Jost Heinz

Publié le par Roger Cousin

Heinz Jost naît à Homberg en Hesse le 9 juillet 1904 d'un père pharmacien. Bachelier en 1923 il adhère au mouvement « Jungdeutschen Orden », nationalise et antisémite, mais républicain. 

Heinz Jost

Heinz Jost

Il étudie le droit à Giessen et Munich, adhère au NSDAP en 1928 et s'installe comme avocat en 1930 à Lorsch. Après 1933 il est nommé directeur de la police à Worms puis à Giessen. Il se lie avec Werner Best qui le fait entrer au SD. Il y fait rapidement carrière : il devient en 1934 chef de la section II (Abwehr) du SD, et en 1938 chef de l'« Einsatzgruppe Dresden » avec lequel il travaille en Tchécoslovaquie, y commettant ses premières exactions et meurtres. En août 1939, le SS-Brigadeführer Heinz Jost est chargé par Heydrich de se procurer des uniformes polonais qui seront utilisés lors de l'incident de Gleiwitz.

Dans le RSHA nouvellement créé, Jost devient le chef de l'office VI « Ausland », le service de sécurité pour les pays étrangers. Il y est remplacé en mars 1942 par Walter Schellenberg, pour être nommé à la tête de l'Einsatzgruppe A où il succède à Franz Walter Stahlecker, tué par les partisans. Il est en même temps nommé BdS (Befehlshaber des Sicherheitspolizei, commandant de la police de sécurité) pour l'Ostland et Riga. Il y est actif jusqu'en septembre.

Sa carrière piétine alors au sein du RSHA, sans doute à cause de son amitié pour Best, le rival de Heydrich. En 1945, Himmler le met à la retraite d'office et le sort de la SS. Capturé par les Alliés à Gardelegen en 1945, il est condamné à Nuremberg lors du procès des Einsatzgruppen à la prison à vie en 1948. Libéré en 1951, il travaille dans l'immobilier à Düsseldorf et meurt en 1964 à Bernsheim.

Commenter cet article