheim. En décembre 1938, il est affecté à l'État-major de la Police de Stuttgart.

Au début de la Seconde Guerre mondiale, le 2 octobre 1939, Wünnenberg est nommé Kommandeur du 3e Polizei-Schützen-Regiment, tout en étant promu au grade de SS-Standartenführer dans la SS. Il prend part avec son unité à la campagne de France en 1940, puis à l'opération Barbarossa. Le 15 novembre 1941, il reçoit la Croix de chevalier de la Croix de fer. Le 15 décembre 1941, il prend le commandement de la 4e SS-Polizei-Panzergrenadier-Division. Pour sa bravoure au combat, en tant que SS-Brigadeführer et Generalmajor der Polizei, Wünnenberg reçoit Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne, le 23 avril 1942.

Le 10 juin 1943, en tant que "Kommandierender General", Wünnenberg prend le commandement du IV. SS-Panzerkorps. Le 31 août 1943, il succède à Kurt Daluege à la tête des services de l'Ordnungspolizei. Il reste à ce poste jusqu'à la fin de la guerre. Dans les derniers jours de la guerre, après la disgrâce d'Heinrich Himmler, Wünnenberg est nommé chef de la police allemande. Alfred Wünnenberg décédera le 30 décembre 1967 à Krefeld.

Commenter cet article