Des fragments de corps retrouvés chez le suspect

Publié le par L'Essentiel

Des fragments de corps retrouvés chez le suspect

Des morceaux de corps humains ainsi que des objets appartenant à la famille Troadec, disparue, ont été retrouvés au domicile de l'homme qui a avoué leur assassinat.

Des morceaux de corps humains ainsi que des objets appartenant à la famille Troadec, disparue, ont été retrouvés au domicile d'Hubert Caouissin, qui a avoué leur assassinat.

Des morceaux de corps humains ainsi que des objets appartenant à la famille Troadec, disparue, ont été retrouvés au domicile d'Hubert Caouissin, qui a avoué leur assassinat.

Des fragments de corps humains et des bijoux appartenant aux membres de la famille Troadec ont été découverts mercredi lors de fouilles au domicile de leur assassin présumé, à Pont-de-Buis-lès-Quimerch, dans le Finistère, a annoncé le procureur de Nantes. Les fouilles, conduites depuis le début de la matinée dans la ferme d'Hubert Caouissin, en sa présence, «se poursuivent», le suspect affichant «une attitude de coopération avec les magistrats instructeurs et les enquêteurs de la police judiciaire», a ajouté le procureur, Pierre Sennès, dans un message électronique.

C'est là qu'il aurait démembré les corps, puis en aurait enterré une partie et brûlé l'autre, après avoir tué le couple et les enfants Troadec pour une sombre histoire d'héritage, selon ses aveux. Pascal et Brigitte Troadec, 49 ans, leur fils Sébastien, 21 ans, et leur fille Charlotte, 18 ans, n'ont donné aucune nouvelle depuis le 16 février. Ils ne se sont pas présentés à leur travail, leurs téléphones portables se sont tus et des traces de sang ont été retrouvées dans leur maison, dans un quartier résidentiel d'Orvault près de Nantes.

Placé en garde à vue en compagnie de la sœur de M. Troadec, Lydie Troadec, son compagnon, Hubert Caouissin, était passé lundi aux aveux. Il a été inculpé pour assassinats et atteinte à l'intégralité d'un cadavre. Lydie Troadec, suspectée d'avoir aidé à dissimuler les corps et à faire disparaître un certain nombre de pièces et d'indices, est poursuivie pour modification de l'état des lieux d'un crime et recel de cadavres.

Publié dans Articles de Presse

Commenter cet article