Débarquement de Normandie : inauguration le 5 juin 2017 du monument à la mémoire du major John Tucker

Publié le par La Presse de la Manche

Débarquement de Normandie : inauguration le 5 juin 2017 du monument à la mémoire du major John Tucker

Grâce à un financement participatif, Bertrand Froger a réuni les fonds nécessaires pour ériger à Carentan un monument à la mémoire du major John Tucker, tué en juin 1944.

Grâce à l’initiative de Bertrand Froger, l’histoire du major John Tucker et de ses hommes ne sera plus oubliée. (©Ludovic Ameline)

Grâce à l’initiative de Bertrand Froger, l’histoire du major John Tucker et de ses hommes ne sera plus oubliée. (©Ludovic Ameline)

C’est un épisode oublié de la Bataille de Normandie que ce jeune Carentanais tente de mettre en lumière. Celui de la reconstruction des ponts sur la Taute et la Douve menée en juin 1944 par les hommes du 300e bataillon de combat du génie.

Bertrand Froger, administrateur de la page Facebook Normandy 1944, suivez le guide !, explique les raison de son engagement :

    Plus rien ne rappelle le travail acharné de ces hommes, ainsi que la mort du Major Tucker qui les dirigeait. Je trouvais décevant l’absence de panneau ou de monument rappelant leur engagement. C’est la raison pour laquelle je me suis lancé dans ce projet de stèle du souvenir.

3 000 euros réunis

Un appel au financement participatif avait été ouvert il y a quelques mois sur la plateforme de crowdfunding Ulule. 2 500 euros étaient nécessaires pour lui donner corps. Il y a quelques jours, les dons ont largement dépassé les objectifs.

« Ils sont des dizaines (dont quatre associations) à nous avoir aidés afin que ce projet de stèle pour Tucker aboutisse et devienne réalité. »

    Ensemble, nous allons réussir à corriger la disparition des stèles implantées à la mémoire de ce héros et redonner au pont pour lequel il s’est sacrifié une reconnaissance éternelle.

« Nous ne pouvons que tous nous féliciter pour cette œuvre non lucrative qui sera désormais menée à bien, la cagnotte de financement ayant atteint son objectif initial et l’ayant même dépassé (3 000 euros). Je tiens à remercier toutes celles et ceux, qui nous ont soutenus, qui ont contribué de prêt ou de loin. »

Inauguration le 5 juin

Un bloc de granit à taille humaine est en cours de conception. Il sera prochainement érigé à proximité du pont où le major Tucker, qui était en charge avec ses hommes de réparer les ponts routiers sur la Taute et la Douve, a trouvé la mort en juin 1944.

Un panneau signalétique et historique, financé par les municipalités de Carentan et Saint-Hilaire-Petitville, accompagnera l’ensemble. L’inauguration du site est programmée durant les commémorations, le 5 juin 2017 à 11 heures, en présence notamment d’un vétéran du 327e Glider.

Bertrand Froger tente également d’entrer en contact avec les descendants du major Tucker ou bien des témoins encore vivants de cette époque. Vous pouvez le contacter sur sa page Facebook.

« Le temps a fait son œuvre »

    L’officier a été tué le 27 juin 1944, alors que ses hommes subissaient les tirs de barrage des troupes allemandes qui, bien que repoussées, étaient encore aux portes de la ville.

Au lendemain de sa mort, les hommes du 300e bataillon de combat du génie avaient réalisé une première stèle en bois commémorant le sacrifice de leur chef tombé au combat. Puis l’unité fit mouvement et la guerre continua. Dans les temps qui ont suivi, un habitant de Brévands a réalisé à son tour une plaque en bois dédiée à la mémoire du Major.

« Celle-ci était fixée à un autre point du pont,rédigée en Français et bien que comportant une erreur sur la date, elle permettait aux passants et autres habitants de prendre connaissance de ce qui s’était déroulé en ces lieux. Le temps a fait son œuvre. Le pont, se dégradant avec les années, a été sujet à des travaux de rénovation, et les plaques ont disparu. Les reproductions des deux stèles d’origine, que j’ai souhaitées en bois, seront accrochées sur le monument qui sera aux couleurs de l’unité. »

Un pont Bailey remplaçant un pont détruit sur la Taute reliant les actuelles rues Giesmard et du Pont à Carentan. (© US Army)

Un pont Bailey remplaçant un pont détruit sur la Taute reliant les actuelles rues Giesmard et du Pont à Carentan. (© US Army)

Publié dans Articles de Presse

Commenter cet article