Fuller Samuel

Publié le par Mémoires de Guerre

Samuel Fuller est un réalisateur américain, né le 12 août 1912 à Worcester (Massachusetts) et mort le 30 octobre 1997 à Hollywood (Californie).

Fuller Samuel
Fuller Samuel
Fuller Samuel
Fuller Samuel

Il est né Samuel Michael Fuller, à Worcester, Massachusetts, fils de Benjamin Rabinovitch, immigrant juif russe, et de Rebecca Baum, immigrante juive polonaise. Le nom de famille est modifié après l'immigration aux États-Unis. Il commence à travailler à 12 ans, dans un journal. Il devient reporter criminel à New York, à 17 ans, pour le New York Evening Graphic. Il raconte l'histoire de la mort de Jeanne Eagels. Il écrit également différents récits de fiction. Il sert dans la 1re division d'infanterie américaine au cours de la Seconde Guerre mondiale, la célèbre « Big Red One ». Il participe aux débarquements d'Afrique du Nord, de Sicile et de Normandie. Il tourne un film documentaire sur un épisode de la libération du camp de Falkenau (Tchécoslovaquie), dépendant du camp de concentration de Flossenbürg.

Cette connaissance du problème lui permet de réaliser des films comme Au-delà de la gloire, un des témoignages cinématographiques les plus pertinents au sujet du front européen. Moins connu que d'autres grands films de guerre, comme Apocalypse Now, Full Metal Jacket, Platoon et Voyage au bout de l'enfer, Au-delà de la gloire est pourtant considéré comme l'un des meilleurs films dans sa catégorie. Par ailleurs, sa carrière cinématographique ne s'arrête pas là : outre des films de guerre (Les maraudeurs attaquent mérite d'être nommé), il a également tourné des westerns (dont le crépusculaire Quarante tueurs), des films d'espionnage (Le Port de la drogue), voire des films plus difficiles à décrire (Shock Corridor).

Filmographie

Réalisateur

Scénariste

  • 1936 : Hats Off de Boris Petroff
  • 1937 : It Happened in Hollywood de Harry Lachman
  • 1938 : Gangs of New York de James Cruze
  • 1938 : Adventure in Sahara de D. Ross Lederman
  • 1938 : Flight From Justice de Nick Grinde
  • 1940 : Bowery Boy de William Morgan
  • 1940 : Confirm or Deny d’Archie Mayo
  • 1943 : Power of the Press de Lew Landers
  • 1943 : Margin for Error d’Otto Preminger
  • 1945 : Gangs of the Waterfront de George Blair
  • 1948 : Jenny femme marquée (shockproof) de Douglas Sirk
  • 1951 : Les Tanks arrivent (The Tanks Are Coming) de Lewis B. Seiler
  • 1951 : L'Inexorable Enquête (Scandal Sheet) de Phil Karlson
  • 1954 : La poursuite dura sept jours (The Command) de David Butler
  • 1968 : La Cible (Targets ou Before I Die) de Peter Bogdanovich
  • 1968 : The Cape Town affair de Robert D. Webb
  • 1974 : L'Homme du clan (The Klansman) de Terence Young

Acteur

  • 1955 : La Maison de bambou (House of Bamboo)
  • 1965 : Pierrot le fou de Jean-Luc Godard
  • 1966 : Brigitte et Brigitte de Luc Moullet
  • 1971 : The Last Movie de Dennis Hopper
  • 1973 : The Young Nurses (en) de Clint Kimbrough
  • 1977 : L'Ami américain (Der amerikanische Freund) de Wim Wenders
  • 1977 : Scott Joplin de Jeremy Paul Kagan
  • 1979 : 1941 de Steven Spielberg
  • 1982 : Hammett de Wim Wenders
  • 1982 : L'État des choses (Der Stand der Dinge) de Wim Wenders
  • 1982 : Dressé pour tuer (White Dog)
  • 1983 : Les Voleurs de la nuit (Thieves After Dark)
  • 1984 : Le Sang des autres de Claude Chabrol
  • 1984 : Slapstick de Steben Paul
  • 1985 : Cinématon no 602 de Gérard Courant
  • 1987 : Les Enfants de Salem (A Return to Salem’s Lot) de Larry Cohen
  • 1988 : Helsinki-Napoli (Helsinki Napoli All Night Long) de Mika Kaurismäki
  • 1989 : Sons d’Alexandre Rockwell, acteur
  • 1991 : Il est interdit de jouer dans la cour d'Ann Le Monnier
  • 1992 : La Vie de Bohème (Boheemielämää) d’Aki Kaurismäki
  • 1992 : Golem, l'esprit de l'exil d’Amos Gitaï
  • 1993 : Tigrero: A Film That Was Never Made de Mika Kaurismäki
  • 1993 : Golem, le jardin pétrifié d’Amos Gitaï
  • 1994 : Somebody to Love d’Alexandre Rockwell
  • 1996 : Milim d’Amos Gitaï, Narrateur
  • 1997 : The End of Violence de Wim Wenders

Télévision

Réalisateur

  • 1960 : The Dick Powell Show
  • 1966 : Iron Horse (série)
  • 1967 : The Meanest Men in the West
  • 1972 : Un pigeon est mort dans Beethoven Street (Tote Taube in der Beethovenstrasse)
  • 1973 : Riata de Barry Shear, réalisateur de quelques scènes
  • 1989 : La Madone et le Dragon (The Madonna and the Dragon)
  • 1990 : La Ferme du malheur
  • 1990 : Le Jour du châtiment (The Day of Reckoning)

Scénariste

  • 1949 : Captain Video and His Video Rangers
  • 1967 : The Meanest Men in the West
  • 1994 : Girl in Prison de John McNaughton

Acteur

  • 1989 : La Madone et le dragon (The Madonna and the Dragon)
  • 1989 : David Lansky, épisode : L'Enfant américain (série)
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article