Rathenau Walther

Publié le par rodney42

Rathenau WaltherWalther Rathenau est un industriel, écrivain et homme politique allemand (Berlin, 29 septembre 1867 - 24 juin 1922. Issu d'une famille juive, il se veut l'exemple d'une assimilation culturelle et nationale réussie, affirmant que « seul du sang allemand coule en moi. » Il est cependant la cible privilégiée des discours antisémites, et meurt assassiné par l'Organisation Consul.

Personnalité importante de l’histoire allemande du début du XXe siècle, Walter Rathenau est issu d’une famille juive. Il est le fils d’Emil Rathenau, fondateur d'AEG et magnat de l'électricité. Walter Rathenau fait ses études à la faculté des Sciences de Berlin et de Strasbourg. À 26 ans, il est nommé à la tête d’une société d’aluminium. En 1899, son père lui offre un poste important au sein de sa société d’électricité.

Ardent partisan de la politique impériale allemande, il s'engage en politique et soutient les opérations d'agression pendant le premier conflit mondial. Il lance un appel à la « guerre totale » au printemps 1918 et, après l'armistice du 11 novembre, choisit de soutenir les institutions de Weimar pour préparer la revanche. Devenu ministre de la Reconstruction en 1921 et ministre des Affaires étrangères en 1922, sous la république de Weimar, Walter Rathenau négocie avec les représentants soviétiques Christian Rakovsky et Adolf Joffe le traité de Rapallo qui permet à la république de Weimar de contourner les stipulations des traités de paix (entraînement de troupes allemandes sur le territoire soviétique).

Il est néanmoins choisi pour cible par les groupes nationalistes révolutionnaires de droite comme de gauche. Son style flamboyant et son intelligence, mise au service du gouvernement allemand, s'opposent au chaos dans lequel les forces révolutionnaires issues des Corps Francs espèrent construire une nouvelle société sur les ruines de la Première Guerre mondiale. Il est alors considéré par ses ennemis comme un représentant de l'« Ancien régime ».

L'Organisation Consul, groupe terroriste dans lequel évolue Ernst von Salomon, décide de l'assassiner pour provoquer la chute du gouvernement. Les terroristes passent à l'action le 24 juin 1922 : un cabriolet ayant deux hommes à bord vêtus de manteaux en cuir et de capuches s'approche de la voiture du ministre.

Rathenau est abattu de plusieurs coups de pistolet automatique. Les assassins prennent alors la fuite en lançant une grenade. Une vaste opération de police est déclenchée et la plupart des groupes nationalistes sont décapités. Le 17 juillet 1933, Hitler fait un geste hautement symbolique en honorant publiquement les assassins de Rathenau.


Commenter cet article