Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Gauleiter était soit le chef d'une branche régionale du NSDAP (mieux connue sous le nom de « parti nazi »), soit le chef d'un Gau, ou soit le chef d'un Reichsgau. Le mot allemand Leiter signifie chef, alors que « Gau » se traduit au mieux en français par "région" ou "pays" (dans le sens primitif de "pagus").
Julius Streicher, Adolf Wagner, Martin Mutschmann, Josef Bürckel

Julius Streicher, Adolf Wagner, Martin Mutschmann, Josef Bürckel

Ce titre est forgé en 1925 après la réorganisation du parti nazi suite au putsch manqué de la brasserie. En 1928, ce titre devient un rang dans la force paramilitaire nazie. Avec les années, il sera le deuxième plus haut titre, juste après celui de Reichsleiter. L'emblème consiste en deux feuilles de chêne portées sur un tissu rouge. L'insigne était accroché à un col.

Jusqu'à 1938, le titre de Gauleiter junior existait, Stellvertretender-Gauleiter (que l'on peut traduire mot-à-mot par « Gauleiter délégué »). Son emblème consistait en une seule feuille de chêne. Ce poste sera aboli au début de la Seconde Guerre mondiale.

En théorie, un Gauleiter coordonnait les évènements régionaux du parti nazi et servait en tant que conseiller du gouvernement local. En pratique, il était le seul chef du comté dont il avait la responsabilité. Le gouvernement local était le plus souvent son fantoche.

Les Gauleiter les plus connus sont  :

 

Tag(s) : #Organisations Gouvernementales

Partager cet article

Repost 0