Marseille : Cérémonie commémorative de la victoire du 8 mai 1945 au monument des Mobiles

Publié le par Destimed

Marseille : Cérémonie commémorative de la victoire du 8 mai 1945 au monument des Mobiles

Ce 8 mai, la France commémore le 72e anniversaire de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la seconde guerre mondiale en Europe. Signée en deux temps, la capitulation de l’armée du Reich a mis fin à un conflit qui fit plus de 36 millions de morts sur le continent.

Parmi les élus présents, le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal, présidente du département 13, Caroline Pozmentier-Sportich, vice présidente de la Région Paca, Stéphane Bouillon, préfet de région, Laurent Nunez , préfet de police, Sabine Bernasconi, maire du secteur (Photo Robert Poulain)

Parmi les élus présents, le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal, présidente du département 13, Caroline Pozmentier-Sportich, vice présidente de la Région Paca, Stéphane Bouillon, préfet de région, Laurent Nunez , préfet de police, Sabine Bernasconi, maire du secteur (Photo Robert Poulain)

Martine Vassal entourée des élus du conseil départemental des jeunes (Photo Robert Poulain)

Martine Vassal entourée des élus du conseil départemental des jeunes (Photo Robert Poulain)

Caroline Pozmentier-Sportich entourée de jeunes (Photo Robert Poulain)

Caroline Pozmentier-Sportich entourée de jeunes (Photo Robert Poulain)

(Photo Robert Poulain)

(Photo Robert Poulain)

Les représentants des associations d’anciens combattants (Photo Robert Poulain)

Les représentants des associations d’anciens combattants (Photo Robert Poulain)

Alain Chouraqui, le président de la Fondation du Camp des Milles a déposé une gerbe (Photo Robert Poulain)

Alain Chouraqui, le président de la Fondation du Camp des Milles a déposé une gerbe (Photo Robert Poulain)

La minute de silence (Photo Robert Poulain)

La minute de silence (Photo Robert Poulain)

72 ans après la fin de la guerre en Europe, la France commémore ce 8 mai la capitulation sans condition de l’Allemagne nazie face aux armées alliées. L’acte de capitulation du Troisième Reich se déroule en deux étapes. Le 7 mai 1945, à 2h41, le maréchal allemand Alfred Jodl signe à Reims la reddition sans condition de l’armée allemande. Staline exigeant que la capitulation allemande se fasse à Berlin, au cœur du Troisième Reich, une nouvelle signature a lieu le 8 mai dans la ville occupée par les Soviétiques en présence de représentants de l’URSS, de la Grande-Bretagne, de la France et des États-Unis. Les représentants du haut commandement allemand, emmenés par le maréchal Wilhelm Keitel, signent le document qui entre en vigueur à 23h01, heure locale, soit le 9 mai à 1h01, heure de Moscou. La reddition a donc lieu le 9 mai pour les Russes qui la commémore à cette date, au contraire des pays occidentaux. Le 8 mai devient jour férié en France en 1953 et s’impose comme la date symbolique de la seconde guerre mondiale au même titre que le 11 novembre pour la Grande Guerre. En 1975, le président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, supprime la commémoration de la victoire alliée ce jour-là dans une volonté de réconciliation franco-allemande. C’est finalement par la loi du 23 septembre 1981 que le 8 mai est rétabli comme journée de commémoration nationale à caractère férié.

A Marseille, la cérémonie commémorative du 8 mai 1945, s’est déroulée au monument des mobiles en présence d’élus, de représentants des associations d’anciens combattants, des personnalités de diverses délégations ainsi que leurs porte-drapeaux.

Après avoir entamé l’Hymne à la joie et la Marseillaise, la cérémonie a été clôturée par le dépôt de gerbes et une minute de silence.

Publié dans Articles de Presse

Commenter cet article