La Seconde Guerre mondiale a commencé il y a 80 ans en Chine

Publié le par Jean-Marie Pottier

La Seconde Guerre mondiale a commencé il y a 80 ans en Chine

Si en Europe, c'est généralement la date de septembre 1939 qui est retenue, en Asie, le conflit a éclaté deux ans plus tôt entre la Chine et le Japon.

  Un prisonnier chinois s'apprête à être décapité lors du massacre de Nankin, en décembre 1937. STF / AFP.

Un prisonnier chinois s'apprête à être décapité lors du massacre de Nankin, en décembre 1937. STF / AFP.

Pour les Européens, la Seconde Guerre mondiale a commencé le 1er septembre 1939 avec l’invasion de la Pologne par l'Allemagne nazie, provocation qui a débouché sur une déclaration de guerre à Hitler de la France et de l’Angleterre. Mais plutôt que de la guerre de 1939-1945, ne devrions-nous pas plutôt parler de la guerre de 1937-1945?

C’est la thèse que défend sur le site The Globalist le journaliste Tom Clifford, qui nous raconte l’histoire du «moment Sarajevo» de la Chine, en référence à l’assassinat qui déclencha la Première Guerre mondiale en 1914.

    «Il est légitime de faire l'hypothèse que l'incident qui a fait éclater le conflit devenu la Seconde Guerre mondiale ne s'est pas produit en Pologne en 1939 mais en Chine, près d'un pont à onze arches aux environs de Pékin en juillet 1937.»

Le 7 juillet 1937, une compagnie de l'armée japonaise mène des exercices près du pont Marco-Polo, au sud de Pékin, comme un accord de 1901 lui en donne le droit. Quand un soldat japonais disparaît dans une ville voisine, l'armée japonaise demande à pouvoir entrer pour mener des recherches, essuie un refus des autorités chinoises et passe en force: «Si l'identité de celui qui a tiré le premier est floue, en ce petit matin du 8 juillet, les forces japonaises rentraient de force à Wanping, initiant une guerre qu'aucun côté ne souhaitait, du moins à ce moment là, et qui allait durer huit années», peut-on lire dans The Cambridge History of the Second World War: Volume 1, Fighting the War, livre qui marque le début de la guerre à ce 7-8 juillet 1937.

En 2007, pour les soixante-dix ans de l'incident du pont Marco-Polo, Libération évoquait déjà «la plus grande des guerres oubliées», un «laboratoire de la Seconde Guerre mondiale»:

    «L'événement nous concerne plus que nous le pensons généralement: c'est en 1937, dans la banlieue de Pékin, que furent tirés les premiers coups de feu de la Seconde Guerre mondiale, puisque le conflit sino-japonais se confondit peu à peu avec la conflagration universelle.»

Comme l'écrit l'historien A.W. Purdue, «chaque nation belligérante a une mémoire collective de la guerre différente, et à un certain degré de guerres distinctes car elles ont des dates de début de la guerre différentes»: plutôt que 1937 ou 1939, selon les pays ou les individus, la date essentielle peut aussi être 1935 (l'invasion de l'Éthiopie par l'Italie), 1936 (le début de la guerre civile espagnole et l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne) ou encore 1941 (l'entrée de l'Allemagne en URSS et l'attaque japonaise sur Pearl Harbor). Dans un ouvrage collectif publié en 2015, La Guerre-monde, qui prend comme bornes chronologiques les années 1937 et 1947, l'historien Hugues Tertrais décrit d'ailleurs comment ce conflit sino-japonais a longtemps été négligé à cause de la «guerre du Pacifique» entre Japon et États-Unis:

    «Il est paradoxal, étant donné la relative continuité du premier au second conflit mondial en Europe, que la guerre commence en Asie, justement là où la Grande Guerre n'a pratiquement pas été ressentie ou a pris, vue de loin, la forme d'une “guerre civile européenne”.»

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article