Joséphine de Leuchtenberg

Publié le par Mémoires de Guerre

Joséphine Maximilienne Eugénie Napoléone de Beauharnais, princesse de Bologne et duchesse de Galliera puis princesse de Leuchtenberg, née le 14 mars 1807 à Milan, alors capitale du royaume d'Italie et morte le 7 juin 1876, était un membre de la maison de Beauharnais, devenue reine consort de Suède et de Norvège.

Joséphine de Leuchtenberg
Joséphine de Leuchtenberg
Joséphine de Leuchtenberg
Joséphine de Leuchtenberg

Joséphine est l'aînée des enfants d'Eugène de Beauharnais, vice-roi d'Italie et de la duchesse Augusta-Amélie de Bavière. Le vice-roi d'Italie était le fils du vicomte Alexandre de Beauharnais (guillotiné en 1794) et de Marie-Josèphe Rose Tascher de La Pagerie, qui avait épousé en secondes noces le général Bonaparte, premier consul puis empereur des Français et roi d'Italie depuis 1804. La mère de la princesse, la duchesse Augusta-Amélie de Bavière, était la fille du roi Maximilien Ier de Bavière et de la princesse Wilhelmine de Hesse-Darmstadt. Par cette dernière, la reine Joséphine descendait des Vasa et des Bavière-Palatinat-Deux-Ponts, anciens rois de Suède, ce qui a établi le premier lien du sang entre les Bernadotte et les anciens souverains suédois. La princesse porte le prénom de sa grand-mère paternelle, l'impératrice des Français. Par Napoléon Ier, elle fut titrée princesse de Bologne le 29 décembre 1807, puis le 28 mai 1813 duchesse de Galliera.

À la chute de l'Empire français, ses parents trouvent refuge en Bavière où règne son grand-père maternel. Le 14 novembre 1817, le roi Maximilien Ier de Bavière accorda à son gendre, le s titres de duc de Leuchtenberg et de prince d'Eichstätt avec le prédicat d'altesse royale pour lui et son épouse, et celui d'altesse sérénissime pour leurs enfants. Le 22 mai 1823, la princesse Joséphine de Leuchtenberg, âgée de 16 ans, épousa par procuration le prince héritier Oscar de Suède et de Norvège à Munich. La véritable cérémonie eut lieu un mois plus tard, le 19 juin à Stockholm. Six jours après son arrivée en Suède, son quatrième prénom, Napoléone, fut supprimé, car la Suède avait récemment combattu contre la France dans la guerre de 1813-1814. Joséphine apporta avec elle plusieurs bijoux de grande valeur faits à Paris pour sa grand-mère paternelle. Joséphine aimait jardiner et peindre, et s’impliquait dans de nombreuses œuvres caritatives. Bien que fervente catholique, elle dut consentir à faire élever ses enfants dans la foi de son pays d'adoption, le luthéranisme. Oscar et Joséphine eurent cinq enfants :

  • le prince Charles (1826-1872), duc de Scanie devint roi du Royaume de Suède et de Norvège en 1859 ;
  • le prince Gustave (1827-1852), duc d'Uppland ;
  • le prince Oscar (1829-1907), duc d'Östergötland devint roi du Royaume de Suède et de Norvège en 1872 ;
  • la princesse Eugénie (1830-1889) ;
  • le prince Auguste (1831-1873), duc de Dalécarlie.

Après la mort du roi Charles XIV Jean de Suède le 8 mars 1844, le prince Oscar monte sur le trône sous le nom d'Oscar Ier. Joséphine devient ainsi la « reine Josefina ». Marraine du Prince Impérial, fils de son cousin germain l'empereur Napoléon III, elle se fait représenter au baptême par sa cousine, la grande-duchesse douairière de Bade Stéphanie de Beauharnais. La reine Joséphine s’éteint le 7 juin 1876 à Stockholm, à l’âge de soixante-neuf ans, et sera enterrée selon le rite catholique comme sa belle-mère, la reine Désirée de Suède. Ses derniers mots furent : « Je rentre à la maison maintenant, je suis très heureuse ». Elle est l'ancêtre des actuels souverains de Suède, Norvège, Danemark, Belgique et Luxembourg, et de l'ancienne reine consort des Hellènes, Anne-Marie de Danemark.

Commenter cet article