Amiel Denys

Publié le par Mémoires de Guerre

Denys Amiel est un auteur, dramaturge et un critique dramatique français, né le 5 octobre 1884 à Villegailhenc, mort le 8 février 1977 à La Gaude. 

 

Amiel Denys
Amiel Denys

Il a signé ses premières pièces de théâtre sous le nom de « Amiel-Lapeyre » (Lapeyre étant le nom de sa mère). Ayant débuté comme secrétaire d'Henri Bataille, il commence à écrire des pièces qui, tout en se situant dans la ligne traditionnelle du théâtre de boulevard, utilisent la technique du silence expressif dont il tire des effets subtils. Son plus grand succès reste La Souriante Madame Beudet écrite en collaboration avec André Obey créée par le groupe du Canard sauvage en 1921 et entrée au répertoire de la Comédie-Française. De 1932 à 1937, il devient un auteur à succès de ce boulevard qui flirte avec l'avant-garde. Il devient alors le dramaturge attitré du théâtre Saint Georges à Paris. Plusieurs de ses pièces ont également été créées ou reprises à la Comédie Française. Son épouse est décédée en 1984.

Publications

  • 1920 : La Souriante Madame Beudet, avec André Obey
  • 1925 : L'Homme d'un soir comédie en 3 actes et 4 tableaux de Denys Amiel et Charles Lafaurie, Théâtre Femina, 15 octobre
  • 1931 : Décalage
  • 1932 : Trois et une
  • 1932 : L'Âge du fer, Comédie-Française
  • 1934 : L'Homme
  • 1935 : La Femme en fleur, pièce en 3 actes, Théâtre Saint-Georges, 10 décembre, avec Valentine Tessier et Daniel Lecourtois.
  • 1936 : Ma liberté
  • 1937 : Famille coécrit avec Monique Amiel-Pétry, mise en scène Marcel André, Théâtre Saint-Georges
  • 1939 : La Maison Monestier
  • 1946 : Le Mouton noir, comédie en 3 actes, Théâtre de Paris
  • 1961 : Confession

Publié dans Métiers du Spectacle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article