Roger Moore, éternellement nôtre

Publié le par Télérama

Roger Moore, éternellement nôtre

Acteur emblématique des séries “Le Saint”, puis “Amicalement vôtre”, il incarna à sept reprises James Bond au cinéma. Sir Roger Moore est mort, mardi 23 mai 2017, à 89 ans.

Roger Moore

Roger Moore

On se rappelle ses gadgets improbables d'espion au service de sa majesté tout autant que son élégance pince-sans-rire aux côté de Tony Curtis... L'acteur britannique Roger Moore est décédé mardi 23 mai 2017 à l'âge de 89 ans en Suisse, emporté par un cancer. Un communiqué a été diffusé par ses enfants sur son compte Twitter. 

Roger Moore, éternellement nôtre

Ses premières apparitions dans des films remontent à la fin des années 1940 (César et Cléopâtre, de Gabriel Pascal), mais ce sont surtout ses rôles à la télévision qui l'ont fait connaître : d'abord Ivanhoé dans la série en noir et blanc du même nom, créée par Peter Rogers à la fin des années 1950, puis celui de Simon Templar dans Le Saint, avant d'incarner le lord dandy Brett Sinclair dans la série Amicalement vôtre, aux côtés de Tony Curtis.

Ainsi remarqué, il sera choisi pour incarner James Bond au cinéma, en remplacement de Sean Connery. Il interprètera sept fois l'agent 007, dans Vivre et laisser mourir  (1973), l'Homme au pistolet d'or (1974), l'Espion qui m'aimait (1977), Moonraker (1979), Rien que pour vos yeux (1981), Octopussy (1983) et Dangereusement vôtre (1985). C'est d'ailleurs le premier des agents 007 à disparaître.

Sir Roger Moore était également ambassadeur très engagé depuis seize ans auprès de l'Unicef, ainsi qu'un soutien de l'association Peta pour les droits des animaux.

Commenter cet article