Décès d'un ancien garde d'Auschwitz impliqué dans la mort de 170.000 personnes

Publié le par Sputnik

Décès d'un ancien garde d'Auschwitz impliqué dans la mort de 170.000 personnes

Un ex-gardien du camp d'Auschwitz, reconnu coupable d'implication dans la mort de 170.000 personnes, est décédé sans avoir passé un seul jour en prison.

Décès d'un ancien garde d'Auschwitz impliqué dans la mort de 170.000 personnes

L'ancien gardien du camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz, Reinhold Hanning, condamné l'année dernière à cinq ans de prison pour « complicité » dans la mort d'au moins 170 000 personnes, est décédé à l'âge de 95 ans.

L'ex-combattant de la Waffen SS devenu laitier-fromager après la guerre, Reinhold Hanning, n'a cependant pas passé un seul jour en prison, ses avocats ayant fait appel de sa sentence à l'issue du procès durant lequel il avait exprimé ses regrets aux descendants des victimes.

M. Hanning était le troisième accusé d'une vague de procédures entamées avec la condamnation de John Demjanjuk, ex-gardien de Sobibor, et celle d'Oskar Gröning, ancien comptable d'Auschwitz.

Environ 1,1 million de personnes, dont un million de juifs, ont péri entre 1940 et 1945 dans le complexe concentrationnaire du Troisième Reich à Auschwitz-Birkenau, situé en Pologne occupée, avant qu'il ne soit libéré par les troupes soviétiques fin janvier 1945.

Au total, six millions de juifs ont été exterminés par les nazis.

Commenter cet article