Verfügungstruppe

Publié le par Roger Cousin

Les SS-Standarten der Verfügungstruppe (abrégés en SS-St./VT) virent le jour en automne 1934, lorsque les nouveaux régiments SS "Deutschland" et "Germania" furent formés respectivement à partir des Services de garde politiques "München" (Ellwangen) et "Württemberg" (Jagst) d'une part et des Services de garde politiques "Hamburg", "Arolsen" et "Wolterdingen" d'autre part. La "Stabswache Berlin" et les "SS-Sonderkommandos" Crossen et Jüterbog patrouillent alors à Berlin et dans ses environs. En 1937, ils reçoivent le nom de "1re division SS Leibstandarte Adolf Hitler".

Après l'Anschluss avec l'Autriche, le nouveau régiment "Der Führer" voit le jour. Il résulte de la fusion des Schutzstaffel germano-autrichiennes et des parties des régiments "Deutschland" et "1re division SS Leibstandarte Adolf Hitler". À partir de mars 1935, le terme de "Standarte" est progressivement enlevé du nom du régiment. À partir d'octobre 1938, on ne parle plus de "Standarten der SS-VT" mais de SS-Regimentern. Cette même année, 14 000 hommes compose la Verfügungstruppe.

Commenter cet article