Faivre Paul

Publié le par Mémoires de Guerre

Paul Faivre, né le 3 mars 1886 à Belfort et mort le 5 mars 1973 à Paris, est un acteur français. Il interpréta des rôles de grand-père (Les Grandes Vacances, Le Grand Restaurant, Archimède le clochard, Les Vieux de la vieille, Une aussi longue absence…).

Faivre Paul
Faivre Paul
Faivre Paul
Faivre Paul

L’air bonasse, les paupières lourdes et la voix traînante, Paul Faivre, né le 3 mars 1886 à Belfort, a tout d’un père tranquille. Ce petit homme débonnaire, à l’allure fatiguée, est l’image même du Français moyen d’avant guerre. Casquette sur la tête et mégot aux lèvres, ses personnages traînent dans leur sillage l’ennui d’une vie de routine. Mais il est plus fringant quand, tout jeune encore, il débute sur les planches dès 1904. Et on le voit dès lors dans nombre d’opérettes: «La reine joyeuse» (1918) d’André Barde et Charles Cuvillier, avec Florelle, «Princesse carnaval» (1920), musique d’Henri Hirchmann, avec Aimé Simon-Girard, «You You» (1922), où il incarne son personnage, Fouzi, avec «une gaieté entraînante», selon le journal «La rampe» ou encore «Dolly», la même année, où il est le chef des Napolitains.

Plus tard, on peut applaudir Paul Faivre dans «La mamma» (1957), la pièce d’André Roussin ou dans «N’écoutez pas Mesdames» (1962) de Sacha Guitry. Le cinéma, il l’aborde la quarantaine venue, à l’orée des années 30, pour ne plus le lâcher. Durant près de quarante ans, il apparaît en effet dans près de 200 films. On ne le voit le plus souvent que le temps d’une courte scène, où il a le temps, cependant, de crayonner la silhouette de ces petites gens qui donnent aux films d’une certaine époque une authenticité presque touchante. Et, se retroussant les manches, il fait au cinéma tous les métiers: le voilà concierge, dans «Moulin rouge» (1939) de André Hugon, «La neige était sale» (1952) de Luis Saslavsky ou encore «Le cave se rebiffe» (1961) de Gilles Grangier, jardinier dans «Ils étaient cinq permissionnaires» (1940) de Pierre Caron, paysan dans «Le pays sans étoiles» (1945) de Georges Lacombe, cocher dans «Le silence est d’or» (1947) de René Clair, ou employé de bureau dans «La belle image» (1950) de Claude Heymann.

Il aime bien aussi se retrouver derrière son zinc et servir des petits blancs aux habitués, dans «Tous les deux» (1948) de Louis Cuny, «La fugue de Monsieur Perle» (1952) de Roger Richebé ou encore, parmi tant d’autres, «Poisson d’avril» (1954) de Gilles Grangier. Mais Paul Faivre sait aussi prendre du galon, et sa lenteur fatiguée peut se transformer en onction ecclésiastique, pour interpréter des curés de campagne bonhommes, comme dans «Miroir» (1946) de Raymond Lamy, «Le sorcier du ciel» (1947) de Marcel Blistène, «Le désert de Pigalle» (1957) de Léo Joannon, ou même des princes de l’Eglise, comme dans «Le défroqué» (1953) du même réalisateur. Mais il peut tout aussi bien présider des tribunaux, dans deux films de André Berthomieu «Carré de valets» (1947) et «Les Duraton» (1955), manier le stéthoscope, comme dans «Dix-huit heures d’escale» (1954) de René Jolivet, «Les louves» (1957) de Luis Saslavsky, ou même le bistouri, comme dans «Les joyeux pèlerins» (1951) de Fred Pasquali.

De temps à autre, l’œil terne de Paul Faivre s’anime de lueurs inquiétantes. Ainsi, il n’hésite pas, concierge envieux, à trucider la propriétaire de l’immeuble dans «Derrière la façade» (1938) de Yves Mirande et Georges Lacombe et à ourdir de menues escroqueries dans «Le dernier sou» (1944) de André Cayatte. L’âge venant, il devient aussi une figure paternelle rassurante: il est ainsi le père de Michèle Philippe dans «Par la fenêtre» (1948) de Gilles Grangier, celui de Jean Gabin dans «Le sang à la tête» (1956), du même réalisateur et le tuteur invalide de Brigitte Bardot dans «Et Dieu...créa la femme» (1956) de Roger Vadim. Paul Faivre s’éteint à Paris, le 5 mars 1973.

Biographie de Jean-Pascal Lhardy 

Filmographie

  • 1931 : Une brune piquante -court métrage- de Serge de Poligny
  • 1931 : Octave -court métrage- de Louis Mercanton
  • 1931 : La Girouette sur le toit -court métrage- de Louis Mercanton
  • 1932 : Ah! quelle gare ou "Pétoche" ou "Ca roule" de René Guissart - Torchu
  • 1932 : La Perle de René Guissart
  • 1932 : Cognasse de Louis Mercanton
  • 1932 : Le Baptême du petit Oscar -court métrage- de Jean Dréville
  • 1932 : Un client sérieux -court métrage- de Claude Autant-Lara
  • 1932 : Heure d'été -court métrage- de Robert Bossis
  • 1932 : Histoire de rire -court métrage- de Jean Boyer
  • 1932 : Le Théâtre chez soi -court métrage- de Robert Bossis
  • 1932 : Invite monsieur à diner -court métrage- de Claude Autant-Lara
  • 1933 : Les Deux Canards de Erich Schmidt
  • 1934 : Minuit, place Pigalle de Roger Richebé
  • 1935 : Jim la Houlette de André Berthomieu - Le gardien de prison
  • 1936 : Le Mort en fuite de André Berthomieu - Le gardien
  • 1936 : Messieurs les ronds-de-cuir de Yves Mirande - Van der Hogen
  • 1936 : La Dame de Vittel de Roger Goupillières - Cornillon
  • 1937 : La Maison d'en face de Christian-Jaque - Maringot
  • 1937 : Cinderella de Pierre Caron - Mataplan
  • 1937 : François 1er de Christian Jaque - Un seigneur
  • 1937 : Orage de Marc Allégret - Le facteur
  • 1937 : Le Porte-veine de André Berthomieu - Le mari trompé
  • 1938 : Vidocq de Jacques Daroy
  • 1938 : Prisons de femmes de Roger Richebé
  • 1938 : Métropolitain de Maurice Cam
  • 1939 : Moulin Rouge de André Hugon - Le concierge
  • 1939 : Les Musiciens du ciel de Georges Lacombe (1902-1990) - Un clochard
  • 1939 : Bach en correctionnelle de Henry Wulschleger - Le garde
  • 1939 : Derrière la façade de Yves Mirande et Georges Lacombe - Le concierge
  • 1940 : Ils étaient cinq permissionnaires de Pierre Caron - Le jardinier
  • 1941 : Annette et la dame blonde de Jean Dréville - Le maire
  • 1941 : Ce n'est pas moi de Jacques de Baroncelli
  • 1941 : Les Inconnus dans la maison de Henri Decoin - L'agent
  • 1941 : La Maison des sept jeunes filles de Albert Valentin
  • 1942 : La Duchesse de Langeais de Jacques de Baroncelli d'après le roman d'Honoré de Balzac - Auguste de Maulincour
  • 1941 : Opéra-Musette de René Lefèvre et Claude Renoir - Un gendarme
  • 1941 : Premier rendez-vous de Henri Decoin - Le garçon de café
  • 1942 : La Femme que j'ai le plus aimée de Robert Vernay - Panouille
  • 1942 : Fou d'amour de Paul Mesnier - Latulle
  • 1942 : Mariage d'amour de Henri Decoin - Le maire de 40 ans
  • 1942 : Monsieur de Lourdines de Pierre de Hérain - Célestin
  • 1942 : Romance à trois de Roger Richebé - Le commissaire priseur
  • 1943 : Le Comte de Monte-Cristo de Robert Vernay d'après le roman d'Alexandre Dumas - Emmanuel Brissard (dans la première époque Edmond Dantès)
  • 1943 : Domino de Roger Richebé - Le voyageur
  • 1943 : Graine au vent de Maurice Gleize
  • 1943 : La Rabouilleuse de Fernand Rivers d'après le romans de Balzac
  • 1943 : Le Secret de madame Clapain de André Berthomieu - Miron
  • 1944 : Le Cavalier noir de Gilles Grangier - Le meunier
  • 1944 : Farandole de André Zwobada
  • 1944 : Florence est folle de Georges Lacombe - Pierre Benoit
  • 1945 : Le Bataillon du ciel de Alexandre Esway - Emile
  • 1945 : Boule de suif de Christian Jaque d'après la nouvelle de Guy de Maupassant - Poitevin
  • 1945 : Le Capitan de Robert Vernay - L'aubergiste
  • 1945 : Cyrano de Bergerac de Fernand Rivers d'après Edmond Rostand
  • 1945 : Impasse de Pierre Dard
  • 1945 : L'Insaisissable Frédéric de Richard Pottier - L'éditeur
  • 1945 : J'ai dix-sept ans de André Berthomieu
  • 1945 : Jéricho de Henri Calef
  • 1945 : Les Malheurs de Sophie de Jacqueline Audry - Le contrôleur
  • 1945 : Monsieur Grégoire s'évade de Jacques Daniel-Norman
  • 1945 : Le Pays sans étoiles de Georges Lacombe - Le paysan
  • 1946 : Le Dernier Sou de André Cayatte - Mr Sauvel
  • 1946 : L'Amour autour de la maison de Pierre de Hérain - Albert
  • 1946 : Amour, délices et orgues de André Berthomieu - Saturnin
  • 1946 : Le Bateau à soupe de Maurice Gleize
  • 1946 : Fantomas de Jean Sacha - Le chauffeur
  • 1946 : Gringalet de André Berthomieu - Emile
  • 1946 : La Maison sous la mer de Henri Calef - Maresquier
  • 1946 : Martin Roumagnac de Georges Lacombe - L'acheteur
  • 1946 : Pas si bête d'André Berthomieu - Maître Perrot, le notaire
  • 1946 : Pas un mot à la reine mère de Maurice Cloche
  • 1946 : Rendez-vous à Paris de Gilles Grangier - Mr Dumas
  • 1946 : La Revanche de Roger la Honte de André Cayatte
  • 1946 : Le silence est d'or de René Clair - Le cocher
  • 1946 : Gonzague -court métrage- de René Delacroix
  • 1947 : Miroir de Raymond Lamy - L'abbé Viegeard
  • 1947 : Blanc comme neige de André Berthomieu - Paul
  • 1947 : Par la fenêtre de Gilles Grangier - Mr Laforest
  • 1947 : Troisième cheminée à droite de Jean Mineur
  • 1947 : Carré de valets de André Berthomieu - Le président du tribunal
  • 1947 : Le Dessous des cartes de André Cayatte - Le maire
  • 1947 : L'Éventail ou "L'île aux nuages" de Emile-Edwin Reinert - Le médecin
  • 1947 : Fort de la solitude ou "Ras-El-Gua", "Poste sud" de Robert Vernay - Le chef de la poste
  • 1947 : Monsieur Vincent de Maurice Cloche - Le sacristain
  • 1948 : Les Dernières Vacances de Roger Leenhardt - Mr Belval
  • 1948 : La Veuve et l'Innocent de André Cerf - Le procureur
  • 1948 : Tous les deux de Louis Cuny - Le patron de l'auberge
  • 1948 : Le Sorcier du ciel de Marcel Blistène - L'abbé Toccanier
  • 1948 : Le Bal des pompiers de André Berthomieu - mr Berton
  • 1948 : L'Ombre de André Berthomieu - Mr Veyrac
  • 1949 : Fantômas contre Fantômas de Robert Vernay - L'huissier
  • 1949 : Le Cœur sur la main d' André Berthomieu - Le curé
  • 1949 : Le Roi Pandore de André Berthomieu - Le maire
  • 1949 : La Soif des hommes de Serge de Poligny - Mr Broussot
  • 1949 : La Souricière de Henri Calef - Un juge
  • 1949 : Les Nouveaux Maîtres de Paul Nivoix
  • 1949 : Monseigneur de Roger Richebé - Le général
  • 1949 : Drame au Vel'd'Hiv' de Maurice Cam - Mr Fernand
  • 1949 : Au royaume des cieux de Julien Duvivier - Un gendarme
  • 1949 : La Femme nue de André Berthomieu - Le père Louis
  • 1950 : Le roi des camelots de André Berthomieu - Le secrétaire
  • 1950 : Mademoiselle Josette, ma femme de André Berthomieu - Urbain
  • 1950 : Pigalle Saint-Germain-des-Prés de André Berthomieu - L'oncle Jules
  • 1950 : Les amants de Bras-Mort de Marcel Pagliero - Un agent
  • 1950 : La Belle Image de Claude Heymann - L'employé de bureau
  • 1950 : Les joyeux pèlerins de Alfred Pasquali - Le chirurgien
  • 1950 : Justice est faite de André Cayatte - Le patron du "Roi-Soleil"
  • 1950 : Quai de Grenelle de Emile-Edwin Reinert - Le receveur
  • 1950 : ...Sans laisser d'adresse de Jean-Paul Le Chanois - Le délégué syndical
  • 1950 : Souvenirs perdus de Christian Jaque - Le chauffeur dans le sketch : "La couronne mortuaire"
  • 1951 : Knock de Guy Lefranc - Mr Michalon, le maire
  • 1951 : Les sept péchés capitaux de Carlo Rim - Un joueur de cartes dans le sketch : La Gourmandise
  • 1951 : Chacun son tour de André Berthomieu - Mr Dubourg
  • 1951 : Jamais deux sans trois de André Berthomieu
  • 1951 : Ma femme est formidable de André Hunebelle - Le chauffeur de taxi
  • 1951 : La Maison Bonnadieu de Carlo Rim
  • 1951 : Agence matrimoniale de Jean-Paul Le Chanois
  • 1952 : Monsieur Leguignon lampiste de Maurice Labro - Le chef lampiste
  • 1952 : La Maison dans la dune de Georges Lampin - L'oncle de Pascaline
  • 1952 : Belle mentalité de André Berthomieu - Le père Bouvalet
  • 1952 : Le dernier Robin des Bois de André Berthomieu - Gustave
  • 1952 : Elle et moi de Guy Lefranc - L'oncle de province
  • 1952 : Le Plus Heureux des hommes d'Yves Ciampi : Le juge d'instruction
  • 1952 : Nous sommes tous des assassins de André Cayatte - Biribi
  • 1952 : Monsieur Taxi de André Hunebelle - Un chauffeur
  • 1952 : Mon mari est merveilleux de André Hunebelle - Le rédacteur en chef
  • 1952 : La Fugue de monsieur Perle de Roger Richebé - Le cafetier
  • 1952 : La Forêt de l'adieu de Ralph Habib - Le médecin
  • 1952 : C'est arrivé à Paris de Henri Lavorel et John Berry - Le turfiste
  • 1952 : Les Belles de nuit de René Clair - L'huissier
  • 1952 : Violettes impériales de Richard Pottier - L'aubergiste
  • 1953 : Avant le déluge de André Cayatte - Eugène
  • 1953 : Capitaine Pantoufle de Guy Lefranc - Mr Chardunet, le caissier
  • 1953 : Le Défroqué de Léo Joannon - L'évêque
  • 1953 : La neige était sale de Luis Saslavsky - Le concierge
  • 1953 : L'Œil en coulisse de André Berthomieu - Mr Leloup
  • 1953 : Le Portrait de son père de André Berthomieu - Le notaire
  • 1953 : Mam'zelle Nitouche de Yves Allégret - Le cocher
  • 1954 : Le Rouge et le Noir de Claude Autant-Lara
  • 1954 : La Belle Otero de Richard Pottier
  • 1954 : Dix-huit heures d'escale de René Jolivet - Le docteur
  • 1954 : Leguignon guérisseur de Maurice Labro - Le gardien chef
  • 1954 : Secrets d'alcôve de Jean Delannoy il apparait dans le sketch : "Le lit de la Pompadour
  • 1954 : Poisson d'avril de Gilles Grangier
  • 1955 : Les Deux font la paire d'André Berthomieu - le gardien
  • 1955 : Les Aristocrates de Denys de La Patellière
  • 1955 : Chantage de Guy Lefranc - Le patron du café
  • 1955 : Le Dossier noir de André Cayatte - Le bistrot
  • 1955 : Les Grandes Manœuvres de René Clair - Le patron de la pension
  • 1955 : Marie-Antoinette reine de France de Jean Delannoy - Un bourgeois
  • 1955 : Les Possédées de Charles Brabant - Edouardo
  • 1955 : Treize à table de André Hunebelle - Mr Dupaillon
  • 1955 : Les Duraton de André Berthomieu
  • 1955 : Papa, maman, ma femme et moi de Jean-Paul Le Chanois
  • 1956 : Le Septième Commandement de Raymond Bernard - Gabriel, le jardinier
  • 1956 : Le Sang à la tête de Gilles Grangier - Mr Cardinaud, père
  • 1956 : La Joyeuse Prison de André Berthomieu - Fikasse
  • 1956 : Et Dieu… créa la femme de Roger Vadim - Mr Morin
  • 1956 : Le Chanteur de Mexico de Richard Pottier - Le cousin Bidache
  • 1956 : Bonsoir Paris, bonjour l'amour de Ralph Baum
  • 1956 : La Route joyeuse (The happy road) de Gene Kelly
  • 1956 : Fernand cow-boy de Guy Lefranc
  • 1957 : Le désert de Pigalle de Léo Joannon - L'aumônier
  • 1957 : Le désir mène les hommes de Mick Roussel - L'employé de Mr Jourdans
  • 1957 : L'Étrange Monsieur Steve de Raymond Bailly - Un client
  • 1957 : Les Louves de Luis Saslavsky - Le médecin
  • 1957 : Mimi Pinson de Robert Darène - Le gardien
  • 1957 : Ni vu, ni connu de Yves Robert - Victor, le gardien-chef de la prison
  • 1957 : Porte des Lilas de René Clair - Le marchand de postes de radio
  • 1957 : Pot-Bouille de Julien Duvivier - Un cocher
  • 1958 : Les Misérables de Jean-Paul Le Chanois - Le cocher de Mr Gillenormand
  • 1958 : Sacrée jeunesse de André Berthomieu
  • 1958 : Archimède le clochard de Gilles Grangier - Le clochard aux ballons
  • 1959 : Vers l'extase de René Wheeler
  • 1960 : Une aussi longue absence de Henri Colpi - Le retraité
  • 1960 : Les Vieux de la vieille de Gilles Grangier - Léon, un consommateur
  • 1961 : L'assassin est dans l'annuaire ou "Cet imbécile de Rimoldi" de Léo Joannon - Le patron du café
  • 1961 : Les Livreurs de Jean Girault - Mr Lenoise
  • 1961 : Le Cave se rebiffe de Gilles Grangier - Le concierge
  • 1961 : Par-dessus le mur de Jean-Paul Le Chanois
  • 1962 : Du mouron pour les petits oiseaux de Marcel Carné
  • 1962 : Le Gentleman d'Epsom ou "Les grands seigneurs" de Gilles Grangier - Le vendeur de tickets p.m.u
  • 1962 : Un clair de lune à Maubeuge de Jean Chérasse - Un turfiste
  • 1963 : L'Honorable Stanislas, agent secret de Jean-Charles Dudrumet - le taxi
  • 1964 : La vie conjugale : Jean-Marc de André Cayatte - Un médecin
  • 1964 : La vie conjugale : Françoise de André Cayatte - Un médecin
  • 1964 : Monsieur de Jean-Paul Le Chanois - Le curé
  • 1966 : Le Jardinier d'Argenteuil de Jean-Paul Le Chanois - Le cafetier
  • 1966 : Le Grand Restaurant de Jacques Besnard - Le monsieur taché
  • 1966 : Trois Enfants dans le désordre de Léo Joannon - Le patron du café
  • 1966 : Le roi de coeur de Philippe de Broca - Le coiffeur
  • 1967 : Les Grandes Vacances de Jean Girault - Le propriétaire du poulailler

Théâtre

  • 1930 : Arsène Lupin banquier, opérette, livret Yves Mirande, couplets Albert Willemetz, compositeur Marcel Lattes d'après Maurice Leblanc, Théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1951 : Je l'aimais trop de Jean Guitton, mise en scène Christian-Gérard, Théâtre Saint-Georges
  • 1953 : Je l'aimais trop de Jean Guitton, mise en scène Christian-Gérard, Théâtre des Célestins
  • 1953 : Frère Jacques d'André Gillois, mise en scène Fernand Ledoux, Théâtre des Variétés
  • 1957-1958 : La Mamma de André Roussin, mise en scène de l'auteur, Théâtre de la Madeleine
  • 1959 : Mon père avait raison de Sacha Guitry, mise en scène André Roussin, Théâtre de la Madeleine
  • 1960 : Mon père avait raison de Sacha Guitry, mise en scène André Roussin, Théâtre des Célestins
  • 1962 : N'écoutez pas Mesdames de Sacha Guitry, mise en scène Jacques Mauclair, Théâtre de la Madeleine

Publié dans Acteurs et Actrices

Commenter cet article