Fusier-Gir Jeanne

Publié le par Mémoires de Guerre

Jeanne Fusier-Gir, née le 22 avril 1885 à Paris IXe et morte le 24 avril 1973 à Maisons-Laffitte (Yvelines), est une actrice française.

Fusier-Gir Jeanne
Fusier-Gir Jeanne
Fusier-Gir Jeanne
Fusier-Gir Jeanne
Fusier-Gir Jeanne
Fusier-Gir Jeanne
Fusier-Gir Jeanne

Fille du comédien Léon Fusier, elle commence très tôt à se produire sur les planches. Contemporaine de Sacha Guitry, elle va devenir l’une de ses plus fidèles interprètes. Elle apparaît également dans la distribution de plusieurs opérettes. Après son mariage avec Charles Gir, elle se fait appelée Jeanne Fusier-Gir. Son mari, peintre-sculpteur, sera également un excellent caricaturiste du monde du spectacle. Ils auront un fils unique prénommé François. Jeanne découvre le cinéma dès 1909. Mais ce n’est qu’à l’avènement du parlant qu’elle commence véritablement, à la quarantaine passée, sa carrière cinématographique, en jouant dans la comédie à quiproquo «Chérie» (1930) de Louis Mercanton, tournée pour la Paramount à Joinville-Le-Pont, avec notamment Mona Goya, Marguerite Moreno et Fernand Gravey.

Jeanne Fusier-Gir va ainsi être au générique de près de quatre-vingt dix films pendant la décennie des années trente. Bien sûr avec son physique ingrat et son chignon haut perché, elle n’est certes pas une vedette mais sûrement un second rôle incontournable du paysage cinématographique français comme Pauline Carton ou Jean Tissier, pour ne citer qu’eux. Elle apparaît dans des films très variés dont des adaptations des œuvres de Colette comme «La vagabonde» (1931) de Solange Térac, avec Marcelle Chantal ou «Claudine à l’école» (1937) de Serge de Poligny, avec Blanchette Brunoy dans le rôle-titre. Elle a souvent des rôles de subalterne et quand elle échappe à sa condition ancillaire c’est pour des œuvres comique sans prétention comme «Les gaîtés du palace» (1937) de Walter Kapps, film dans lequel elle n’est rien moins que la comtesse de Malpeignet; ou bien encore «Les cinq sous de Lavarède» (1939) de Maurice Cammage, avec Fernandel qui la découvre avec stupéfaction en princesse orientale.

Mais elle côtoie aussi le grand et toujours taciturne Buster Keaton pour son film parisien «Le roi des Champs-Élysées» (1934) de Max Nosseck. Avant l’invasion allemande, la comédienne débute les années quarante avec une comédie «Ils étaient cinq permissionnaires» de Pierre Caron (film sorti en 1945) et «L’irrésistible rebelle» qui bien que réalisé par Jean-Paul Le Chanois sera à l’affiche dans la France occupée de 1942. Durant ces sombres années, Jeanne Fusier-Gir est au générique de quinze films dont trois tournés sous la direction de Sacha Guitry qui lui fait même danser le «French cancan» pour «La Nuit du Cinéma», spectacle caritatif organisé à Paris en 1943. Elle est également la mercière aux côtés de Pierre Fresnay, Ginette Leclerc et Pierre Larquey dans la petite ville où sévit «Le corbeau» (1943) de Henri-Georges Clouzot.

Après la guerre, Jeanne Fusier-Gir repart pour encore vingt ans de carrière au théâtre, au cinéma et le moment venu à la télévision. En 1949 elle a le plaisir de travailler sous la direction de son fils François Gir qui assiste Sacha Guitry sur le plateau de «Toâ» avec Lana Marconi. Elle joue aussi dans des films plus dramatiques comme «Les sorcières de Salem» (1956) avec le couple Simone Signoret et Yves Montand ou «Marie-Octobre» (1958) de Julien Duvivier, avec Danielle DarrieuxJeanne Fusier-Gir, cette incroyable petite bonne femme du cinéma français, tourne son cent quatre-vingtième et dernier film, à plus de quatre-vingts ans en 1966. Elle décède dans une clinique de la région parisienne le 24 avril 1973. 

Biographie de Caroline Hanotte

Filmographie

  • 1909 : La Peau de chagrin de Michel Carré
  • 1910 : Robe de fiançailles Production E-ACAD
  • 1912 : La poupée hollandaise Production E-ACAD
  • 1930 : Les Vacances du diable de Alberto Cavalcanti - (La standardiste)
  • 1930 : Chérie de Louis Mercanton - (Mayme)
  • 1931 : Le Cheval du cinquième de Robert Rips - (court métrage)
  • 1931 : Une idée de génie de Louis Mercanton - (court métrage)
  • 1931 : Le Voisin du dessus de André Chotin - (court métrage)
  • 1931 : Une histoire entre mille de Max de Rieux
  • 1931 : Un homme en habit de René Guissart
  • 1931 : Quand te tues-tu ? de Roger Capellani
  • 1931 : La Vagabonde de Solange Bussi
  • 1931 : La Couturière de Luneville de Harry Lachmann - (Léonie)
  • 1931 : La Chance de René Guissart - (La concierge)
  • 1931 : Rien que la vérité de René Guissart - (Mlle de Sampa-Larose)
  • 1932 : Maquillage de Karl Anton
  • 1932 : Baby de Karel Lamač et Pierre Billon - (La comtesse de Brétigny)
  • 1932 : La Femme poisson de Louis Mercanton - (court métrage)
  • 1932 : Heure d'été de Robert Bossis - (court métrage)
  • 1932 : Le Chien qui parle de Robert Rips - (court métrage)
  • 1932 : Allô! mademoiselle de Maurice Champreux - (Adèle, la soubrette)
  • 1932 : Les As du turf de Serge de Poligny - (La directrice de l'atelier)
  • 1932 : Quick de Robert Siodmak - (L'amoureuse de Maxime)
  • 1932 : Ce cochon de Morin de Georges Lacombe
  • 1932 : Maruche ou Restez dîner de Robert Péguy - (court métrage) - (marie)
  • 1932 : Retour au bercail - (court métrage)
  • 1932 : Grains de beauté de Pierre Caron - (Jacqueline)
  • 1933 : Rien que des mensonges de Karl Anton - (Colombe)
  • 1933 : L'Héritier du bal Tabarin de Jean Kemm - (La boniche)
  • 1933 : Je te confie ma femme de René Guissart
  • 1933 : Le Coq du régiment de Maurice Cammage
  • 1933 : Crainquebille de Jacques de Baroncelli - (Mme Bayard)
  • 1933 : L'Assassin est ici de Robert Péguy - (court métrage)
  • 1933 : Coquin de sort de André Pellenc - (court métrage)
  • 1933 : Jacqueline fait du cinéma de Jacques Deyrmon - (court métrage)
  • 1933 : Je suis un homme perdu de Edmond T. Gréville - (court métrage)
  • 1933 : Quatre à Troyes de Pierre-Jean Ducis - (court métrage)
  • 1934 : Un tour de cochon de Joseph Tzipine
  • 1934 : Le Miroir aux alouettes de Hans Steinhoff et Roger Le Bon - (La passagère)
  • 1934 : La Cinquième Empreinte de Karl Anton
  • 1934 : Prince de minuit de René Guissart
  • 1934 : Roi de Camargue de Jacques de Baroncelli
  • 1934 : L'Affaire Sternberg de Robert Péguy - (court métrage)
  • 1934 : Un bout d'essai de Walter Kapps et Emil G. de Meyst - (court métrage)
  • 1934 : Studio à louer de Jean-Louis Bouquet
  • 1934 : Les Suites d'un premier lit, moyen métrage de Félix Gandéra
  • 1935 : Couturier de mon cœur de René Jayet et Raymond de Cesse
  • 1935 : Divine de Max Ophüls - (Mme Nicou, la concierge)
  • 1935 : La Coqueluche de ces dames de Gabriel Rosca
  • 1935 : Retour au paradis de Serge de Poligny - (La baronne de Pimbêche)
  • 1935 : Train de plaisir de Léo Joannon - (Mlle Culpas)
  • 1935 : Voyage d'agrément de Christian-Jaque
  • 1935 : Le Coup de trois de Jean de Limur - (Mme Popolka)
  • 1935 : Ernest a le filon de Andrew F. Brunelle - (court métrage)
  • 1935 : Monsieur Prosper de Robert Péguy - (court métrage)
  • 1935 : Et moi, j'te dis qu'elle t'a fait de l'œil de Jack Forrester - (Anne-marie)
  • 1936 : L'Homme du jour de Julien Duvivier - (La chanteuse)
  • 1936 : Les Gaietés du palace de Walter Kapps - (La comtesse de Malpeignet)
  • 1936 : Pantins d'amour de Walter Kapps
  • 1936 : La Reine des resquilleuses de Max Glass et Marco de Gastyne
  • 1936 : Trois artilleurs au pensionnat de René Pujol - (Désirée, l'institutrice)
  • 1936 : Blanchette de Pierre Caron
  • 1936 : Une poule sur un mur de Maurice Gleize
  • 1936 : La Loupiote de Jean Kemm - (La mère de Ballot)
  • 1936 : Marinella de Pierre Caron - (Mme Irma)
  • 1936 : Œil de lynx, détective de Pierre-Jean Ducis - (Mme Gorien)
  • 1937 : Claudine à l'école de Serge de Poligny - (Mlle Griset)
  • 1937 : À minuit, le 7 de Maurice de Canonge - (Mme Pichecolle, la concierge)
  • 1937 : Cinderella de Pierre Caron - (Mme Mataplan)
  • 1937 : Un soir à Marseille de Maurice de Canonge
  • 1937 : Boulot aviateur de Maurice de Canonge - (La cuisinière)
  • 1937 : Mon député et sa femme de Maurice Cammage
  • 1937 : Miarka, la fille à l'ourse de Jean Choux - (La gouvernante)
  • 1937 : Un carnet de bal de Julien Duvivier - (La marchande de journaux)
  • 1937 : La Citadelle du silence de Marcel L'Herbier - (La fille du majordome)
  • 1938 : Les Femmes collantes de Pierre Caron - (La bonne des Mourillon)
  • 1938 : La Route enchantée de Pierre Caron - (gwendeline)
  • 1938 : Gosse de riche de Maurice de Canonge - (Mme Victor)
  • 1938 : Petite Peste de Jean de Limur - (Mlle Mustel)
  • 1938 : La Marraine du régiment de Gabriel Rosca
  • 1938 : Mon curé chez les riches de Jean Boyer - (La dame patronesse)
  • 1938 : Place de la Concorde de Carl Lamac
  • 1938 : Remontons les Champs-Élysées de Sacha Guitry
  • 1939 : Les Cinq Sous de Lavarède de Maurice Cammage - (La princesse Djali)
  • 1939 : L'Intrigante de Émile Couzinet
  • 1939 : Narcisse de Ayres d'Aguiar - (La tante)
  • 1939 : Tourbillon de Paris de Henri Diamant-Berger
  • 1939 : Gargousse de Henry Wulschleger - (Anaïs Lebrennois)
  • 1939 : Le Feu de paille de Jean Benoît-Lévy - (Mme Goulevin, la concierge)
  • 1939 : Le Chemin de l'honneur de Jean-Paul Paulin - (Augustine, la bonne)
  • 1939 : Une main a frappé de Gaston Roudès - (La voyante Cléopâtre)
  • 1940 : Ils étaient cinq permissionnaires de Pierre Caron - (Melle Prune)
  • 1940 : L'irrésistible rebelle ou Une idée à l'eau de Jean-Paul Le Chanois
  • 1941 : Pêchés de jeunesse de Maurice Tourneur - (Henriette Noblet)
  • 1941 : Le Destin fabuleux de Désirée Clary de Sacha Guitry - (Albertine, la servante)
  • 1942 : L'Honorable Catherine de Marcel L'Herbier - (Une invitée)
  • 1942 : L'ange gardien de Jacques de Casembroot
  • 1943 : Monsieur des Lourdines de Pierre de Hérain - (Perrette)
  • 1942 : Le Voile bleu de Jean Stelli - (Mlle Eugénie)
  • 1943 : La Cavalcade des heures de Yvan Noé - (la femme de Léon)
  • 1943 : Marie Martine de Albert Valentin - (Mlle Crémier)
  • 1943 : Donne-moi tes yeux de Sacha Guitry - (Clotilde)
  • 1943 : Le Corbeau de Henri-Georges Clouzot - (la mercière)
  • 1943 : La Malibran de Sacha Guitry - (la concierge)
  • 1943 : Vingt-cinq ans de bonheur de René Jayet - (Tante Béatrice)
  • 1943 : Coup de tête de René Le Hénaff - (Mme Lambercier)
  • 1944 : Falbalas de Jacques Becker - (Paulette)
  • 1945 : Paméla, de Pierre de Hérain - (La Montensier)
  • 1945 : Madame et son flirt de Jean de Marguenat - (La vraie Léa)
  • 1945 : L'Insaisissable Frédéric de Richard Pottier - (Justine)
  • 1945 : Trente et quarante de Gilles Grangier - (Agathe)
  • 1946 : Nuit sans fin de Jacques Séverac - (La mercière)
  • 1947 : Plume la poule, de Walter Kapps
  • 1947 : Quai des Orfèvres de Henri-Georges Clouzot - (Pâquerette, la dame du vestiaire)
  • 1947 : Le Diamant de cent sous de Jacques Daniel-Norman
  • 1947 : Une mort sans importance de Yvan Noé - (Joséphine)
  • 1947 : Bichon de René Jayet - (tante Pauline)
  • 1947 : Mademoiselle s'amuse de Jean Boyer - (Agathe)
  • 1948 : Le voleur se porte bien de Jean Loubignac - (Mme Dumontier)
  • 1948 : Le diable boîteux de Sacha Guitry - (Marie-Thérèse Champignon)
  • 1948 : La Voix du rêve de Jean-Paul Paulin
  • 1948 : Ma tante d'Honfleur de René Jayet - (Mme Dorlange)
  • 1948 : Deux amours de Richard Pottier - (Poucette)
  • 1949 : Toâ de Sacha Guitry - (Maria La Huchette)
  • 1949 : Le Trésor de Cantenac de Sacha Guitry
  • 1949 : Le Martyr de Bougival de Jean Loubignac - (Maître Brigitte)
  • 1949 : Tête blonde de Maurice Cam
  • 1949 : Millionnaires d'un jour d'André Hunebelle - (Louise)
  • 1949 : Menace de mort de Raymond Leboursier
  • 1949 : Miquette et sa mère de Henri-Georges Clouzot - (Mlle Poche)
  • 1949 : À la culotte de zouave de Henri Verneuil - (court métrage)
  • 1950 : Tu m'as sauvé la vie de Sacha Guitry - (La comtesse de Morhange)
  • 1950 : Le Clochard milliardaire de Léopold Gomez - (Marie)
  • 1950 : Coq en pâte de Carlo Felice Tavano - (Tante Clémentine)
  • 1950 : Et moi j'te dis qu'elle t'as fait d'l'œil de Maurice Gleize - (Mme Lespinois)
  • 1951 : Mon phoque et elles de Pierre Billon - (Mme Pierrat)
  • 1951 : Min vän Oscar de Pierre Billon et Ake Ohberg - (version suédoise du film précédent)
  • 1951 : Deburau de Sacha Guitry - (Mme Raboin)
  • 1951 : La Poison de Sacha Guitry - (La fleuriste)
  • 1951 : Les Deux Monsieur de Madame de Robert Bibal - (Mme Chèvre)
  • 1951 : Chacun son tour d'André Berthomieu - (La baronne)
  • 1951 : L'Amour, Madame de Gilles Grangier - (Berthe)
  • 1952 : Buridan, héros de la Tour de Nesle de Émile Couzinet - (Gillonne)
  • 1952 : Le Trou normand de Jean Boyer - (Maria, la servante)
  • 1952 : Le Curé de Saint-Amour d'Émile Couzinet - (La marquise de Saint-Ange)
  • 1952 : Monsieur Taxi d'André Hunebelle - (Mme Angèle, la patronne d'une maison de rendez-vous)
  • 1952 : Quand te tues-tu ? de Émile Couzinet - (Virginie)
  • 1952 : Les femmes sont des anges de Marcel Aboulker - (Léontine)
  • 1952 : Des quintuplés au pensionnat de René Jayet - (Mme Adélaïde)
  • 1952 : Bacchus mène la danse de Jacques Houssin - (Film resté inachevé)
  • 1953 : Belle Mentalité ! d'André Berthomieu - (Mme Fleury)
  • 1953 : La Famille Cucuroux d'Émile Couzinet - (Célestine)
  • 1953 : Piedalu député de Jean Loubignac
  • 1953 : La rafle est pour ce soir de Maurice Dekobra - (Mme Vernaux)
  • 1953 : Faites-moi confiance de Gilles Grangier - (Mme Vréture)
  • 1954 : Si Versailles m'était conté... de Sacha Guitry - (Une révolutionnaire)
  • 1954 : Les Fruits de l'été de Raymond Bernard - (Mademoiselle)
  • 1954 : Le Congrès des belles-mères de Émile Couzinet - (La baronne de Courtebise)
  • 1954 : Napoléon de Sacha Guitry
  • 1955 : Les Révoltés (Il mantello rosso) de Giuseppe Maria Scotese
  • 1955 : Treize à table de André Hunebelle - (La tante)
  • 1955 : Si Paris nous était conté de Sacha Guitry - (L'aubergiste)
  • 1955 : Mannequins de Paris de André Hunebelle - (Gabrielli)
  • 1956 : Les Sorcières de Salem de Raymond Rouleau - (Martha Corey)
  • 1956 : Le Septième Commandement de Raymond Bernard - (Tante Amélie)
  • 1956 : Les carottes sont cuites de Robert Vernay
  • 1956 : Ah ! Quelle équipe de Roland Quignon - (La concierge)
  • 1957 : C'est arrivé à 36 chandelles de Henri Diamant-Berger
  • 1957 : Les Vignes du Seigneur de Jean Boyer - (La tante Aline Tremplin)
  • 1958 : Marie-Octobre de Julien Duvivier - (Victorine, la gouvernante)
  • 1959 : À rebrousse-poil de Pierre Armand - (La concierge)
  • 1960 : Au cœur de la ville de Pierre Gautherin
  • 1961 : L'Eventail de Lady Windermere (téléfilm, 1961) de François Gir : Duchesse de Berwick
  • 1961 : À rebrousse-poil de Pierre Armand
  • 1962 : Un clair de lune à Maubeuge de Jean Chérasse - "sous réserve"
  • 1962 : Du mouron pour les petits oiseaux de Marcel Carné - (Mlle Pain)
  • 1962 : Césarin joue "Les étroits mousquetaires" de Émile Couzinet
  • 1963 : Cadavres en vacances ou Pas folles les guêpes de Jacqueline Audry - (Berthe Bordin)
  • 1964 : La Chance et l'amour de Eric Schlumberger, dans le sketch : Les fiancés de la chance - (Mme Pillaud)
  • 1965 : Les Mordus de Paris de Pierre Armand
  • 1966 : Le Jardinier d'Argenteuil de Jean-Paul Le Chanois - (Son Altesse)

Théâtre

  • 1903 : Antoinette Sabrier de Romain Coolus, Théâtre du Vaudeville
  • 1904 : L'Esbrouffe d'Abel Hermant, Théâtre du Vaudeville
  • 1905 : Monsieur Piégois d'Alfred Capus
  • 1905 : Bertrade de Jules Lemaître, Théâtre de la Renaissance
  • 1906 : La Griffe d'Henri Bernstein, Théâtre de la Renaissance
  • 1907 : La Course du flambeau de Paul Hervieu, Théâtre Réjane
  • 1907 : Raffles de Ernest William Hornung et Eugene Wiley Presbrey, Théâtre Réjane
  • 1908 : L'Impératrice de Catulle Mendès, Théâtre Réjane
  • 1908 : Qui perd gagne de Pierre Veber d'après Alfred Capus, Théâtre Réjane
  • 1909 : La Course du flambeau de Paul Hervieu, Théâtre Réjane
  • 1909 : Le Refuge de Dario Niccodemi, Théâtre Réjane
  • 1909 : La Maison de danses de Fernand Nozière et Charles Muller d'après Paul Reboux, Théâtre du Vaudeville
  • 1910 : César Birotteau d'après Honoré de Balzac, adaptation Émile Fabre, mise en scène Firmin Gémier, Théâtre Antoine
  • 1911 : Marie-Victoire d'Edmond Guiraud, mise en scène Firmin Gémier, Théâtre Antoine
  • 1912 : Les Petits de Lucien Népoty, Théâtre Antoine
  • 1913 : Le Procureur Hallers de Louis Forest et Henry de Gorsse d'après Paul Lindau, mise en scène Firmin Gémier, Théâtre Antoine
  • 1916 : L'École du piston de Tristan Bernard, Théâtre Antoine
  • 1916 : L'Illusionniste de Sacha Guitry, Théâtre des Bouffes-Parisiens
  • 1918 : Deburau de Sacha Guitry, Théâtre du Vaudeville
  • 1919 : La Jeune Fille aux joues roses de François Porché, Théâtre Sarah Bernhardt
  • 1925 : Le Lâche d'Henri-René Lenormand, mise en scène Georges Pitoëff, Théâtre des Arts
  • 1927 : Fanny et ses gens de Pierre Scize et Andrée Méry d'après Jerome K. Jerome, mise en scène Edmond Roze, Théâtre Daunou
  • 1937 : Les Précieuses ridicules de Molière, mise en scène René Rocher, Théâtre du Vieux-Colombier
  • 1942 : N'écoutez pas Mesdames de Sacha Guitry, Théâtre de la Madeleine
  • 1943 : À la gloire d'Antoine de Sacha Guitry, Théâtre Antoine
  • 1945 : La Revue des Capucines, livret de Pierre Louki, Mauricet, Serge Veber, musique de Mitty Goldin, Perre Mercier, Raoul Moretti, mise en scène Louis Blanche, Théâtre des Capucines
  • 1946 : Jeux d'esprits de Noel Coward, mise en scène Pierre Dux, Théâtre de la Madeleine
  • 1948 : Le Diable boiteux de et mise en scène Sacha Guitry, Théâtre Edouard VII
  • 1949 : Toâ de Sacha Guitry, Théâtre du Gymnase
  • 1950 : Deburau de et mise en scène Sacha Guitry, Théâtre du Gymnase
  • 1951 : Une folie de et mise en scène Sacha Guitry, Théâtre des Variétés
  • 1952 : Le Cocotier de Jean Guitton, mise en scène Paule Rolle, Théâtre du Gymnase
  • 1952 : N'écoutez pas, mesdames ! de Sacha Guitry, mise en scène de l'auteur, Théâtre des Variétés
  • 1953 : Frère Jacques d'André Gillois, mise en scène Fernand Ledoux, Théâtre des Variétés
  • 1954 : Frère Jacques d'André Gillois, mise en scène Fernand Ledoux, Théâtre des Célestins
  • 1954 : Carlos et Marguerite de Jean Bernard-Luc, mise en scène Christian-Gérard, Théâtre de la Madeleine
  • 1955 : Il y a longtemps que je t'aime de Jacques Deval, mise en scène Jean Le Poulain, Théâtre Edouard VII
  • 1955 : L'Éventail de Lady Windermere d'Oscar Wilde, mise en scène Marcelle Tassencourt, Théâtre Hébertot, 1956 : Théâtre Daunou
  • 1957 : Une femme trop honnête d'Armand Salacrou, mise en scène Georges Vitaly, Théâtre Édouard VII
  • 1959 : Mon père avait raison de Sacha Guitry, mise en scène André Roussin, Théâtre de la Madeleine
  • 1959 : Les Choutes de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, mise en scène Jean Wall, Théâtre des Nouveautés
  • 1960 : Les Glorieuses d'André Roussin, mise en scène de l'auteur, Théâtre royal du Parc, Théâtre de la Madeleine
  • 1961 : Niki-Nikou de Jacques Bernard, mise en scène Christian-Gérard, Théâtre de la Potinière
  • 1961 : Coralie et Compagnie de Maurice Hennequin et Albin Valabrègue, mise en scène Jean Le Poulain, Théâtre Sarah Bernhardt
  • 1962 : N'écoutez pas Mesdames de Sacha Guitry, mise en scène Jacques Mauclair, Théâtre de la Madeleine
  • 1963, 1964 : La Voyante d'André Roussin, mise en scène Jacques Mauclair, Théâtre de la Madeleine

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article