Bannon Stephen

Publié le par Mémoires de Guerre

Stephen Bannon dit Steve Bannon, né le 27 novembre 1953 à Norfolk (Virginie), est un homme d’affaires, dirigeant de médias, réalisateur et producteur de cinéma et ancien officier de marine américain.

Bannon Stephen
Bannon Stephen
Bannon Stephen
Bannon Stephen

Militant conservateur, il est, de 2012 à 2016, président exécutif de Breitbart News LLC, la société mère de Breitbart News. Fan de la cinéaste Leni Riefenstahl, il a réalisé un film-hommage à l'ancien président Ronald Reagan, In the Face of Evil, et un film pro-Tea Party, Generation Zero. En 2012, il co-fonde GIA, journal d'investigation politique. En août 2016, Stephen Bannon est désigné au poste de directeur exécutif de la campagne présidentielle de Donald Trump. Après la victoire de ce dernier le 8 novembre 2016, il est nommé conseiller du président des États-Unis. Stephen Bannon obtient son diplôme à Virginia Tech en 1976 et est titulaire d’une maîtrise en études de sécurité nationale délivrée par l’université de Georgetown. En 1983 il reçoit un MBA avec distinction de la Harvard Business School. Stephen Bannon est un ancien officier de l’United States Navy dans laquelle il a servi à bord du destroyer USS Paul F. Foster en tant qu’officier chargé de la lutte au-dessus de la surface dans la flotte du Pacifique. Il quitte la Navy en 1983.

Après son service militaire, Stephen Bannon travaille comme banquier d’investissement dans le département Fusions & Acquisitions de Goldman Sachs. En 1990, Bannon et plusieurs de ses collègues de Goldman Sachs lancent Bannon & Co, une banque d’investissement niche qui se spécialise dans les médias. Par son truchement, Bannon négocie la vente de Castle Rock Entertainment à Ted Turner. En guise de paiement, Bannon & Co accepte une participation dans cinq shows télévisés, comprenant Seinfeld. La Société générale achète Bannon & Co en 1998. Stephen Bannon commence sa carrière dans le cinéma en 1991, en tant que producteur exécutif du film The Indian Runner, première réalisation de Sean Penn. En 1993, alors qu’il dirige encore Bannon & Co, Stephen Bannon est désigné directeur gérant du projet de recherche Biosphère II à Oracle dans l’Arizona. Sous sa direction le projet fait passer sa priorité de la recherche sur l’exploration et la colonisation de l’espace vers la pollution et le réchauffement climatique. Il quitte le projet en 1995.

Après la vente de Bannon & Co, Stephen Bannon devient producteur exécutif à Hollywood. Il produit en 1999 le film Titus, avec Anthony Hopkins. Il devient partenaire de Jeff Kwatinetz (en), un acteur de l’industrie du divertissement au travers de la société The Firm Inc., une société de gestion de films et de télévision. En 2004, Stephen Bannon réalise un documentaire sur Ronald Reagan intitulé In the Face of Evil. Au cours de la réalisation du film, il fait la connaissance de l’universitaire Peter Schweizer et de l’éditeur Andrew Breitbart. Bannon est également l’animateur de l'émission de radio Breitbart News Daily diffusée sur un canal radio de Sirius XM. De 2007 à 2011, Stephen Bannon est le directeur et chef exécutif de Affinity Media. De mars 2012 à août 2016, il est le président exécutif de Breitbart News LLC, la société mère de Breitbart News. Andrew Breitbart le décrit comme le « Leni Riefenstahl du mouvement tea party ». Il est également le président exécutif et co-fondateur du Government Accountability Institute où il apporte son aide à l’orchestration de la publication du livre Clinton Cash.

En 2015, Stephen Bannon est classé no 19 sur la liste Mediaite des « 25 personnes les plus influentes dans les médias d’information politiques pour 2015 ». Selon le site web Scout.ai, Bannon serait membre du conseil d'administration de la société Cambridge Analytica dont les méthodes d'analyse et d'action auraient pu jouer un rôle dans l'élection de Donald Trump ou dans le référendum sur le Brexit. Le 17 août 2016, Donald Trump l’engage au poste de chef exécutif de sa campagne électorale pour la présidence des États-Unis. Il est le co-fondateur et le directeur exécutif du Government Accountability Institute et ancien président de Breitbart News LLC, la société mère de Breitbart News. Il quitte Breitbart pour prendre ses nouvelles fonctions. Après l'élection de Donald Trump à la présidence son nom est annoncé comme candidat possible au poste de chef de cabinet de la Maison-Blanche. Le 13 novembre 2016, le président élu, Donald Trump, le désigne « Haut conseiller et chef de la stratégie » de la Maison Blanche, soit conseiller du président des États-Unis. Le 28 janvier 2017, Donald Trump le nomme au Conseil de la sécurité nationale. Cette décision provoque de fortes critiques tant du Parti républicain que du Parti démocrate. Le 5 avril 2017, la Maison Blanche annonce que Bannon ne fait plus partie du Conseil de sécurité nationale. Une semaine plus tard la presse, qui avait précédemment rapporté des divergences de vues récurrentes entre Bannon et Jared Kushner, gendre et conseiller du président, fait état d'une interview donnée au New York Post par Trump au cours de laquelle ce dernier prend ses distances avec Bannon.

En février 1996, il est accusé de violences par sa seconde épouse qui l’accuse de l’avoir violentée dans leur maison. Il est alors mis en examen pour violences conjugales et pour avoir tenté d'empêcher un témoignage en sa défaveur. L'affaire est cependant abandonnée lorsque son épouse ne comparaît pas au tribunal. Dans les minutes du procès, elle déclare par la suite que son conjoint lui aurait ordonné de quitter la ville pour ne pas avoir à témoigner. Stephen Bannon se considère lui-même comme un conservateur. Évoquant son rôle au sein de Breitbart, Bannon explique : « Nous nous voyons nous-mêmes comme virulemment anti-establishment, en particulier contre la classe politique permanente ». Selon plusieurs sources, Bannon serait très inspiré par l'essai The Fourth Turning: What the Cycles of History Tell Us About America’s Next Rendezvous with Destiny publié en 1997 par les historiens amateurs Neil Howe et William Strauss, connus pour être les initiateurs de la Strauss–Howe generational theory. Selon cette théorie les États-Unis vivraient une crise majeure par siècle et chaque siècle serait divisé en quatre saisons. La crise financière marquerait l'arrivée de l'hiver au terme duquel un nouveau cycle séculaire est censé commencer. Le début d'un nouveau cycle ne pourrait toutefois pas avoir lieu sans conflits de forte intensité. Si la théorie de Strauss-Howe est régulièrement critiquée, certains n'y voyant que pseudo-science, le fait que Bannon ait validé cette théorie tout en ayant l'oreille du Président des États-Unis inquiète certains observateurs. Il admire Ronald Reagan, à qui il a consacré un documentaire hagiographique. Il se déclare influencé par la doctrine du nationalisme intégral de Charles Maurras.

Filmographie

  • The Indian Runner (1991)
  • Titus (1999)
  • In the Face of Evil: Reagan's War in Word and Deed (2004)
  • Cochise County USA: Cries from the Border (2005)
  • Border War: The Battle Over Illegal Immigration (2006)
  • The Chaos Experiment (2009)
  • Generation Zero (2010)
  • Battle for America (2010)
  • Fire from the Heartland: The Awakening of the Conservative Woman (2010)
  • Still Point in a Turning World: Ronald Reagan and His Ranch (2011)
  • The Undefeated (en) (2011)
  • Occupy Unmasked (en) (2012)
  • The Hope & The Change (2012)
  • District of Corruption (2012)
  • Sweetwater (2013)
  • Rickover: The Birth of Nuclear Power (2014)
  • The Last 600 Meters (2015)

Commenter cet article