Renzi Eva

Publié le par Mémoires de Guerre

Eva Renzi, née Evelyn Renziehausen le 3 novembre 1944 à Berlin d’un père danois et d’une mère française, et décédée le 16 août 2005 à Berlin des suites d'un cancer à l'âge de 60 ans, est une actrice allemande.

 

Renzi Eva
Renzi Eva
Renzi Eva
Renzi Eva
Renzi Eva
Renzi Eva
Renzi Eva
Renzi Eva
Renzi Eva
Renzi Eva
Renzi Eva

Après avoir exercé plusieurs professions telles que modèle, hôtesse d'accueil et téléphoniste, elle prend des cours de théâtre et joue quelques rôles, avant d'apparaître au cinéma dans de nombreux films en Allemagne, en Suisse, en France et aux États-Unis. Elle est découverte par le réalisateur Will Tremper qui lui donne en 1966 le rôle principal dans Playgirl, qui lui vaut d'être désignée comme la nouvelle Glamourgirl en Allemagne, et citée comme un mélange d'Ingrid Bergman et de Julie Christie. Elle se fait connaître du public anglais en 1966 dans Mes funérailles à Berlin, dans le personnage de l’agent israélien Samantha Peel, aux côtés de Michael Caine, attirant l'attention d'Hollywood dans un rôle au côté de James Garner : The Pink Jungle.

Sa carrière est alors lancée. Politiquement engagée dans les années 1970, elle participe à un voyage d’études en Inde suite à des témoignages mettant en cause le mouvement d’Osho Rajneesh sur l’abus de stupéfiants. De 1976 à 1986, elle fait une seule apparition en Allemagne dans le film Manuel sous la direction de Peter Obrist, joue dans la série française Papa Poule (1980-1982) et dans La fille prodigue), de Jacques Doillon avec Michel Piccoli et Jane Birkin. En 1983 elle fait la une des journaux après avoir traité le président fédéral Karl Carstens de "vieux nazi" pendant le festival du théâtre de Bad Hersfelder. Tout d’abord licenciée, le Conseil des Prud’hommes de Francfort lèvera la sanction pour absence de preuve caractérisée.

À la fin des années 1980, elle joue dans des séries à la télévision allemande ; sa dernière apparition pour le petit écran a lieu en 1995 dans Balko. télévisées la maison de forêt (1987) et l'héritage(héritier) le Guldenburgs à la télévision allemande. Une scène d'invité à Balko en 1995 était son(leur) dernier passage à la télé. Des années plus tard, elle revenait avec succès au théâtre. Elle fut mariée de 1967 jusqu'à 1980 avec l'acteur suisse Paul Hubschmid avec lequel elle tourne Taste of excitement en 1969 ; ils étaient considérés comme le couple idéal du cinéma en Allemagne à la fin des années 1960. Eva Renzi s’éteint le 16 août 2005 à l'âge de 60 ans à Berlin des suites d’un cancer des poumons, et repose à présent au cimetière de Luisenfriedhof III à l’ouest de Berlin. Elle est la mère de l'actrice Anouschka Renzi.

Filmographie

  • 1997: Bruit d’amour et de guerre (Kurzfilm)
  • 1994 : Une journaliste enquête - Dr Luise Bockelkamp
  • 1993 : Sylter Geschichten (Fernsehserie, eine Folge)
  • 1987 : Waldhaus (Fernsehserie, eine Folge)
  • 1986 : Manuel
  • 1981 : La Fille prodigue - La fiancée
  • 1976 : Das Blaue Palais 
  • 1975 : Das ohnmächtige Pferd
  • 1974 : Die Abwerbung
  • 1971 : Das Messer
  • 1971 : Tatort: Kressin und der tote Mann im Fleet 
  • 1970 : La Nuit des assassins - Helena
  • 1970 : L'Oiseau au plumage de cristal - Monica Ranieri
  • 1970 : Taste of Excitement
  • 1970 : Das Grauen kam aus dem Nebel (La morte risale a ieri sera)
  • 1970 : Beiß mich, Liebling
  • 1970 : Spezialkommando Wildgänse (Appuntamento col disonore)
  • 1970 : Das Geheimnis der schwarzen Handschuhe (L’uccello dalle piume di cristallo)
  • 1969 : Eine Frau sucht Liebe
  • 1968 : The Pink Jungle)
  • 1967 : Le Grand Dadais - Patricia
  • 1967 : Negresco – Eine tödliche affâre
  • 1966 : Mes funérailles à Berlin - Samantha Steel
  • 1966 : Playgirl - Alexandra Borowski

Télévision

  • 1995 : Balko (Série TV) - Monique
  • 1980 : Papa Poule ou Les Aventures de Papa Poule (Série TV) - Jenny
  • 1971–1972 : Gefahr unter Wasser (Série TV - 26 épisodes)
  • 1965 : Doktor Murkes gesammelte Nachrufe (TV film)

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article