Beauvau-Craon Laure de

Publié le par Mémoires de Guerre

Le visage de la princesse Laure de Beauvau-Craon est assez familier. Elle est en effet régulièrement présente lors de grands événements culturels et caritatifs parisiens. 

Beauvau-Craon Laure de
Beauvau-Craon Laure de
Beauvau-Craon Laure de
Beauvau-Craon Laure de

Laure, Odette, Charlotte du Temple de Rougemont est née à Tarbes en 1942. Elle est la fille de Jean-Louis du Temple de Rougemont, comte de Rougemont, qui au cours de la Seconde Guerre Mondiale commandait les troupes françaises outre Rhin. Elle étudia les langues dont le russe. En 1972, elle épousa le prince Marc de Beauvau-Craon né en 1921. Ce dernier avait épousé en premières noces dona Albina Patino, fille d’Antenor Patino également appelé le roi de l’étain et de la duchesse de Durcal. De cette union qui s’est soldée par un divorce en 1958 sont nées deux filles : la princesse Marie Isabelle et la princesse Diane. La famille de Beauvau-Craon est l’une des deux branches de la famille de Beauvau.

Il s’agit d’une très ancienne famille issue d’Anjou qui fut au service des rois de France dès le XIIème siècle. Le prince Marc qui s’est éteint en 1982 en son château d’Haroué , fut le 7ème et dernier prince de sa lignée. La princesse Laure est devenue présidente de Sotheby’s France et a ouvert le monde du marché de l’Art. Elle est aujourd’hui présidente honoraire. Elle est très active dans le domaine caritatif notamment en apportant son appui à la Fondation Claude Pompidou comme le rapporte Alain Pompidou dans le lire récemment paru en mémoire de sa mère.

 

Commenter cet article