Papillaud Pierre

Publié le par Mémoires de Guerre

Pierre Papillaud, né le 1er juillet 1935 à Saint-Quentin-de-Chalais (Charente) et mort le 13 juin 2017 à Alençon (Orne), est un homme d'affaires et milliardaire français ayant fait fortune dans les eaux minérales et de source.

Papillaud Pierre
Papillaud Pierre
Papillaud Pierre
Papillaud Pierre

Pierre Papillaud est le fils d'une institutrice de Vignonet réfugiée en Normandie pendant la Seconde guerre mondiale. Il intègre le Prytanée militaire de La Flèche souhaitant faire une une carrière militaire mais il rejoint en 1959, à 24 ans, le société d'embouteillage d'eau de source Roxane à La Ferrière-Bochard dans l'Orne. La société a été créée 5 ans plus tôt, en 1951, par Lucien Lobjoit, un négociant en vin et en spiritueux d'Alençon, sur un terrain et avec les sources appartenant au beau-père de Pierre Papillaud. Celui-ci va en prendre la direction et va la développer jusqu'à en faire le numéro 1 français de l'eau minérale, grâce surtout à la création de l'eau Cristaline en 1991. Le groupe s'implante en Grande-Bretagne et aux États-Unis, devenant le n° 3 mondial derrière Nestlé et Danone.

Il est président du groupe Roxane, du groupe Alma qui commercialise entre autre des marques d'eaux de source (la principale, Cristaline, marque générique, regroupant 17 sources différentes sur le territoire national), et des eaux minérales dont Thonon, Saint-Yorre, Vichy Célestins, MontBlanc, Rozana et Chateldon. Le groupe Roxane est également mandataire du holding Saint Amand et de la Société des eaux minérales de Vals. Il y pratique un management alternant entre paternalisme et humiliations. Il se comporte par ailleurs de façon parfois étrange, exigeant par exemple d'un cadre de la société Tetra Pak de sentir sa chaussure puis de boire dedans. Il apparaît lui-même dans les publicités télévisées pour la marque Rozana.

Pierre Papillaud sera un temps conseiller municipal de La Ferrière-Bochard où est implanté le groupe Roxane. Il meurt à l'hôpital d'Alençon à 81 ans, le 13 juin 2017. Son aura médiatique est marquée par ses emportements contre l'eau du robinet, renforcés par les campagnes des collectivités en faveur de l'eau potable, nomment en janvier 2007, avec une campagne d'affichage massive ayant entraîné plusieurs plaintes d'Eau de Paris et du Syndicat des eaux d'Île-de-France (SEDIF). En 2017, le tribunal correctionnel de Paris condamne Pierre Papillaud à 20 000 € d'amende et à 50 000 € de dommages et intérêts envers Eau de Paris. En 2012, le responsable du centre de gestion de l'entreprise, que d'autres employés décrivent comme le souffre-douleur de Pierre Papillaud, tente de se suicider. Amputé des deux jambes, il accuse la constante pression morale exercée par son patron. 

D'autres cadres dénoncent alors l’atmosphère installée à l'intérieur de l'entreprise et les méthodes de travail de Pierre Papillaud, notamment caractérisées par les injures et les humiliations publiques. Selon le magazine américain Forbes, il avait une fortune estimée à 1,31 milliard de dollars. Il était, en 2016, la 67e personne la plus riche en France. Il est cité en 2016 dans le scandale des Panama Papers pour une société située dans le paradis fiscal des îles Vierges britanniques. En décembre 2013, un compte Twitter parodique est créé en hommage à Pierre Papillaud et à ses prises de positions et publicités pour l'eau minérale Rozana. Le 14 juin 2017, il compte près de 27 000 abonnés. Le créateur du compte annonce le laisser en état à partir de la date d'annonce du décès de Papillaud.

Commenter cet article