Corée du Nord: Trump salue l'aide chinoise

Publié le par Mémoires de Guerre

Corée du Nord: Trump salue l'aide chinoise

Le président américain Donald Trump a salué les efforts de la Chine pour faire pression sur la Corée du Nord, expliquant qu'il avait en échange renoncé pour l'instant à ses menaces d'une guerre commerciale contre Pékin, dans un entretien diffusé aujourd'hui

Corée du Nord: Trump salue l'aide chinoise

Evoquant sa récente rencontre avec le président chinois Xi Jinping dans sa résidence privée de Floride, Donald Trump a répété sur la chaîne américaine Fox News avoir "développé une très bonne relation avec lui".

"Qu'est-ce que je suis donc censé faire? Lancer une guerre commerciale contre la Chine pendant qu'il est en train de travailler sur un problème franchement plus gros, avec la Corée du Nord?", a expliqué Donald Trump. "Je traite donc la Chine avec respect, j'ai un grand respect pour lui. Et on verra à présent ce qu'il peut faire."

Donald Trump n'avait cessé pendant sa campagne d'accuser Pékin de sous-évaluer artificiellement sa monnaie, et menaçait d'imposer de lourdes taxes sur les importations chinoises. Mais il a opéré un net revirement depuis sa rencontre avec Xi Jinping les 6 et 7 avril. Les Etats-Unis ont ainsi officiellement conclu vendredi que la Chine ne manipulait pas sa monnaie pour doper ses exportations.

"Je n'ai pas changé ma position", a-t-il toutefois affirmé dans cet entretien enregistré lundi. "La Chine tente de nous aider. Je ne sais pas s'ils vont en être capables ou pas, mais est-ce que je veux lancer des déclarations fortes sur le commerce ou la manipulation de sa monnaie contre quelqu'un qui est en train d'essayer d'arrêter ce qui pourrait être une très mauvaise situation? Vous pouvez comprendre ça."

Face à la poursuite du développement des programmes balistique et nucléaire de Pyongyang, Pékin a officialisé le 18 février l'interruption de ses importations de charbon nord-coréen. Une mesure chaleureusement saluée par Donald Trump dans cet entretien.

"Beaucoup de navires chargés de charbon ont été renvoyés", a-t-il souligné. "Personne n'a jamais vu ça. Personne n'a jamais vu de notre côté une réponse aussi positive de la Chine."

Publié dans Articles de Presse

Commenter cet article