Lewis Jerry

Publié le par Mémoires de Guerre

Jerome Levitch, dit Jerry Lewis, né le 16 mars 1926 à Newark dans l'État du New Jersey, aux États-Unis, et mort le 20 août 2017 à Las Vegas, est un humoriste, acteur, producteur et réalisateur de cinéma américain.

Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry
Lewis Jerry

Né de parents russes juifs, fils de Daniel Levitch, acteur de spectacles de variétés, Danny Lewis de son nom d'artiste, Jerry Lewis se fait connaître en formant le duo comique Martin and Lewis avec le chanteur Dean Martin. Ils se démarquent de la majorité des comiques des années 1940 en jouant surtout sur l'interaction entre deux comiques, plutôt que de réciter des sketches planifiés. À la fin des années 1940, ils sont nationalement connus, d'abord pour leurs représentations dans les boîtes de nuit, puis en tant que stars de cinéma. Ils embrayent sur la production de films pour la télévision et se séparent en 1956. Jerry Lewis, alors en solo, joue dans le film Le Délinquant involontaire (The Delicate Delinquent) en 1957. Il est ensuite tête d'affiche de cinq autres films, avant d'écrire, jouer, produire et réaliser lui-même Le Dingue du palace (The Bellboy) en 1960. Il est le pionnier de la régie vidéo (Video assist), en utilisant une caméra vidéo sur le plateau en même temps qu'il filme, pour pouvoir visualiser immédiatement le résultat. Cette technique devient un standard dans l'industrie.

Il réalise plusieurs autres films dont Le Tombeur de ces dames (The Ladies Man) 1961, Le Zinzin d'Hollywood (The Errand Boy) 1962, et le fameux Docteur Jerry et Mister Love (The Nutty Professor) 1963. La popularité de Jerry Lewis décline aux États-Unis à partir de la fin des années 1960 mais il conserve une partie de sa renommée à l'étranger, essentiellement en Europe. Il est particulièrement soutenu en France par les revues Positif et Les Cahiers du cinéma, et le critique Robert Benayoun contribue grandement à éclairer l'importance de ses films. En 1966, il organise le Labor Day Telethon For The Muscular Dystrophy Association, œuvre de charité à laquelle il était déjà publiquement associé depuis dix ans. En 1972, Lewis joue et réalise The Day the Clown Cried, une comédie dont l'action se déroule dans un camp de concentration nazi. Le film ne sort pas en salles et partage les quelques personnes à l'avoir visionné. Après huit ans d'absence cinématographique, Jerry Lewis revient au début des années 1980 dans Au boulot... Jerry ! (Hardly Working), qu'il joue et réalise. Il enchaine en 1983 avec un rôle à contre-emploi dans La Valse des pantins (The King of Comedy) de Martin Scorsese, qui est applaudi par la critique.

En 1984, Jack Lang, ministre de la Culture français, lui remet la Légion d'honneur. Le 6 décembre 1987, il présente le 1er Téléthon en France, diffusé sur Antenne 2. En 2006, il est fait commandeur de la Légion d'honneur. En janvier 1993, on le retrouve dans le long-métrage d'Emir Kusturica Arizona Dream, aux côtés de Johnny Depp, Faye Dunaway et Vincent Gallo. En 2006, il interprète le rôle-titre d'un épisode de la série télévisée américaine New York, unité spéciale (Law & Order Special Victims Unit) (saison 8, épisode 4, « Uncle »). En 2008, Jerry travaille avec Drake Bell dans le film d'animation The Nutty Professor. En mai 2011 Jerry Lewis annonce qu'il présentera son dernier téléthon contre la dystrophie musculaire, l'acteur étant affaibli par d'importants problèmes de santé, notamment une fibrose pulmonaire. L'avant-dernier film où Jerry Lewis apparait en tant qu'acteur, Max Rose (sorti en 2013), est un drame écrit et réalisé par Daniel Noah, produit par Lawrence Inglee (en). Lewis y joue le rôle d'un vieil homme qui retrouve goût à la vie malgré la disparition de sa femme. Le film est sélectionné au Festival de Cannes 2013.

Dans son dernier film en date, Le Casse (The Trust), tourné à l'âge de 90 ans, sorti en 2016, il joue le père vieillissant de Nicolas Cage. Première épouse : Patti Palmer (née Esther Calonico), une chanteuse du groupe The Ted Fio Rito Orchestra ; ils se marient le 3 octobre 1944 et divorcent en septembre 1980. Ils ont six enfants, Gary Lewis (né le 30 juin 1945, il fait partie du groupe Gary Lewis and the Playboys), Ronald Lewis (adopté en juin 1950), Scott Lewis (né en février 1956), Christopher Lewis (né en octobre 1957), Anthony Lewis (né en octobre 1959), Joseph Lewis (né en janvier 1964). Seconde épouse : SanDee Pitnick, ils se marient le 13 février 1983. Ils ont un enfant, Danielle Sarah Lewis (adoptée en mars 1992). Il a sept petits-enfants et une arrière-petite-fille. En mars 1965 à la suite d'une cascade ratée dans un gag où il tombe sur le dos sur un câble métallique, il se blesse deux vertèbres. Il reste paralysé pendant une journée. Pour contenir la douleur chronique, il prend des anti-douleurs pendant des dizaines d'années. Il pense un moment au suicide puis il découvre en 2002 la neurostimulation. Il vit depuis avec des électrodes implantées dans la colonne vertébrale et un dispositif type pacemaker placé dans l'abdomen. Il meurt le 20 août 2017 à l'âge de 91 ans à Las Vegas.

Filmographie

Comme acteur

  • 1949 : How to Smuggle a Hernia Across the Border (court métrage)
  • 1949 : Ma bonne amie Irma (My Friend Irma) de George Marshall : Seymour
  • 1950 : Irma à Hollywood (My Friend Irma Goes West) : Seymour
  • 1950 : Le Soldat récalcitrant (At War with the Army) : Première classe Alvin Korwin
  • 1951 : Bon sang ne peut mentir (That's My Boy) : Junior Jackson
  • 1952 : La Polka des marins (Sailor Beware) : Melvin Jones
  • 1952 : Parachutiste malgré lui (Jumping Jacks) : Hap Smith
  • 1952 : En route vers Bali (Road to Bali) : Femme dans le rêve de Lala (non crédité au générique)
  • 1952 : Le Cabotin et son compère (The Stooge) : Theodore Ted Rogers
  • 1953 : Fais-moi peur (Scared Stiff) : Myron Mertz
  • 1953 : Amour, Délices et Golf (The Caddy) : Harvey Miller, Jr.
  • 1953 : Un galop du diable (Money from Home) : Virgil Yokum
  • 1954 : C'est pas une vie, Jerry (Living It Up) : Homer Flagg
  • 1954 : Le clown est roi (Three ring circus) de Joseph Pevney : Jerome F. Jerry Hotchkiss
  • 1955 : Un pitre au pensionnat (You're Never Too Young) : Wilbur Hoolick
  • 1955 : Artistes et Modèles (Artists and Models) : Eugene Fullstack
  • 1956 : Le Trouillard du far west (Pardners) : Wade Kingsley Jr. / Wade Kingsley Sr.
  • 1956 : Un vrai cinglé de cinéma (Hollywood or Bust) : Malcolm Smith
  • 1957 : Le Délinquant involontaire (The Delicate Delinquent) : Sidney L. Pythias
  • 1957 : P'tite tête de troufion (The Sad Sack) : Meredith C. Bixby
  • 1958 : Trois bébés sur les bras (Rock-a-Bye Baby) : Clayton Poole
  • 1958 : Le Kid en kimono (The Geisha Boy) : Gilbert Wooley
  • 1959 : Tiens bon la barre matelot (Don't Give Up the Ship) : John Paul Steckler I / John Paul Steckler IV / John Paul Steckler VII
  • 1959 : Li'l Abner : Itchy McRabbit (brève apparition)
  • 1960 : Mince de planète (Visit to a Small Planet) : Kreton
  • 1960 : Raymie : Chanteur du générique
  • 1960 : Le Dingue du Palace (The Bellboy) : Stanley / Lui-même
  • 1960 : Cendrillon aux grands pieds (Cinderfella) : Cinderfella
  • 1961 : Le Tombeur de ces dames (The Ladies Man) : Herbert H. Heebert / Mama Heebert
  • 1961 : Le Zinzin d'Hollywood (The Errand Boy) de Jerry Lewis : Morty S. Tashman
  • 1962 : L'Increvable Jerry (It'$ Only Money) : Lester March
  • 1963 : Docteur Jerry et Mister Love (The Nutty Professor) : Professeur Julius Kelp / Buddy Love / Baby Kelp
  • 1963 : Un chef de rayon explosif (Who's Minding the Store?) : Norman Phiffier
  • 1964 : Jerry souffre-douleur (The Patsy) de Jerry Lewis : Stanley Belt / Chanteurs du trio
  • 1964 : Jerry chez les cinoques (The Disorderly Orderly) : Jerome Littlefield
  • 1965 : Les Tontons farceurs (The Family Jewels) : Willard Woodward / James Peyton / Everett Peyton / Julius Peyton / Capitaine Eddie Peyton / Skylock Peyton / "Bugs" Peyton
  • 1965 : Ligne rouge 7000 (Red Line 7000) : Le chauffeur (brève apparition)
  • 1965 : Boeing Boeing : Robert Reed
  • 1966 : Trois sur un sofa (Three on a Couch) : Christopher Pride / Warren / Ringo / Rutherford / Heather
  • 1966 : Tiens bon la rampe, Jerry (Way... Way Out) : Pete Mattemore
  • 1966 : Un monde fou, fou, fou, fou (It's a Mad Mad Mad Mad World) de Stanley Kramer (brève apparition)
  • 1967 : Te casse pas la tête Jerry (Don't Raise the Bridge, Lower the River) : George Lester
  • 1967 : Jerry la grande gueule (The Big Mouth) : Gerald Clamson / Syd Valentine
  • 1968 : Silent Treatment
  • 1969 : Cramponne-toi Jerry (Hook, Line & Sinker) : Peter Ingersoll / Fred Dobbs
  • 1970 : One More Time : Bandleader (voix)
  • 1970 : Ya ya mon général ! (Which Way to the Front?) : Brendan Byers III
  • 1972 : The Day the Clown Cried : Helmut Doork
  • 1980 : Rascal Dazzle : Narrateur
  • 1980 : Au boulot... Jerry ! (Hardly Working) : Bo Hooper
  • 1982 : Slapstick (Of Another Kind) (en) de Steven Paul (en) : Wilbur Swain / Caleb Swain
  • 1983 : La Valse des pantins (The King of Comedy) : Jerry Langford
  • 1983 : T'es fou Jerry (Smorgasbord ou Cracking Up) : Warren Nefron / Dr Perks
  • 1984 : Par où t'es rentré ? On t'a pas vu sortir : Clovis Blaireau
  • 1984 : Retenez-moi... ou je fais un malheur ! : Jerry Logan
  • 1987 : Fight for Life (TV) : Dr Bernard Abrams
  • 1989 : Cookie (en) : Arnold Ross
  • 1990 : Super Force (Super Force) (série TV)
  • 1992 : Mr. Saturday Night de Billy Crystal : Invité
  • 1993 : Arizona Dream : Leo Sweetie
  • 1995 : Les Drôles de Blackpool (Funny bones) : George Fawkes
  • 1995 : Jerry Lewis Stars Across America (TV) : Présentateur
  • 2007 : New York, unité spéciale (TV) : Andrew Munch
  • 2008 : The Nutty Professor (en) (TV) : Professeur Julius Kelp / Buddy Love (voix)
  • 2013 : Max Rose de Daniel Noah : Max Rose
  • 2016 : Le Casse d'Alex et Benjamin Brewer : le père de Stone

Comme réalisateur

  • 1949 : How to Smuggle a Hernia Across the Border
  • 1960 : Le Dingue du Palace (The Bellboy)
  • 1961 : Le Tombeur de ces dames (The Ladies Man)
  • 1961 : Le Zinzin d'Hollywood (The Errand Boy)
  • 1963 : Docteur Jerry et Mister Love (The Nutty Professor)
  • 1964 : Jerry souffre-douleur (The Patsy)
  • 1965 : Les Tontons farceurs (The Family Jewels)
  • 1966 : Trois sur un sofa (Three on a Couch)
  • 1967 : Jerry la grande gueule (The Big Mouth)
  • 1969 : The Bold Ones: The New Doctors (série TV)
  • 1970 : One More Time
  • 1970 : Ya ya mon général ! (Which Way to the Front?)
  • 1972 : The Day the Clown Cried
  • 1980 : Au boulot... Jerry ! (Hardly Working)
  • 1983 : T'es fou Jerry (Smorgasbord ou Cracking Up)

Comme producteur

  • 1957 : Le Délinquant involontaire (The Delicate Delinquent)
  • 1958 : Trois bébés sur les bras (Rock-a-Bye Baby)
  • 1958 : Le Kid en kimono (The Geisha Boy)
  • 1960 : Le Dingue du Palace (The Bellboy)
  • 1960 : Cendrillon aux grands pieds (Cinderfella)
  • 1961 : Le Tombeur de ces dames (The Ladies Man)
  • 1964 : Jerry chez les cinoques (The Disorderly Orderly)
  • 1965 : Les Tontons farceurs (The Family Jewels)
  • 1966 : Trois sur un sofa (Three on a Couch)
  • 1967 : Jerry la grande gueule (The Big Mouth)
  • 1969 : Cramponne-toi Jerry (Hook, Line & Sinker)
  • 1970 : Ya ya mon général ! (Which Way to the Front?)
  • 1996 : Le Professeur Foldingue (The Nutty Professor)
  • 2000 : La Famille Foldingue (Nutty Professor II: The Klumps)

Comme scénariste

  • 1949 : How to Smuggle a Hernia Across the Border
  • 1960 : Le Dingue du Palace (The Bellboy)
  • 1961 : Le Tombeur de ces dames (The Ladies Man)
  • 1961 : Le Zinzin d'Hollywood (The Errand Boy)
  • 1963 : Docteur Jerry et Mister Love (The Nutty Professor)
  • 1964 : Jerry souffre-douleur (The Patsy)
  • 1965 : Les Tontons farceurs (The Family Jewels)
  • 1967 : Jerry la grande gueule (The Big Mouth)
  • 1972 : The Day the Clown Cried
  • 1980 : Au boulot... Jerry ! (Hardly Working)
  • 1983 : T'es fou Jerry (Smorgasbord ou Cracking Up)

Comme compositeur

  • 1961 : Le Zinzin d'Hollywood (The Errand Boy)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article