Les jeunes déjà suspectés d'une série de crimes sont poursuivis pour le meurtre d'une retraitée.

Publié le par Louise Colcombet

Les jeunes déjà suspectés d'une série de crimes sont poursuivis pour le meurtre d'une retraitée.

Les jeunes déjà suspectés d'une série de crimes sont poursuivis pour le meurtre d'une retraitée.

Les jeunes déjà suspectés d'une série de crimes sont poursuivis pour le meurtre d'une retraitée.

Deux jeunes hommes, âgés de 17 et 18 ans, ont été mis en examen mercredi après-midi pour le meurtre de Jeanine Ponce, une retraitée de 74 ans retrouvée, le 13 mars dernier, suppliciée à son domicile de Montluçon (Allier). Un troisième, âgé de 20 ans, a été entendu sans faire l'objet de poursuites. Cette macabre découverte faisait suite au meurtre ultra-violent d'un couple de retraités dans la nuit du 2 au 3 mars, et un viol en réunion le 12 mars au domicile d'une jeune femme, toujours à Montluçon.

Une série de crimes qui a ébranlé la ville, commis par une même bande de jeunes dont les contours restent flous. Les deux jeunes mis en examen mercredi en seraient néanmoins les pivots : Zaki A.T., 18 ans, trahi notamment par son ADN, est ainsi écroué depuis le 15 mars en raison de son implication dans le meurtre du couple Degl'Innocenti et pour le viol en réunion. Son comparse mis en examen hier l'est également pour le viol, et devrait être prochainement entendu au sujet du double homicide.

Commenter cet article