André Jozan. Décès d’un grand nantais, citoyen, catholique et patriote

Publié le par Thierry Monvoisin

André Jozan. Décès d’un grand nantais, citoyen, catholique et patriote

08/03/2017 – 10H00 Nantes (Breizh-info.com) –  A 92 ans, André Jozan, chevalier de la légion d’honneur, a quitté cette terre pour rejoindre le Dieu de sa foi catholique.

André Jozan. Décès d’un grand nantais, citoyen, catholique et patriote

Né en janvier 1925, ce patriote a commencé sa vie professionnelle dans l’armée. Entré à l’école militaire de Saint Cyr en 1946, il fera 2 séjours en Indochine. Il participera également à la guerre de Corée.

Marié en 1946, ce père de famille, «  aventurier des temps modernes  » selon l’expression du démographe Alfred Sauvy, aura 11 enfants et 34 petits-enfants. De son vivant, il connaîtra 45 arrière petits-enfants. En 2016, il avait pu fêter ses 70 ans de mariage au Pouliguen.

En 1955, il quitte l’armée et commence  une nouvelle carrière dans le monde économique. En 1965, il entrera aux papeteries Chupin, dont il sera le directeur général jusqu’à son départ en retraite en 1990.

En parallèle, en citoyen engagé dans la vie locale, il milite au CNIP, Centre National des Indépendants et Paysans, le parti d’Antoine Pinay, dont il sera un des responsables. En 1965, il entrera dans la liste d’union qui réunira des représentants de tous les partis de l’époque de la SFIO au CNIP à l’exception des gaullistes et des communistes. Conduite par André Morice, elle emportera la mairie de Nantes. Il deviendra ainsi conseiller municipal et le restera jusqu’en 1977, où le socialiste Alain Chenard remplacera André Morice. Il reviendra en 1983 avec Michel Chauty pour 6 ans.

A cette époque, il publiera Un homme dans la cité en collaboration avec le journaliste Joël Bonnemaison. Il s’impliquera également dans le lancement de l’hebdomadaire Famille chrétienne.

Lundi, la messe célébrée par son fils Bernard à l’église Saint Similien de Nantes a rassemblé sa famille et ses très nombreux amis, parmi lesquels on notait la présence de Madame Papon, ancienne députée et sénatrice de Loire Atlantique et collègue du conseil municipal.

La rédaction nantaise de Breizh Info présente ses condoléances à Madame Jozan et à sa famille.

Commenter cet article