Bayar Celal

Publié le par Mémoires de Guerre

Celal Bayar, né le 15 mai 1883 à Umurbey dans la province de Bursa et mort le 22 août 1986 à Istanbul, fut le troisième président de la Turquie et chef du Demokrat Parti ou DP (« Parti démocrate »). 

Bayar Celal
Bayar Celal
Bayar Celal

Il participa activement à la Guerre d'indépendance contre la Grèce bien qu'il ne soit pas de carrière militaire. Il devint ministre de l'Économie dans le gouvernement kémaliste en 1921-1922, puis conseiller de la délégation turque à la conférence de Lausanne (1922-1923). Après la victoire, il travailla dans le secteur privé et en 1924, il fut le fondateur de İşbankası, la plus grande banque privée de Turquie, puis revint dans la vie politique comme ministre des Finances, de 1932 à 19371. Celâl Bayar défendit et pratiqua l'étatisme, mais, à la différence d'Ismet Inönü, il y voyait une politique provisoire, adaptée aux nécessités particulières de la Turquie dans les années 1920 et surtout 1930.

Suite à la démission d'İnönü de son poste, il fut nommé premier ministre par Atatürk le 25 octobre 1937. Il garda ce poste jusqu'à la mort d'Atatürk, puis au début de la présidence İnönü, jusqu'au 25 janvier 1939. Il redevint alors député. Le 7 juin 1946, il créa le Demokrat Parti (DP) avec Adnan Menderes. DP a remporté les élections législatives du 14 mai 1950 et Bayar devint président de la république. Son mandat fut renouvelé en 1954 et 1957. Il fut renversé le 27 mai 1960 par un coup d'État militaire mené par le Général Cemal Gürsel et envoyé, le 10 juin, avec Adnan Menderes et d'autres membres du gouvernement et de son parti devant une cour militaire sur la petite île de Yassiada dans la mer de Marmara.

Lui et 15 autres membres du parti furent accusés de violer la constitution et furent condamnés à mort, le 15 septembre 1961, par la haute cour de justice. Le gouvernement militaire confirma la peine pour Menderes, Zorlu et Polatkan, mais la peine de Bayar fut commuée en emprisonnement à vie en raison de son âge avancé. Bayar fut écroué, mais libéré le 7 novembre 1964 du fait de sa mauvaise santé. Il fut amnistié en 1966, mais il préféra rester en dehors de la vie politique, se consacrant à la rédaction de ses volumineux Mémoires. Il mourut à l'âge de 103 ans et fut enterré dans son village natal, Umurbey à Bursa.

Commenter cet article