Affaire Troadec: La mère de Pascal révèle d'où viennent les lingots d'or qui ont "brisé" la famille et provoqué le drame

Publié le par Morandini

Affaire Troadec: La mère de Pascal révèle d'où viennent les lingots d'or qui ont "brisé" la famille et provoqué le drame
Affaire Troadec: La mère de Pascal révèle d'où viennent les lingots d'or qui ont "brisé" la famille et provoqué le drame

D'où vient l'or qui serait au coeur du drame de la famille Troadec ?

C'est à cette question que répond ce matin, la mère de Pascal Troadec dans Le Parisien.

"Cette affaire terrifiante trouve son origine dans un trésor composé de lingots et de pièces d'or que mon mari avait caché dans le garage de notre maison. Cet or a tout brisé."

Elle explique que les lingots et pièces d'or ont été découverts par son mari en 2006, à l'époque artisan-plâtrier, alors qu'il effectuait des travaux chez une locataire dans un immeuble du vieux quartier de Recouvrance à Brest.

Un or "volé peut-être", "à la Banque de France", lors de la Seconde Guerre mondiale.

Elle précise:

"En 2010, j'ai dû être hospitalisée et Pascal m'a demandé la clé de la maison et a profité de mon absence pour s'emparer de cet or.Il a spolié sa sœur Lydie ! J'ai bien essayé d'intervenir et d'arbitrer. J'ai dit que je n'étais pas d'accord, mais Pascal est devenu très autoritaire et m'a dit de me taire".

"Pascal se vantait d'avoir placé l'or à Monaco et en Andorre et qu'il y en avait assez pour vivre longtemps. Mais qu'on ne pouvait pas y toucher", ajoute-t-elle.

La vieille dame de 76 ans évoque également un épisode où sa fille "Lydie avait enregistré son frère lors d'une dispute et avait placé ce document sur son ordinateur comme pour se protéger". 

"Et je lui donnais toutes les cartes postales des voyages que Pascal et sa famille faisaient car ils voyageaient beaucoup. C'était une preuve car leur situation financière a bien changé au tournant de 2010 et 2011", poursuit-elle.

Elle se remémore par ailleurs une scène terrible en 2014, lors d'un déjeuner avec son fils :

"Pascal a menacé. Il a tapé violemment sur la table. Il a parlé de crises cardiaques, j'en ai fait deux, j'ai eu la peur de ma vie et je lui ai dit que je ne voulais plus le voir". 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article