Grillmeier Alois

Publié le par Mémoires de Guerre

Alois Grillmeier, né à Pechbrunn en Allemagne le 1er janvier 1910 et mort le 13 septembre 1998, était un jésuite et cardinal allemand.

Grillmeier Alois
Grillmeier Alois
Grillmeier Alois
Grillmeier Alois

Alois Grillmeier naît en 1910 à Pechbrunn, au sein du royaume de Bavière. Il est le fils de Joseph Grillmeier et de Maria Weidner, et a huit frères et sœurs. Il étudie au gymnasium de Regensburg, et entre le 11 avril 1929 dans l’ordre jésuite, où il poursuit ses études au collège Berchmans à Pullach, près de Munich, de 1931 à 1934, puis à Valkenburg, dans les Pays-Bas, de 1934 à 1936, et enfin jusqu’en 1938 à la faculté de philosophie et de théologie de Sankt Georgen, à Francfort. Après un séjour d’études à Rome, il obtient en 1942 le titre de docteur en théologie de l’université Albert Ludwig de Fribourg.

Alois Grillmeier est ordonné prêtre le 24 juin 1937 pour la Compagnie de Jésus (jésuites). Après la fin de ses études, il doit rejoindre l’armée allemande, et rejoint la branche médicale après une formation à Ulm. Il est ensuite envoyé sur le front de l’est pour soigner les blessés des combats contre les forces soviétiques. En 1944, il est libéré de ses obligations médicales à cause de son appartenance à l’ordre jésuite. Il enseigne la théologie fondamentale et dogmatique de 1948 à 1978 à Pullach, puis à Francfort à la Faculté de Sankt Georgen. Il est en particulier reconnu pour ses apports en christologie.

Il participe au IIe concile œcuménique du Vatican entre 1962 et 1965, en tant que secrétaire de Wilhelm Kempf, et transmet les conclusions du concile en Zambie et au Malawi lors de quatre voyages entre 1963 et 1966. Il est créé cardinal par Jean-Paul II, non électeur car alors âgé de 84 ans, lors du consistoire du 26 novembre 1994 avec le titre de cardinal-diacre de S. Nicola in Carcere. Il meurt le 13 septembre 1998 à Unterhaching, en Bavière, et est enterré dans le cimetière du collège Berchmans, à Pullach.

Publicatons

  • Le Christ dans la Tradition chrétienne, II/1 : Le Concile de Chalcédoine (451). Réception et opposition (451-513), trad. Sr Pascale-Dominique Nau, op (Paris: Cerf, 1990).
  • Le Christ dans la Tradition chrétienne, II/2 : L'Église de Constantinople au VIe siècle', trad. Sr Pascale-Dominique Nau, op (Paris: Cerf, 1993).
  • Le Christ dans la Tradition chrétienne, II/4 : L'Église d'Alexandrie, la Nubie et l'Éthiopie après 451, trad. Sr Pascale-Dominique Nau, op (Paris: Cerf, 1196). 
  • Le Christ dans la tradition chrétienne ; de l'âge apostolique au concile de Chalcédoine (451), trad. Sr Pascale-Dominique Nau, op (Paris: Cerf, 2003).

Publié dans Eclésiastiques

Commenter cet article