Reed Carol

Publié le par Mémoires de Guerre

Sir Carol Reed, né à Putney (Londres), le 30 décembre 1906 - mort à Chelsea (Londres), le 25 avril 1976, est un réalisateur, producteur et scénariste britannique. 

Reed Carol
Reed Carol
Reed Carol
Reed Carol
Reed Carol

Fils illégitime de l'acteur et producteur Herbert Beerbohm Tree et de sa maîtresse May Pinney Reed, Carol Reed est né à Putney, Londres, et fréquenta la King's School de Canterbury. Reed servit dans l'armée britannique durant la Seconde Guerre mondiale, expérience dont il eut plusieurs occasions de se servir dans les films qu'il tournera par la suite. Il entama au théâtre une carrière d'acteur alors qu'il était encore adolescent et il ne fallut guère de temps avant qu'il ne devienne producteur réalisateur, avec à son actif des films comme Sous le regard des étoiles (The Stars Look Down, 1939), Kipps (1941), Huit Heures de sursis (Odd Man Out, 1947), Le Banni des îles (Outcast of the Islands, 1952) et L'Extase et l'Agonie (The Agony and the Ecstasy, 1965). Mais c'est surtout pour les adaptations cinématographiques des romans de Graham Greene écrites en collaboration avec ce dernier que Reed a acquis sa réputation : Première Désillusion (The Fallen Idol, 1948), le classique Troisième Homme (The Third Man, 1949) qui recevra le Grand Prix du Jury à Cannes et Notre Agent à La Havane (Our Man in Havana, 1959) ; pour les deux premiers, Reed se voit en outre nommé pour l'Oscar du meilleur réalisateur, distinction qu'il ne recevra pas ces fois-là.

En 1953, il devint le premier metteur en scène de cinéma britannique à être anobli pour son œuvre. Un des derniers films qu'il réalisera sera Oliver! (1968), l'adaptation de la comédie musicale éponyme, elle même tirée d'Oliver Twist, le roman de Charles Dickens. Le film vaut à Reed tous les honneurs, car il remporte pas moins de 5 Oscars dont, enfin, celui du Meilleur réalisateur. Carol Reed est mort d'un infarctus du myocarde le 25 avril 1976 à son domicile de Chelsea, Londres, à l'âge de 69 ans. À partir de 1943 et jusqu'en 1947, il fut l'époux de l'élégante actrice britannique Diana Wynyard. Après leur divorce, il épousa, en 1948, l'actrice Penelope Dudley Ward, dite Pempie, fille aînée de Freda Dudley Ward, qui avait été la maîtresse du Prince de Galles, le futur roi d'Angleterre et duc de Windsor Édouard VIII. Ensemble, ils ont eu un fils, Max. L'acteur Oliver Reed est le neveu de Carol Reed. La belle-fille de Carol Reed, la fille de Penelope Ward, Tracy Reed, a quant à elle joué dans bon nombre de films, et c'est notamment elle qui joue la seule femme présente au casting de Docteur Folamour (Dr. Strangelove or : How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb) de Stanley Kubrick.

Filmographie

Comme réalisateur

  • 1935 : Mannequin de Paris (It Happened in Paris) coréalisé avec Robert Wyler
  • 1935 : Midshipman Easy
  • 1936 : Laburnum Grove
  • 1937 : L'Homme aux cent voix (Talk of the Devil)
  • 1937 : Who's Your Lady Friend ?
  • 1938 : Penny Paradise
  • 1938 : Week-end (Bank Holiday)
  • 1938 : Climbing High
  • 1939 : A Girl Must Live
  • 1940 : Sous le regard des étoiles (The Stars Look Down)
  • 1940 : Girl in the News
  • 1940 : Train de nuit pour Munich (Night Train to Munich)
  • 1941 : Kipps
  • 1941 : A Letter from Home
  • 1942 : The Young Mr. Pitt
  • 1943 : The New Lot
  • 1944 : L'Héroïque Parade (The Way Ahead)
  • 1945 : La Vraie Gloire (The True Glory)
  • 1947 : Huit Heures de sursis (Odd Man Out)
  • 1948 : Première Désillusion (The Fallen Idol) d'après Graham Greene
  • 1949 : Le Troisième Homme (The Third Man) d'après Greene
  • 1952 : Le Banni des îles (Outcast of the Islands)
  • 1953 : L'Homme de Berlin (The Man Between)
  • 1955 : L'Enfant et la Licorne (A Kid for Two Farthings)
  • 1956 : Trapèze (Trapeze)
  • 1958 : La Clef (The Key)
  • 1959 : Notre Agent à La Havane (Our Man in Havana) d'après Greene
  • 1962 : Les Révoltés du Bounty (Mutiny on the Bounty). Carol Reed, qui a participé à la réalisation, n'est pas crédité au générique.
  • 1963 : Le Deuxième Homme (The Running Man)
  • 1965 : L'Extase et l'Agonie (The Agony and the Ecstasy)
  • 1968 : Oliver!
  • 1970 : L'Indien (Flap)
  • 1972 : Sentimentalement vôtre (Follow Me !)

Comme producteur

Comme scénariste

Commenter cet article