Accords de Munich

Publié le par Roger Cousin

Accords signés entre la France, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et l'Italie, (29-30 septembre 1938) destinés à mettre fin à la crise germano-tchèque. 

Chamberlain, Daladier, Hitler et Mussolini le 29 septembre 1938 - Mussolini, Hitler, Paul Schmidt (Traducteur de Hitler) et ChamberlainChamberlain, Daladier, Hitler et Mussolini le 29 septembre 1938 - Mussolini, Hitler, Paul Schmidt (Traducteur de Hitler) et Chamberlain

Chamberlain, Daladier, Hitler et Mussolini le 29 septembre 1938 - Mussolini, Hitler, Paul Schmidt (Traducteur de Hitler) et Chamberlain

À la suite de la campagne séparatiste des Allemands des Sudètes, appuyée par le gouvernement de Berlin de façon menaçante pour la paix, la conférence de Munich, à laquelle participèrent Arthur Neville Chamberlain (Grande-Bretagne), Hitler (Allemagne), Mussolini (Italie) et Daladier (France), décida l'évacuation du territoire des Sudètes par les Tchèques avant le 10 octobre 1938 et son occupation progressive par les troupes allemandes. La garantie des nouvelles frontières par la France et la Grande-Bretagne était renouvelée, mais le problème des minorités hongroises, polonaises, slovaques et ruthènes se trouvait posé. Contraint d'accepter, le gouvernement tchèque protesta solennellement le 30 septembre.

Publié dans Evènements

Commenter cet article

Tietie007 05/12/2016 19:33

Le pacifisme ambiant, au Royaume-Uni et en France fut à l'origine de cette capitulation des franco-anglais devant Hitler. Personne ne voulait mourir pour les Sudètes. Comme dira Churchill, le déshonneur ne nous évita pas la guerre !