Raging Bull : Jake LaMotta a offert à Robert De Niro l'un de ses meilleurs rôles

Publié le par Diane Lestage

Raging Bull : Jake LaMotta a offert à Robert De Niro l'un de ses meilleurs rôles

Champion du monde de boxe des années 1950, le Taureau enragé est décédé ce mercredi âgé de 95 ans. Il avait inspiré Martin Scorcese pour un film adapté de son autobiographie. Cette troisième collaboration entre le cinéaste et le comédien de Taxi Driver, a valu à ce dernier l'Oscar du meilleur acteur en 1981.
 

Le boxeur Jake LaMotta est décédé ce mercredi. Adapté de son autobiographie, le film a permis à Robert De Niro de décrocher l'Oscar du meilleur acteur, en 1981. Rue des Archives/Rue des Archives/BCA

Le boxeur Jake LaMotta est décédé ce mercredi. Adapté de son autobiographie, le film a permis à Robert De Niro de décrocher l'Oscar du meilleur acteur, en 1981. Rue des Archives/Rue des Archives/BCA

Raging Bull (le Taureau enragé) ne se relèvera plus. Le célèbre boxeur américain est décédé ce mercredi à l'âge de 95 ans. Le Taureau du Bronx a été champion du monde des poids moyen de 1949 (contre le français Marcel Cerdan) à 1951. Jake LaMotta est connu pour n'avoir jamais été KO lors de ses 106 combats professionnels.

Après treize ans de carrière qui en fit un boxeur mythique, LaMotta, qui se reconvertira en patron d'une boîte de nuit à son nom, écrit une autobiographie dans laquelle ce fils d'immigré italien raconte sa jeunesse dans la pauvreté et proche de la mafia. En prison, le jeune homme s'entraîne à boxer et ressort avec la fureur de vivre et la rage de devenir champion.

La suite? On la connaît. Cette biographie sera portée au cinéma par Martin Scorcese avec De Niro dans le rôle de Raging Bull. C'est d'ailleurs le comédien lui-même qui a eu l'idée et l'envie de se glisser dans la peau du champion, dès 1974. «Je tournais Le Parrain 2 en Sicile et on m'avait envoyé le livre de La Motta, a expliqué De Niro. Il y avait là une histoire forte, le portrait d'un homme direct et j'ai senti que je pourrais jouer ce personnage». Alors qu'il se préparait à tourner une deuxième fois avec Martin Scorcese pour Taxi Driver , il lui prête le livre. La légende du cinéma américain veut aussi que l'acteur sauve le cinéaste de son addiction à la cocaïne. Les deux hommes mettent quelques années à préparer ce nouveau projet pour s'approcher au plus près du personnage.

«J'étais à l'agonie»

Formé à l'Actors Studio, Robert De Niro est considéré comme l'un des premiers acteurs à travailler autant pour devenir le personnage qu'il interprète. Il va devoir modifier complètement sa morphologie pour s'identifier à un Jake LaMotta au sommet de sa carrière, puis en pleine déchéance. Deux ans avant le film, il est entraîné par le champion de boxe. Ce même boxeur déclarera à propos de l'acteur: «Quatre yeux au beurre noir, des dents cassées, une côte cassée ; si j'avais à classer Robby (De Niro), je le mettrais dans les vingt premiers poids moyens du monde.» Pour incarner le déclin du Taureau enragé, il va prendre 30 kilos en 4 mois et devenir méconnaissable.«Je me levais tôt le matin, racontait-il. Puis, je prenais un bon petit-déjeuner, puis un grand déjeuner et un grand dîner. Enfin, je suis allé en France et là j'ai mangé dans tous les trois étoiles. J'étais à l'agonie, mais en une semaine, j'avais pris cinq kilos.»

La gastronomie française a ses vertus. Cette prestation vaudra à De Niro l'Oscar du meilleur acteur en 1981, année de la sortie d'un film qui fait l'unanimité des critiques. «Pour une fois le chef-d'œuvre annoncé en est bien un», écrivait ainsi Gilbert Rochu dans Libération.

La prouesse de l'acteur est appuyée par la technique. Scorcese a choisi le noir et blanc qui donne une dimension plus dramatique à ce film de boxe. Pour le son durant les combats, les techniciens ont dû créer des bruitages en écrasant des melons et des tomates. Afin de montrer la dégradation de l'état de LaMotta sur le ring, le réalisateur new-yorkais a fait le choix d'utiliser un ring plus grand que ceux sur lesquels il triompha. Et contrairement à bon nombre de films du genre, le cinéaste a placé une seule caméra à l'intérieur même du ring.

Alors que la production du film cherche les seconds rôles, De Niro découvre Joe Pesci et Frank Vincent dans le film The Death collector. Et les propose à Scorcese, en permettant au public de les découvrir. Ces comédiens collaboreront encore ensemble par la suite dans Les Affranchis et Casino. Pour l'anecdote, l'une des répliques les plus cultes du cinéma de Martin Scorcese, «You Fucked My Wife?», est bien tirée de Raging Bull et non de Taxi Driver comme beaucoup le pensent encore.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article