Décès du résistant et "Bébé Cadum" Maurice Obréjan, à 92 ans

Publié le par Corse Matin

Décès du résistant et "Bébé Cadum" Maurice Obréjan, à 92 ans
Décès du résistant et "Bébé Cadum" Maurice Obréjan, à 92 ans

Ancien "plus beau bébé de France", déchu de sa nationalité française pendant la seconde guerre mondiale, juif, résistant et déporté, Maurice Obréjan est décédé à Paris à 92 ans, selon un avis publié samedi.

Le décès de Maurice Obréjan, lauréat en 1925 du tout premier concours "Bébé Cadum" du plus beau bébé, a été annoncé dans les colonnes du quotidien Le Figaro par le président et le bureau des Amitiés de la résistance.

Juif français déchu de sa nationalité, résistant à 17 ans, il avait été arrêté en 1942 et déporté avec toute sa famille. Il en avait été le seul rescapé.

Né d'un père roumain et d'une mère polonaise, il avait vécu une enfance pauvre, aidant ses parents sur les marchés.

Ces derniers l'avaient inscrit au concours du plus beau bébé organisée par la marque française Cadum, pour promouvoir ses savons avec des images de beaux poupons, "car tout le monde disait que j'étais un beau bébé", avait-il raconté en 2010 à l'AFP.

"La chance a fait le reste. Même en déportation, mes compagnons d'infortune m'appelait +Bébé Cadum+. Malgré les circonstances, j'étais la star...", avait-il aussi confié.

Décoré plusieurs fois pour des actes de résistance, cet ancien directeur commercial a raconté son parcours dans "Un homme trois fois Français", paru aux éditions du Petit Pavé.

Commenter cet article