L’histoire oubliée de la première rafle du Vel d’Hiv, – avant Vichy

Publié le par The Times of Israël

L’histoire oubliée de la première rafle du Vel d’Hiv, – avant Vichy

Avant même la création du gouvernement de Vichy, ‘Les Indésirables’ rappellent qu’en 1939, le gouvernement français opérait déjà des rafles et créait des camps de concentration

Affiche appelant le passant à se souvenir des victimes du camp de concentration de Gurs en France, où furent envoyés les premiers raflés du Vel d'Hiv, avant même la création du gouvernement de Vichy (Crédit: DR)

Affiche appelant le passant à se souvenir des victimes du camp de concentration de Gurs en France, où furent envoyés les premiers raflés du Vel d'Hiv, avant même la création du gouvernement de Vichy (Crédit: DR)

Dans Les Indésirables, Diane Ducret, auteure de Femmes de dictateurs en 2011, s’est intéressée au destin des femmes étrangères arrêtées au printemps 1939, qui ont été regroupées au stade du Vélodrome d’Hiver à Paris puis internées au camp de Gurs dans les Pyrénées-Atlantiques.

« Il y a une forme de déni sur ce camp, explique Diane Ducret au Point. J’y vois deux raisons. La première, c’est qu’au contraire de Drancy qui a été créé par le régime de Vichy et donc n’était pas l’œuvre de la République française, le camp de Gurs est né d’une décision du gouvernement Daladier dès le printemps 1939 (d’abord pour interner des réfugiés espagnols, puis des juifs fuyant l’Europe centrale et les exactions nazies à partir de 1940, NDLR) ».

« Il n’est pas facile pour la patrie des droits de l’homme d’accepter l’idée qu’elle ait pu produire de tels centres d’internement qui, par la suite, deviendront l’antichambre des camps de la mort pour certaines catégories de prisonniers. »

Une lecture édifiante alors que Marine Le Pen, à rebours de sa tentative de normalisation du FN a provoqué une polémique en niant la responsabilité de la France dans la déportation de juifs sous l’occupation nazie, et en imputant la responsabilité au seul gouvernement de Vichy. Le livre de Ducret enfonce le clou : la France qui précéda Vichy était déjà capable du pire.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article