Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Oberkommando der Luftwaffe (OKL) était le Haut Commandement de l'armée de l'air (Luftwaffe) du Troisième Reich

Hermann Goering et Robert Ritter von GreimHermann Goering et Robert Ritter von Greim

Hermann Goering et Robert Ritter von Greim

Le Reichsluftfahrtministerium ou RLM (ministère de l'Air de la Luftwaffe) était situé à Berlin et a été dirigé par Hermann Göring en sa qualité de ministre de l'Air supplémentaires.  L' Oberkommando der Wehrmacht (OKW) est la plus élevé des institutions militaires dans la structure de commandement militaire.

Elle a été responsable de la coordination des efforts des trois armes de guerre, Heer, Kriegsmarine et Luftwaffe. Elle a été dirigée par Wilhelm Keitel après avoir pris la suite du ministre de la guerre Werner von Blomberg en 1938. À la tête de la Luftwaffe, le Reichsmarschall Hermann Göring, également ministre du Cabinet, a obtenu que les ordres opérationnels de la Luftwaffe viendraient d'Hitler à lui, qui les transmettra aux dirigeants de la Luftwaffe, en contournant l' OKW.

Le 5 février 1944, grâce aux efforts de Günther Korten et Karl Koller, le haut commandement de la Luftwaffe (en allemand : Oberkommando der Luftwaffe) (OKL), est formé. Le Général-Colonel (en allemand : Generaloberst) Hans Jeschonnek est nommé chef d'état-major de l' OKL. Cela a créé un commandement militaire de l'ensemble englobant le ministère de l'Air du Reich ( RLM ), contrôlant tous les aspects de l'aviation. L'OKL couvre tous les services ainsi que le personnel opérationnel de la Luftwaffe. Les parties suivantes de la Luftwaffe étaient sous son commandement:

  • L'état-major
  • Le personnel opérationnel
  • Les armes d'inspection
  • Inspecteur des forces aériennes (en allemand : General der Jagdflieger)
  • L'approvisionnement et des équipements
  • Une division des transmissions​

Les autres composantes, telles que l'armement et la fabrication des avions sont restés sous le contrôle de la RLM.

L' OKL est dirigée par le chef d'état-major général. Il est stratégiquement divisé en huit commandements ('Abteilungen) numérotées consécutivement. Les commandements sont :

  • Commandements des opérations
  • Direction des organisations
  • Direction des formations
  • Direction des mouvements de troupes
  • Direction du renseignement
  • Direction Equipement et matériels
  • Direction des Archives historiques
  • Direction du personnel​

Il y a aussi dix-sept services d'inspection :

  • Inspection de la Luftwaffe (Luftwaffe Inspektion) - Reconnaissance
  • Luftwaffen Inspektion 2 - Bombardiers et bombardiers en piqué (General der Kampfflieger)
  • Luftwaffen Inspektion 3 - Avions de combat et d'attaque au sol (General derJagdflieger)
  • Luftwaffen Inspektion 5 - La sécurité aérienne et l'équipement
  • Luftwaffen Inspektion 6 - Véhicules à moteur
  • Luftwaffen Inspektion 7 - Transmissions(General der Nachrichtentruppe)
  • Luftwaffen Inspektion 8 - Avions de la marine (dissoute en 1942)
  • Luftwaffen Inspektion 9 - Les écoles de formation de pilotes
  • Luftwaffen Inspektion 10 - Troupe de service et entrainement
  • Luftwaffen Inspektion 11 - Parachutisme et forces aérotransportables
  • Luftwaffen Inspektion 12 - Navigation
  • Luftwaffen Inspektion 13 - Défense aérienne (sous le contrôle du Secrétaire d'État à l'aviation)
  • Luftwaffen Inspektion 14 - Médical
  • Luftwaffen Inspektion 15 - Zones de défense de l'Air
  • Luftwaffen Inspektion 16 - Les services aériens de sauvetage en mer
  • Luftwaffen Inspektion 17 - Les troupes de construction et prisonniers de guerre (sous le contrôle du Secrétaire d'État à l'aviation)
  • Luftwaffen Inspektion 18 - Unités de la Luftwaffe sur le terrain​

Commandement

Oberbefehlshaber der Luftwaffe (ObdL):

Chef der Generalstabes der Luftwaffe :

Chef der Luftwaffenführungsstabes :

  • 1934 - Printemps 1936 General Bernhard Kühl
  • Printemps 1936 - Avril 1937 General Wilhelm Mayer
  • Avril 1937 - Septembre 1937 General Paul Deichmann (temporaire)
  • Septembre 1937 - 28 février 1939 General Bernhard Kühl
  • 1er mars 1939 - 10 avril 1942 General Otto Hoffmann von Waldau, 1.3.39 - 10.4.42
  • 10 avril 1942 - Mi-Mars 1943 Generaloberst Hans Jeschonnek
  • Mi-Mars 1943 - Mi-Octobre 1943 General Rudolf Meister
  • Mi-Octobre 1943 - Mi-Août 1944 General Karl Koller
  • Mi-Août 1944 - 12 avril 1945 General Eckhardt Christian
  • 12 avril 1945 - 8 mai 1945 General Karl Heinz Schulz​

Reichsminister der Luftfahrt :

Der Staatssekretär der Luftfahrt (dissout en juin 1944) :

  • 22 février 1933     20 juin 1944 - Generalfeldmarschall Erhard Milch​

Der Generalinspekteur der Luftwaffe (dissout en janvier 1945): *

Der Generalluftzeugmeister (dissout en juin 1944):

  • 4 février 1938 - 17 novembre 1941 Generaloberst Ernst Udet
  • 19 novembre 1941 - 20 juin 1944 Generalfeldmarschall Erhard Milch​

Der Chef der Luftwehr (au RLM):

  • 1er janvier 1940 - Novembre 1942 Generaloberst Otto Rüdel​

La base de l'administration et l'organisation d'approvisionnement de la Luftwaffe était le Luftgau, qui est un commandement de la zone territoriale de l'Allemagne, et plus tard les zones occupées, responsable de la formation, administration, maintenance, approvisionnement et de la défense sur le terrain. Le Luftflottenkommando ou Luftflotte (Commandement de la Flotte aérienne) ont été établis sur une base territoriale. Le commandant de la Luftflotte, normalement un Generaloberst ou plus, était responsable de des formations aérienne sur le terrain, indépendamment de leur rôle opérationnel. Les formations subordonnées à la Luftflotte, normalement un nombre limité, ont été les Fliegerkorps, les Fliegerdivision, les Jagdkorps, les Jagddivision et les Jagdfliegerführer. En plus, il y avait des commandements localisées connu sous le nom de Fliegerführer (commandement aérien), comme par exemple, Fliegerführer Atlantik, Fliegerführer Afrika, etc.

Ainsi, une unité de chasse est contrôlé éventuellement par un ou plusieurs Jagdfliegerführer (ou Jafü) (commandant de chasse) pour son emploi tactique, qui a été à son tour subordonné à un Fliegerkorps ou Fliegerdivision sous le contrôle final de la Luftflotte. Le Ministère allemand de l'Air fut fondé le 5 mai 1933, sous l'autorité de Hermann Göring Ministre du Reich pour les transports aériens (Reichsluftfahrtminister). À cette occasion fut introduit un fanion de commandement produit dans différentes tailles, allant de 30 cm à 200 cm. Ce fanion était constitué dans un tissu rouge vif au centre duquel se trouvait une couronne de feuilles de laurier argent. Au centre de la couronne se trouvait un aigle noir. Suspendue à la base de la couronne se trouvait une représentation en couleur de la médaille Pour le Mérite. S'étirant de chaque côté de la couronne on trouvait une paire d'ailes stylisées composée de quatre plumes.

À l'endroit, quatre secteurs blancs rayonnaient à partir de la couronne vers les angles. Ce dessin serait par la suite incorporé dans les couleurs de la future Luftwaffe. Dans chacun des quatre angles figurait une svastika noire. L'envers présentait quelques petites différences, des aigles figuraient à la place des svastikas dans les angles et inversement une svastika était substituée à l'aigle centrale. Ce fanion fut en service jusqu'à la fin de 1935. Il y avait également un motif alternatif avec quelques différences : l'aigle central était sur un champ rouge et les quatre secteurs blancs n'allaient pas jusque dans les angles. Les détails exacts concernant l'envers ne sont pas connus. Hitler créa officiellement la Luftwaffe le 26 février 1935, plaçant Hermann Göring à sa tête (Oberbefehlshaber der Luftwaffe). À la fin de 1935 le drapeau fut établi sous la forme d'un carré de soie rouge vif. Ce drapeau était assez similaire à celui utilisé auparavant. Les différences étaient les suivantes :

  • sur l'endroit, au centre figurait une svastika dorée et quatre aigles dorés figuraient dans les coins ;
  • sur l'envers, le centre était occupé par un aigle doré appuyé sur une svastika et quatre svastika dans les angles.​

De plus le fanion était brodé sur ses quatre côtés avec une frise dorée comprenant 76 petites svastikas debout sur leur pointe. Le 28 avril 1938, après que Göring avait été promu Generalfeldmarschall, une paire de bâtons de maréchal fut ajoutée à l'envers du fanion, croisés sur la représentation de la médaille Pour le Mérite.

Tag(s) : #Organisations Militaires

Partager cet article

Repost 0