Gravey Fernand

Publié le par Roger Cousin

Fernand Gravey (Fernand Maurice Noël Martens de son vrai nom) est un acteur belge né à Ixelles (Bruxelles) le 25 décembre 1905. Il décède le 2 novembre 1970 à Paris. 

Gravey FernandGravey Fernand

Fernand Gravey nait à Ixelles (Belgique) le 25 décembre 1905. Ses parents, Fernande Dépernay et Georges Mertens (qui fut d'abord régisseur au théâtre des Galeries, à Bruxelles) sont comédiens. Enfant, il joue dans cinq films belges du cinéaste Alfred Machin : Saïda a enlevé Manneken-Pis ; Un épisode de Waterloo ; Monsieur Beulemeester, garde civique ; Trente ans ou la vie d’un joueur en 1913 et La Fille de Delft en 1914.

Pendant la Première Guerre mondiale, il séjourne en Angleterre. Adolescent, il s'oriente vers le théâtre. Il s'installe à Paris à la fin des années 1920 où il se fait connaître sous le nom de Fernand Gravey. Il paraît dans des petites revues parisiennes et charmantes auprès d'Arletty, Jeanne Renouardt, qu'il épousera en 1928, et Cora Lynn, future Edwige Feuillères. Il est embauché par la Paramount qui vient de construire des studios près de la capitale française.

EVDG (Engagé volontaire pour la durée de la guerre) à la Légion étrangère de 1944 à 1945, sous son nom véritable de Mertens, il est affecté au régiment de marche de la Légion étrangère. Il fait campagne en France et en Allemagne. De retour dans ses foyers, avec le grade de lieutenant de réserve, il poursuit sa carrière de comédien. Il obtient la nationalité française. Il sera nommé première classe d'honneur de la Légion étrangère sous le matricule 95.454 en 1952. Fernand Gravey joue de très nombreux rôles au théâtre, au cinéma et à la télévision. Le plus important est celui de Charles Breitkopf, l’époux d'Emma jouée par Danielle Darrieux dans La ronde (1950) de Max Ophüls.

On le voit également jouer un rôle dans Le facteur sonne toujours deux fois ou dans le rôle de Pierre Leblanc dans Paradis perdu d'Abel Gance. Après avoir joué avec des réalisateurs prestigieux comme Sacha Guitry, Abel Gance et Henri Verneuil, il s'investit pendant ses dernières années davantage pour des pièces de boulevard au théâtre. Fernand Gravey s'éteint le 2 novembre 1970 suite à un infarctus du myocarde. Il est inhumé au cimetière de Saint-Cloud (Hauts de Seine).

Filmographie

  • 1930 : L'Amour chante de Robert Florey : (Armand Petitjean)
  • 1930 : Chérie de Louis Mercanton : (Burton)
  • 1930 : Our Blushing Brides d'Harry Beaumont
  • 1931 : Marions-nous (Sa nuit de noces) de Louis Mercanton : (Francis Latour)
  • 1931 : Tu sera duchesse de René Guissart : (Le marquis André de La-Cour)
  • 1931 : Un homme en habit de René Guissart : (André de Lussanges)
  • 1931 : Coiffeur pour dames de René Guissart : (Mario)
  • 1932 : Le Fils improvisé de René Guissart
  • 1932 : Passionnément de René Guissart : (Robert Perceval)
  • 1932 : À moi le jour, à toi la nuit de Ludwig Berger et Claude Heymann : (Albert)
  • 1932 : Early to bed de Ludwig Berger (version anglaise d' À moi le jour, à toi la nuit) : (Carl)
  • 1932 : Une étoile disparaît de Robert Villiers : (Lui-même)
  • 1933 : Le Père prématuré de René Guissart : (Edouard et Fred)
  • 1933 : C'était un musicien de Frédéric Zelnik et Maurice Gleize : (Jean)
  • 1933 : La Guerre des valses de Ludwig Berger : (Franz)
  • 1933 : Bitter Sweet d'Herbert Wilcox : (Carl Linden)
  • 1934 : La Reine - (The Queen's Affair) d'Herbert Wilcox : (Carl)
  • 1934 : Antonia, romance hongroise de Max Neufeld et Jean Boyer : (Le capitaine Douglas parker)
  • 1934 : Si j'étais le patron de Richard Pottier : (Henri Janvier)
  • 1934 : Nuit de mai de Gustav Ucicky et Henri Chaumette : (Le baron Neuhaus)
  • 1935 : Monsieur Sans-Gêne de Karl Anton : (Fernand Martin)
  • 1935 : Variétés, de Nicolas Farkas
  • 1935 : Touche à tout de Jean Dréville : (Georges Martin dit Touche à tout)
  • 1935 : Fanfare d'amour de Jean Dréville : (Jean)
  • 1936 : Sept hommes, une femme d'Yves Mirande : (Brémontier)
  • 1936 : Mister Flow (Les Amants traqués) de Robert Siodmak : (Antonin Rose)
  • 1936 : Le Grand refrain ou Symphonie d'amour d'Yves Mirande et Robert Siodmak : (Charles Panard, compositeur de talent)
  • 1937 : Le Mensonge de Nina Petrovna de Victor Tourjansky : (Le lieutenant Franz Korff)
  • 1937 : Le Roi et la figurante - (The King and the Chorus Girl) de Mervyn LeRoy : (Alfred Bruger VII)
  • 1938 : Toute la ville danse (The Great Waltz) de Julien Duvivier : (Johann Strauss)
  • 1938 : La Peur du scandale - (Fools for Scandal) de Mervyn LeRoy : (René Viladel)
  • 1939 : Le Dernier Tournant de Pierre Chenal : (Franck)
  • 1940 : Paradis perdu d'Abel Gance : (Pierre Leblanc)
  • 1941 : Histoire de rire de Marcel L'Herbier : (Gérard Barbier)
  • 1942 : La Nuit fantastique de Marcel L'Herbier : (Denis)
  • 1942 : Romance à trois de Roger Richebé : (Charles)
  • 1943 : Le Capitaine Fracasse d'Abel Gance d'après Théophile Gautier : (Le baron de Cigognac)
  • 1943 : La Rabouilleuse de Fernand Rivers d'après Honoré de Balzac : (Le colonel Philippe Brideau)
  • 1943 : Domino de Roger Richebé : (Dominique)
  • 1944 : Pamela de Pierre de Hérain : (Barras)
  • 1946 : Il suffit d'une fois de Andrée Feix : (Jacques Revel)
  • 1947 : Capitaine Blomet d'Andrée Feix : (Le capitaine Blomet)
  • 1948 : Du Guesclin de Bernard de La Tour : (Bertrand du Guesclin, petit noble qui deviendra Grand Connétable de France)
  • 1950 : La Ronde de Max Ophüls : (Charles Breitkopf, le mari)
  • 1950 : Le Traqué (Gunman in the Streets) de Frank Tuttle : (Le commissaire Dufresne)
  • 1950 : Le Traqué (version anglaise) de Boris Lewin : (Le commissaire Dufresne)
  • 1950 : Mademoiselle Josette, ma femme de André Berthomieu : (André Ternaz)
  • 1951 : Ma femme est formidable d'André Hunebelle : (Raymond Corbier, sculpteur)
  • 1952 : Le Plus heureux des hommes d'Yves Ciampi (également scénariste) : (Armand Dupuis-Martin)
  • 1952 : Mon mari est merveilleux d'André Hunebelle : (Claude Chatel)
  • 1953 : L'Âge de l'amour - (L'Eta dell'amore) de Lionello de Felice : (Le père d'Andréa, président du tribunal)
  • 1954 : Si Versailles m'était conté de Sacha Guitry : (Molière)
  • 1955 : Treize à table d'André Hunebelle, d'après Marc-Gilbert Sauvajon : (Antoine Villardier)
  • 1956 : Courte tête de Norbert Carbonnaux : : (Un escroc notoire, alias : Olivier Parker, faux entraîneur hippique)
  • 1956 : Mitsou de Jacqueline Audry : (Pierre Duroy-Lelong)
  • 1957 : La Garçonne de Jacqueline Audry : (Georges Sauvage)
  • 1958 : L'École des cocottes de Jacqueline Audry : (Stanislas de La Ferronnière)
  • 1958 : Le Temps des œufs durs de Norbert Carbonnaux : (Raoul Grandvivier, peintre râté)
  • 1958 : Parisien malgré lui ou Toto à Paris - (Tot a Parigi)de Camillo Mastrocinque : (Le docteur Duclos)
  • 1961 : Les Croûlants se portent bien de Jean Boyer : (M. Legrand)
  • 1962 : Les Petits Matins (Mademoiselle Stop) de Jacqueline Audry : (L'homme à la cadillac)
  • 1966 : Aventure à Beyrouth - (La Dama de Beirut) de Ladislao Vajda : (Le docteur Costello)
  • 1966 : Comment voler un million de dollars - (How to steal a Million) de William Wyler : (M. Grammont)
  • 1968 : La Bataille de San Sebastian d'Henri Verneuil : (Le gouverneur)
  • 1969 : La Folle de Chaillot (The Madwoman of Chaillot) de Bryan Forbes d'après Jean Giraudoux : (L'officier de police)
  • 1970 : Les Caprices de Marie de Philippe de Broca : (Le capitaine Ragot)
  • 1970 : La Promesse de l'aube de Jules Dassin d'après Romain Gary : (Jean-Michel Sérusier)
  • 1971 : L'Explosion de Marc Simenon : (M. Labize)

Publié dans Acteurs et Actrices

Commenter cet article