Décès de Roger Moore, l'inoubliable James Bond 007

Publié le par Laetitia Reboulleau

Décès de Roger Moore, l'inoubliable James Bond 007

Image même  du Britannique, drôle et flegmatique, interprète salué de James Bond... Roger Moore restera à jamais une image emblématique du cinéma. Il est décédé à l’âge de 89 ans, des suites d'un cancer.

Décès de Roger Moore, l'inoubliable James Bond 007

Visage inoubliable du cinéma et de la télévision, Roger Moore est décédé ce 23 mai à l'âge de 89 ans, des suites d'un cancer. La nouvelle a été rendue public par sa famille sur le compte Twitter officiel de la star. "C'est le coeur lourd que nous partageons cette terrible nouvelle : notre père Roger Moore est décédé aujourd'hui. Nous sommes tous dévastés" ont déclaré ses enfants, Deborah, Geoffrey et Christian sur Twitter.

Décès de Roger Moore, l'inoubliable James Bond 007

Pour bon nombre de personnes, Roger Moore était l’incarnation même de l’élégance britannique. Après un parcours scolaire très classique durant lequel il fait quelques petites apparitions dans des films, le jeune Roger a commencé par faire carrière dans l’armée, peu après la seconde guerre mondiale. Grimpant les échelons jusqu’à obtenir le grade de capitaine et servant de le Corps Royal de l’Armée. Mais son rôle dans la vie militaire a pris fin après un grave accident de voiture. A ce moment-là, il décide de reprendre sa première passion pour les métiers de la scène, et intègre donc la Royal Academy of Dramatic Arts, à la même période que Lois Maxwell, l’inoubliable Miss Moneypenny de 14 épisodes de la saga James Bond.

Tout au long de sa carrière, Roger Moore s’illustre grâce à de grands personnages, à commencer par celui d’Ivanhoé, dans la série britannique du même nom. Un premier rôle suivi par celui de Simon Templar dans Le Saint, qui lui permettra de se faire connaître de façon internationale. Dès lors, il enchaîne les succès, aussi bien sur le petit écran avec Amicalement vôtre, ou au cinéma, dans des films tels que La Dernière fois que j’ai vu Paris ou Diane de Poitiers. Mais c’est surtout grâce à la saga James Bond qu’il deviendra un acteur emblématique. De 1973 à 1985, il incarnera à sept reprises l’agent 007 - ça ne s’invente pas ! - et restera l’un des interprètes les plus appréciés du super espion britannique, grâce à Vivre et laisser mourir, L’Homme au Pistolet d’Or ou encore Octopussy. C'est à ce jour l'acteur qui l'a le plus incarné à égalité avec Sean Connery (mais dont Jamais plus Jamais n'est pas considéré comme un film officiel de la franchise) et Daniel Craig et Pierce Brosnan, quatre apparitions chacun.

A partir de la fin des années 1980, sa carrière connaîtra cependant un net ralentissement, même s’il continuera d’apparaître ponctuellement à la télévision comme au cinéma, par exemple dans la série Alias ou encore en prêtant sa voix à Brad Peyton dans Comme chiens et chats : La Revanche de Kitty Galore en 2010.

Un homme d’honneur, et d’honneurs

En parallèle de sa carrière, Roger Moore n’a jamais hésité à faire don de sa personne : ambassadeur de l’Unicef depuis 1991, l’acteur est particulièrement engagé dans la défense des droits de l’enfant, mais également dans la défense des animaux, ainsi que le prouve son soutien actif de la PETA. Sa carrière comme son engagement lui ont d’ailleurs permis de recevoir des distinctions exceptionnelles, telles que le titre de Commandeur des Arts et des Lettres en France en 2008, ainsi que le titre de chevalier commandeur de l’Ordre de l’Empire britannique, un anoblissement qui date du 14 juin 2003.

Commenter cet article