Fugère Marie-Gabriel

Publié le par Mémoires de Guerre

Marie-Gabriel Fugère (1900-1963), ouvrier socialiste, résistant.

Fugère Marie-Gabriel

Ouvrier à Villeurbanne, Marie-Gabriel Fugère militait à la SFIO et à la CGT. À partir de 1935, il participe à la tendance "Gauche Révolutionnaire" de la SFIO. En 1938, la tendance est exclue et crée le Parti socialiste ouvrier et paysan (PSOP) : Fugère devient secrétaire de la fédération du Rhône. En 1940, il crée avec d'autres militants du PSOP de la région lyonnaise un groupe de Résistance, "L'Insurgé", puis en 1942 le journal clandestin du même nom. Le groupe s'étend dans l'Ain, la Loire, l'Hérault... Fugère dirige le groupe sous le pseudonyme Sauvaget. Arrêté en septembre 1943, il est déporté à Buchenwald. À son retour en 1945, il est fait officier de la Légion d'honneur.

Commenter cet article