Mort d'un ancien garde du camp d'Auschwitz complice du meurtre de 170.000 personnes

Publié le par Jérôme Lachasse

Mort d'un ancien garde du camp d'Auschwitz complice du meurtre de 170.000 personnes

Il avait été reconnu coupable de "complicité" dans la mort d'au moins 170.000 personnes entre janvier 1943 et juin 1944, mais n'avait pas été incarcéré.

Mort d'un ancien garde du camp d'Auschwitz complice du meurtre de 170.000 personnes

Condamné à cinq ans de prison il y a un an, Reinhold Hanning, ancien garde du camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz (Pologne), est mort à l'âge de 95 ans, rapporte le quotidien allemand Der Spiegel. Il avait été reconnu coupable de "complicité" dans la mort d'au moins 170.000 personnes entre janvier 1943 et juin 1944. Hanning, qui avait fait appel, n'avait pas été incarcéré. 

Hanning s'était engagé dans la SS à 18 ans. Il a nié au cours de son procès avoir participé aux meurtres de masse commis dans l'enceinte d'Auschwitz. Un expert a pourtant certifié qu'Hanning avait bien travaillé dans la zone du camp où les prisonniers étaient assassinés immédiatement après leur arrivée.

Commenter cet article