Mitford Nancy

Publié le par Mémoires de Guerre

Nancy Freeman-Mitford, plus connue sous le nom de Nancy Mitford, née le 28 novembre 1904 à Londres et décédée le 30 juin 1973 à Versailles, est une romancière et biographe britannique aussi célèbre pour ses œuvres que pour son rôle prépondérant dans la vie mondaine, en France comme en Grande-Bretagne, au cours de l'entre-deux-guerres.

Mitford Nancy
Mitford Nancy
Mitford Nancy
Mitford Nancy
Mitford Nancy

Née au 1, Graham Street (aujourd'hui Graham Place), dans le quartier londonien de Belgravia, Nancy Mitford est la fille de David Freeman-Mitford, deuxième Lord Redesdale, et l'aînée des six sœurs Mitford. Elle fréquente dans sa jeunesse les Bright Young People, un groupe de jeunes aristocrates hédonistes qui défrayaient la chronique, et qui formera le sujet de l'un de ses livres. Grande mondaine de l'entre-deux-guerre, elle rencontre, connaît et reçoit dans son salon les beaux esprits de son temps. Elle atteint la notoriété au début de l'après-guerre avec ses romans À la poursuite de l'amour (The Pursuit of Love, 1945) et L'Amour dans un climat froid (Love in a Cold Climate, 1949).

Elle s'installe plus tard 7, rue Monsieur à Paris, puis en 1969 à Versailles afin de se rapprocher de Gaston Palewski, son amant depuis 1945. Celui-ci la quitte pour épouser en mars 1969, à 68 ans, Helen-Violette de Talleyrand-Périgord, sa maîtresse attitrée, récemment divorcée du comte James de Pourtalès, son époux depuis 1937. Opérée peu de temps après d'une tumeur cancéreuse au foie, Nancy meurt quatre ans après. Elle est l'auteur de la classification U and non-U, quintessence du snobisme britannique, qui répertorie les usages U (c'est-à-dire upper class, aristocratiques) et non-U (propres à la petite bourgeoisie, et donc à proscrire).

Publié dans Ecrivains

Commenter cet article