Les Démons de la liberté

Publié le par Jules Dassin

Les Démons de la liberté (Brute Force) est un film américain réalisé par Jules Dassin, sorti en 1947. Le pénitencier de Westgate, surpeuplé, est un lieu sur lequel la violence et la peur étendent leur empire. Ici, les surveillants sont démunis et débordés face à la rage de certains prisonniers. Parmi eux, Joe Collins est un dur à cuire. Une haine tenace l'oppose au capitaine Munsey, le gardien-chef qui règne sur les lieux en véritable dictateur. Après une infraction de trop au règlement qu'il a mis en place, Munsey consigne Collins et ses compagnons de cellule. Ceux-ci, écoeurés par tant de sadisme, décident de s'évader... 

Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett
Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett

Les Démons de la liberté Jules Dassin de avec Burt Lancaster - Yvonne De Carlo - Hume Cronyn - Charles Bickford - Ann Blyth - Ella Raines - Howard Duff - Anita Colby - Sam Levene - Jeff Corey - John Hoyt - Roman Bohnen - Jay C. Flippen - Vince Barnett

Fiche technique

  • Titre : Les Démons de la liberté
  • Titre original : Brute Force
  • Réalisation : Jules Dassin
  • Scénario : Richard Brooks, d'après une nouvelle de Robert Patterson
  • Production : Mark Hellinger et Jules Buck
  • Société de production : Mark Hellinger Productions et Universal Pictures
  • Musique : Miklós Rózsa
    Photographie : William H. Daniels
  • Montage : Edward Curtiss
  • Décors : Russell A. Gausman, Charles Wyrick
  • Costumes : Rosemary Odell (robes)
  • Pays d'origine : États-Unis
  • Langue : anglais
  • Format : noir et blanc – 35 mm – 1,37:1 – mono (Western Electric Recording)
  • Genre : drame, film noir
  • Durée : 98 minutes
  • Date de sortie : États-Unis : 30 juin 1947, France : 22 septembre 1948

Distribution

  • Burt Lancaster (VF : Claude Péran) : Joe Collins
  • Hume Cronyn (VF : Roger Rudel) : Gardien Chef Munsey
  • Charles Bickford (VF : Pierre Morin) : Gallagher
  • Yvonne De Carlo : Gina Ferrara
  • Ann Blyth (VF : Jacqueline Ferrière) : Ruth
  • Ella Raines (VF : Françoise Gaudray) : Cora Lister
  • Anita Colby : Flossie
  • Sam Levene : Louie Miller
  • Jeff Corey (VF : Raymond Destac) : Stack
  • John Hoyt (VF : Jean Guillet) : Spencer
  • Jay C. Flippen : Le garde Hodges
  • Richard Gaines (VF : Richard Francœur) : McCollum
  • Roman Bohnen (VF : Henri Ebstein) : Warden A.J. Barnes
  • Frank Puglia (VF : Pierre Leproux) : Ferrara
  • Harry Wilson (VF : Jean Clarieux) : Tyrone
  • Howard Duff (VF : Jean Davy) : Robert Becker
  • Whit Bissell (VF : René Blancard) : Tom Lister
  • Ray Teal (VF : Robert Dalban) : Jackson

Télérama - Critique du 16/04/2016 - Par Ophélie Wiel

A une époque où le cinéma américain se définissait par « genres », Les Démons de la liberté surprend comme une oeuvre inclassable. Au départ tiré d'une histoire banale de ­détenus obnubilés par l'évasion, il gagne vite en profondeur, mélangeant l'expressionnisme du film noir et l'emphase du film politique. Car le propos de Jules Dassin dépasse l'action pure au profit d'une description étouffante du quotidien. Le réalisateur s'attarde ainsi surtout sur l'inhumanité d'un univers gouverné par la fatalité, symbole paroxystique d'une société d'entraves d'où « personne ne s'évade jamais ».

Les détenus, ni bons ni mauvais, dont le « crime » (souvent résultat d'une révolte contre l'injustice sociale) est décrit par des flash-back, ne sont jamais jugés. Dassin s'intéresse à eux comme aux produits d'un système qui les transforme en meurtriers, aveuglés par la haine, finalement convaincus que la justice n'est rien face à la force brute. Au fond, le véritable héros du film n'est pas Collins, le prisonnier vengeur qui brûle de retrouver sa femme, mais son pire ennemi, Munsey, le flic minable et ambitieux, dont la philosophie se limite à une phrase lapidaire : « Les faibles meurent pour que les forts vivent. » Toujours filmé en position de domination (debout face à un homme assis, au premier plan devant la prison entière, ou sur une plate-forme), omniprésent même dans l'absence, Munsey est l'incarnation parfaite de la société qui l'a produit, privilégiant l'écrasement au dialogue, et construisant sans le savoir les bases de sa propre destruction. — Ophélie Wiel

Publié dans Films

Commenter cet article