Les valses de Vienne avec des Nazis

Publié le par mila-g

Les valses de Vienne avec des Nazis

Pourvu que Marine Le Pen fasse un four, pour m'éviter de faire partie de la prochaine fournée, j'ai peur pour mes miches. Pourvu que Macron cesse la spirale infernale amorcée par Mitterand sinon ce sera pour les prochaines élections. L'étau se ressère, les taux se resserrent, 2002 : 82% pour Chirac, 18% pour Le Pen, 2017 ? mais pire, 2022 j'ai peur. 

Les valses de Vienne avec des Nazis

En 1963, le père de Marine Le Pen, Jean Marie Le Pen  avait la rage d’avoir perdu l’Algérie. Il y avait pratiqué des séances de torture où il jugeait justifié  d’utiliser le compteur Gégène. Pour lui, coloniser un pays, c’était normal, c’était la position de la France. Adolf Hitler aussi trouvait ça normal, quand un pays l’intéressait, il l’envahissait. Les Occidentaux en général et d’autres peuples aussi avaient trouvé ça normal, ils avaient fait la même chose. Mais après la Deuxième Guerre mondiale, il était délicat de continuer à garder la main mise sur les pays colonisés sans passer pour des gens guère plus fréquentables que monsieur Hitler.

Les Anglais avaient eu les boules de se faire jeter par un petit mec en slip et apôtre de la Paix nommé Gandhi. Ils avaient été bien obligés de donner l’indépendance à l’Inde et au Pakistan le 15 août 1947. Mais ils ont quand même fait comme s’ils pouvaient décider de tout et que le monde leur appartenait. Ils ont semé la pagaille en étant généreux avec les affaires des autres et en donnant l’État d’Israël aux Juifs le 14 mai 1948.

Cette perfide Albion nous a bien mis dans la panade. Il est vrai que la région  moyennement orientale est riche en ressources d’énergie, du coup, ils l’ont rendue totalement orientable et désorientée. Depuis, ça pète de partout pour diverses raisons et l’on  n’ose plus mettre le nez dehors.  Aujourd’hui, ça Allah Ouak barde !

C’est parfait pour monsieur  Le Pen, la vengeance est un plat qui se mange froid.

Pour en revenir aux états d’âme de monsieur Le Pen, il n’avait pas apprécié le coup où de Gaulle avait accepté de laisser l’indépendance à l’Algérie. Résultat, il s’est inscrit au fan club de Jean Marie Bastien-Thiry, coupable de plusieurs attentats contre Charles de Gaulle et responsable du coup d’État du Petit-Clamart  contre le Général. En mars 1963, avec des amis anciens de l’OAS, Philippe Marçais et Pierre Durand et un autre copain  Léon Gaultier (ancien collabo pouvant se targuer d’être parmi  les fondateurs de la Milice française et Untersturmführer Waffen SS, un vrai nazi, avec l’uniforme et tout , qui a même été condamné aux travaux forcés en 1946 tellement il avait bien fait son traitre à la nation française).

Ils ont créé une maison de disques, la Serp,  où ils promouvaient des chants hitlériens qui disaient : « Nous allons faire couler le sang impur des Juifs. » Et tout un tas de trucs du même acabit. Vous êtes sûrement au courant (sinon demandez-lui de vous mettre un petit coup de compteur Gégène) de ce que les nazis ont fait, d’ailleurs, si vous ne comprenez pas qui sont (malheureusement pas étaient) les nazis, c’est que vous êtes nazes. Les nazis se croyaient supérieurs et détestaient entre autre les Juifs, mais aussi les communistes, les homosexuels, les handicapés, les tziganes et tous leurs opposants.

Je sais que certains Juifs n’ont pas fait que des choses bien, d’abord, ils ont tué Jésus, grossière erreur. Ensuite, certains autres ont tenu et tiennent le monde avec leur argent et ils ont volé la terre des Palestiniens. Mais les Occidentaux les ont bien aidés. Savaient-ils à quel point ils mettaient le souk ? Je me le demande. Justement, en haut lieu, savent-ils ce qu’ils font ?  Je crains que oui. Je ne cite que Jésus sur sa croix, il demandait de pardonner, car ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient.  Je vais faire Miss France, attention... Donc, méfions nous de ces thèses racistes qui n’ont conduit qu’au chaos. Vous n’en avez pas marre des guerres et des attentats ? Et que fait le gouvernement à part organiser des marches à la noix ? On divise pour mieux régner...

 Au mois de mars, cette année, en 2017, je suis allée dans un Lidl, c’est un magasin où les pauvres se sentent riches. Je me trimballe toujours avec des tonnes de nourriture. Je me suis donc présentée à la caisse en entrant pour montrer ce que j’avais dans mes sacs et expliquer à la caissière que j’étais l’heureuse propriétaire des biscuits et du reste, que je ne voudrais pas les payer deux fois. Et là, elle me rétorque que mon sac à ravitaillement, qui fait bien quarante centimètres sur trente-cinq est considéré tout comme l’autre comme un sac à main et qu’ils n’avaient pas le droit de les fouiller.

Quelle ne fut pas ma surprise, en plein plan Vigipirate, en état de guerre, en pleine période d’attentats ! Pourquoi ne veut-on pas regarder dans mes sacs ? Cela ne me rassure guère... Elle me dit que ce sont les ordres. Je lui demande si ça vient de sa direction, car dans ce cas, son directeur est un imbécile et j’aurais demandé à lui parler. Alors, elle me fait un sourire et elle me dit, non, pas lui, justement il s’est fait taper sur les doigts quand il a pris l’initiative de vérifier le contenu des sacs. Plus haut, me dit-elle en me faisant un signe avec la main. Je lui ai demandé, « La police ? », « Plus haut. », m’a-t-elle rétorqué. «  Le gouvernement ? », ai-je demandé, elle a acquiescé.

Mais qu’attend-on ? D’autres attentats ? J’étais scotchée, je le raconte à tout le monde, mais je n’en peux plus, je suis essoufflée. Alors, je l’écris. On nous prend vraiment pour des poires, et pire, des poires molles et mâchées, en voie de putréfaction. Je me tiens à l’abri de ce monde sans pitié, je filtre, je redoute les manipulations. Je me suis fait avoir pendant des années, alors je me méfie.

La seule chose dont je suis sûre, c’est que Marine Le Pen est la fille de Jean Marie Le Pen, et qu’il est cruel et dangereux. Je sais qu’il a vendu des chants hitlériens, qu’il commémorait Hitler avec ses potes nazis, qu’elle, Marine Le Pen est allée danser la valse à Vienne avec des mecs d’extrême droite nazie, que le front national (pas de majuscule) est un parti basé sur la haine et que Jésus n’aimerait pas ça du tout. Il a les glandes qu’une fois de plus on fasse le mal en son nom. On lui a trop fait le coup, il en a par dessus la couronne.

Ici Londres, les chrétiens parlent aux chrétiens et à tout le monde et en ont assez de ne trouver que des crétins. Il faut se réveiller, s’indigner. Je crois que ça a déjà été dit, par un juif, mais ça tombe bien, je n’ai justement rien contre personne.

Ce qu’il faut suivre, c’est la parole de Jésus : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés.» Bien évidemment, les religieux n’ont pas toujours été à la hauteur pour relayer le message. Entre la Grande Inquisition et les tortures dans la tour de Londres sous le règne de Henri VIII... Une que j’aime bien, c’est quand ces hauts prélats avaient décrété que les femmes n’avaient pas d’âme ! Elle est bonne ! Ouaff ! Ouaff ! Et quand on avait un pape Borgia, poilade garantie ! Ils nous avaient trafiqué la parole de Jésus, ils avaient mis des pesticides...

Sans parler des problèmes toujours actuels de pédophilie due au célibat des prêtres décidé par des hommes et non pas par Dieu. Le pape ne sait que donner comme consigne pour départager madame Le Pen et monsieur Macron, il sait que les deux sont mauvais, mais pas qui est la pire?

On peut aisément comprendre que nous en avons assez d’être essorés par les voleurs et charlatans de tout bord qui vous disent tout et son contraire. Mélenchon me fait peur, il crie tout le temps et il fait partie du système, il est contre la liberté d’expression, il est comme la facho, pour la dictature. Il est tellement plein de haine qu’il a longtemps préféré se taire et par le fait la soutenir. Il aurait voulu que nous la supportions, et la dame pèse son poids de haine... Qui ne dit mot consent. Il voulait le régime de Cuba sans cacao! Joke, si, si réfléchissez, elle n’est pas de moi.

Macron est une girouette opportuniste, un Rastignac, à n’en point douter, mais nous devrons lui indiquer le Nord puisque c’est lui qui est au deuxième tour. Il faudra vraiment faire les gros yeux et se fâcher tout rouge avec lui, parce que pour le moment, il a prévu de nous arnaquer comme un vrai habitant de Jarnac, fief du roublard et duplice Mitterrand qui a intimé l’ordre aux chaînes de télévision nationales d’offrir une plus large plateforme à monsieur Le Pen lors de son règne!  Astucieuse méthode qui lui a  permis de diviser la droite et d’être réélu en 1988 ! La gauche entretient la situation en proposant régulièrement des trucs bien nuls pour énerver tout le monde, genre le droit de vote des immigrés et la tolérance, surtout de l’intolérable, comme le sexisme.

On a  laissé la libre parole à des types qui s’interrogent sur la mise en place d’un moratoire sur la lapidation comme Tariq Ramadan, et à d’autres prédicateurs intégristes qui prônent la soumission des femmes à leur mari comme lors du Salon de la femme musulmane organisé à Pontoise en septembre 2015. Sur une vidéo tournée lors de cet occasion, Nader Abou Anas, déclare «La femme, elle ne sort de chez elle qu'avec la permission de son mari (…) Le soir, il a un besoin, il a une envie, elle ne veut pas... L'homme il craque… Qu'elle sache que les anges la maudissent toute la nuit dans le cas où elle se refuse à son mari sans raison valable.». Bravo le communautarisme organisé pour mieux engraisser le front national et diviser lors des élections, merci, mais ça se voit ! Et merci pour les femmes qui finissent bâchées comme des lépreuses.

Je rencontre beaucoup de gens désabusés, ils savent que l’on se moque de nous, que l’on a abusé de nous et ils ne se font plus d’illusions. Nous savons que nous allons passer à la casserole, et que les hommes politiques les traînent et en préparent de nouvelles. Nous ne croyons plus aux promesses creuses et stériles de tous ces politiciens véreux qui nous ont conduits dans le mur. Les gens en ont marre et gerbent sur les dirigeants passés ou futurs. Les militants continuent de militer, on ne s’attend pas à ce qu’ils réfléchissent, puisqu’ils militent ! Ça les limite, ils doivent juste suivre les lignes de leur parti, comme des militaires doivent obéir aux ordres. Je salue au passage le courage de ceux qui risquent leur peau et qui bossent comme des esclaves pour nous protéger. Ils ne sont pas aidés, et ils sont aujourd’hui en première ligne. 

Bien sûr que nous savons que nous sommes coincés entre le marteau et l’enclume. Nous en avons ras la casquette de la clique de Mitterrand dont se revendique monsieur Hollande qui a mis monsieur Macron en piste.

Nous avons aussi  fait une overdose de Sarkozy qui s’imagine pouvoir rebondir sur l’éviction de Fillon et en profiter pour amorcer son retour. Enfin, Monsieur Sarkozy (alias Paul Bismuth quand vous voulez faire pression sur la justice pour vous dépatouiller de vos casseroles), vous n’avez pas compris que les Français ne veulent plus de vous! Ils sont allés jusqu’à choisir Hollande pour vous fuir ! Continuez d’aller taper des vieilles, menacer les juges et surtout n’oubliez pas de savourer vos pizzas avec votre Carla. Elles ont coûté 75 000 € par four que vous avez fait installer dans l’avion présidentiel, et comme vous vouliez manger ensemble, il en a fallu deux. Total de l’opération, 150 000 €. Bon appétit, appréciez aussi ma cuisine ! Peut-être un peu piquante, mais j’espère qu’elle ne manque pas de sel, en tout cas, elle reste moins salée que la note pour vos faux frais.

Je ne vous félicite pas non plus pour toutes les économies que vous avez effectuées sur la défense, vous n’avez décidément pas le nez creux. Vous êtes tranquille, vous êtes sûr d’être protégé, mais avez-vous pensé aux autres ?

Les Sarkozy, que des gens bien. D’ailleurs, votre chère et tendre me semble quelqu’un de très moral. Pour la main de Thierry Henry qui a éliminé l’Irlande pour l’Euro en 2009, elle a sorti cette phrase rassurante pour tout le monde comme première ‘dame’ : « Pas vu, pas pris ! » Elle aussi, la voici rhabillée votre top modèle ! Parfois, je fais ma créatrice, je taille des costards. Ils coûtent moins cher que ceux de Fillon, avec moi aussi, c’est cadeau !

 Et votre fils, celui qui en bavait pour ses exams, mais que vous avez voulu propulser à la tête de l’EPAD? Quel bon exemple pour la méritocratie dont vous aviez fait l’éloge lors de votre campagne présidentielle de 2007! Donc, merci, mais non merci. Ça ira, ce n’est pas parce que l’on vient de se débarrasser d’un voleur patenté, mais trop tenté de piquer dans la caisse qu’il faut se refaire plumer par vous, mon cher Paul Nicolas Bismuth Sarkozy.

Nous ne nous faisons guère d’illusions pour la suite. Moi, j’ai voté à la plouf, comme dans le sketch des primaires de Gad El Maleh et Jamel Debbouze, mais j’avais écarté les plus pouilleux et les trop petits pour être entendus. De toute façon, c’est choisir entre la peste et le choléra.

Je sais juste que je ne veux pas finir avec une facho qui pour le moment fait encore les yeux doux (pas à tous). Ça changerait de pastis si elle avait le pouvoir. Ils sont excités et pas cool au front national. Ils ont le front bas, ils font l’affront de battre tout ce qui n’est pas assez  blond, comme Hitler, le petit brun ! Ils sont une honte pour l’humanité et la chrétienté.

Je ne parle pas des électeurs perdus dans le noir et aveuglés par la lumière. Ils ne savent pas ce qu’ils font. Je parle de ceux qui tirent les ficelles, qui se gavent comme des oies dont ils aiment tant le pas et espèrent bien se gaver encore plus.

Marine Le Pen et sa nièce sont de redoutables personnes qui ont endormi les électeurs avec leurs mèches blondes, mais elles flirtent avec les idées d’un célèbre Adolf. Lui aussi avait une mèche. Il a massacré des millions de gens, certains Français ont collaboré de plein gré au massacre, dont l’ami de monsieur Le Pen cité plus haut,  Léon Gaultier.

Marine Le Pen vient d’annoncer que la France n’était pas responsable de la rafle du Vel D’Hiv, organisée par un collaborateur français : Bousquet, l’ami de Mitterrand, où l’on a embarqué des familles de Juifs avec  enfants,  pour les déporter et les tuer. C’était le 16 juillet 1942, ils ont été arrêtés par la police française. Il y avait 4051 enfants, 5802 femmes et 3031 hommes.

Pour la remplacer à la tête de son parti, le front national, Marine Le Pen comptait mettre Jean-François Jalkh,  un type qui a nié les horreurs commises par Hitler. Je ne voudrais pas me montrer donneuse de leçons, mais ce n’est quand même pas difficile de comprendre que si elle passe au pouvoir, ça va être une dictature, les gens vont fuir, les riches vont se casser. Le pays va couler. Je comprends que l’on en ait assez de cette politique mondialiste où nous ne restons que de minuscules pions à la botte d’autres pays. Il faut que cela change, nous le savons. Mais Marine Le Pen danse à Vienne avec des nazis, Marine Le Pen danse à Vienne avec des nazis, ne soyez pas nazes... Avec eux, ça finira au pas de l’oie, ils n’ont pas de loi, à part celle du plus fort.

Publié dans Articles de Presse

Commenter cet article