Lachens Catherine

Publié le par Mémoires de Guerre

Catherine Lachens, née le 2 septembre 1945 à Boulogne-Billancourt, est une actrice française.

Lachens Catherine
Lachens Catherine
Lachens Catherine
Lachens Catherine
Lachens Catherine
Lachens Catherine

Après un tour d'Europe en stop et à Mobylette de près d'un an et demi, elle s'inscrit aux cours de Jean Périmony (1968/69), puis de Jean-Laurent Cochet (1970/71). Elle entre au Conservatoire national de Paris, où elle a pour professeur, entre autres, Robert Manuel, ou encore Antoine Vitez. Elle en sort en 1972 en deuxième année, fait extrêmement rare, avec trois premiers prix (classique, contemporain et étranger). Elle obtient également un premier prix de diction. Après quelques jobs (responsable des questionnaires à la régie Renault, ouvreuse au cinéma Le Palace, rue Montmartre, « déchargeuse » de cageots aux halles la nuit...), elle fait ses débuts au cinéma sous la direction de Jacques Deray, aux côtés d'Alain Delon dans Flic Story, et de Nina Companeez, dans L'Histoire très bonne et très joyeuse de Colinot trousse-chemise, avec Francis Huster et (pour sa dernière apparition sur un plateau de cinéma...) Brigitte Bardot.

Elle débute sur les planches dans Le Cheval fou de Jean Giono et au cinéma dans What a Flash ! de Jean-Michel Barjol. À l'aise dans le registre de la comédie, elle tourne quatre fois sous la direction de Georges Lautner, mais aussi de Philippe de Broca, Pierre Richard, Jean Yanne, Claude Zidi, Pierre Tchernia, Paul Vecchiali, Yves Boisset, Claude Chabrol... Grande bourgeoise, épouse délaissée, prostituée au grand cœur, directrice d'école ou maîtresse passionnée, elle enchaîne sur le grand et le petit écran les rôles les plus divers. Elle passe du film policier (Flic Story, Mort d'un pourri) à la comédie légère (Silence on tourne !, Les Deux Crocodiles), de l'étude de mœurs (Le Divorcement, La Vie dissolue de Gérard Floque, Rosa la rose, fille publique) au drame (Deux lions au soleil, L'Arrestation, Le Toubib) en passant par le film d'aventure (Le Prix du danger).

Catherine Lachens est également une comédienne de théâtre. De Molière à Jean Genet, de Feydeau à Max Frisch, de Kafka à Audiberti, en passant par Racine et Ionesco, elle alterne grands classiques et « curiosités » contemporaines, Jean-Edern Hallier, Pierre Laville, sous la houlette de metteurs en scène de renom : Roger Planchon, David Esrig, Marcel Maréchal, Andrzej Wajda, Jean-Pierre Miquel, Jacques Rosner, ou Daniel Mesguich, etc. Des expériences qui l'emmènent, à travers l'Europe et jusqu'en Russie. Elle a comme « marraine », ou « maman » de théâtre Pascale de Boysson, partenaire à la ville comme à la scène de Laurent Terzieff. La vie de Catherine Lachens est jalonnée de rencontres. Gena Rowlands, Salvador Dalí qui aimait à entendre lire ses propres textes et en avait fait sa lectrice particulière, et puis Federico Fellini, à Cinecittà, alors qu'elle tournait Rouge Venise (1988), et avec lequel elle entretiendra une correspondance.

Celle que Dali se plaisait à surnommer son « lion liseur » est également sculpteur (sous l'égide de Noor Zade Brener). Elle participe à plusieurs expositions : à la Fondation Charles Bassompierre, à l'hôtel du Louvre, au Palais des Congrès, à l'avenue Montaigne, à la Maison de la Radio, à la Galerie Paradis, aux côtés d'autres artistes de la profession, comme Anny Duperey, Sapho, Serge Reggiani, Michèle Morgan, Renaud ou encore Amanda Lear. À la télévision, elle est une invitée récurrente de L'Académie des neuf dans les années 1980 puis de son successeur, Le Kadox, à la fin des années 1990. Elle apparaît également dans la série Navarro. Elle reçoit à Puget-Théniers (A.M) le 22 juillet 2016 le Prix "Reconnaissance des cinéphiles" par l'association "Souvenance de Cinéphiles pour l'ensemble de sa carrière.

Filmographie

  • 1972 : What a Flash !, de Jean-Michel Barjol
  • 1973 : L'Histoire très bonne et très joyeuse de Colinot trousse-chemise, de Nina Companeez : la paysanne
  • 1974 : Espace zéro de Pierre-Jean de Saint-Bartholomé - film inédit
  • 1975 : La Bulle (France) ou l'Assassinat (Suisse), de Raphaël Rebibo : Lola
  • 1975 : Flic Story, de Jacques Deray : Jenny
  • 1975 : L'Incorrigible, de Philippe de Broca : la fille au bureau des éducateurs
  • 1976 : Attention les yeux !, de Gérard Pirès : Laurence, dite Lolo, la scripte
  • 1976 : Monsieur Albert, de Jacques Renard : Roseline
  • 1976 : Silence... on tourne, de Roger Coggio
  • 1977 : Le Gang, de Jacques Deray : Janine
  • 1977 : Violette et François, de Jacques Rouffio : Carla Isalvi
  • 1977 : Dis bonjour à la dame, de Michel Gérard
  • 1977 : L'honorable société, de Anielle Weinberger
  • 1977 : Monsieur Papa, de Philippe Monnier : Mlle Carpentier
  • 1977 : Mort d'un pourri, de Georges Lautner : (non créditée)
  • 1978 : La Jument vapeur, de Joyce Buñuel
  • 1978 : Le Dernier Amant romantique, de Just Jaeckin
  • 1978 : Docteur Erika Werner, feuilleton télévisé de Paul Siegrist
  • 1978 : Ils sont fous ces sorciers, de Georges Lautner : Thérèse Picard
  • 1978 : Je suis timide mais je me soigne, de Pierre Richard : la routière
  • 1978 : les Grandes Conjurations, série télévisée de Marcel Cravenne : épisode la Guerre des trois Henri
  • 1978 : Un professeur d'américain, de Patrick Jeudy
  • 1979 : Flic ou voyou, de Georges Lautner : Simone Langlois
  • 1979 : Je te tiens, tu me tiens par la barbichette, de Jean Yanne : la responsable de la régie
  • 1979 : Bête mais discipliné, de Claude Zidi : Ingrid Cochy
  • 1979 : Le Divorcement, de Pierre Barouh : Me Larose, la conseillère matrimoniale
  • 1979 : Le Toubib, de Pierre Granier-Deferre : Zoa
  • 1979 : La Gueule de l'autre, de Pierre Tchernia : Florence
  • 1980 : Girls (France) ou Les Femmes-enfants (Canada), de Just Jaeckin
  • 1980 : La Banquière, de Francis Girod : Mme Radignac (scènes coupées au montage)
  • 1980 : Deux Lions au soleil, de Claude Faraldo : Babette
  • 1982 : Quatre acteurs à bout de souffle, téléfilm de Jérôme Habans
  • 1982 : L'Amour fugitif (Bad Hats) de Pascal Ortega
  • 1982 : T'es folle ou quoi ?, de Michel Gérard : Louise, la journaliste de météo
  • 1982 : On s'en fout... nous on s'aime, de Michel Gérard : la mère de Grégory
  • 1983 : Une nouvelle chaîne, court-métrage d'Éric Bitoun
  • 1983 : Le Prix du danger, d'Yves Boisset : Madeleine
  • 1983 : Ça va pas être triste, de Pierre Sisser : le commissaire Lanvin
  • 1983 : Emmenez-moi au théâtre, série télévisée, pièce la Baye, réalisée par Guy Séligmann
  • 1983 : Flics de choc, de Jean-Pierre Desagnat : Barbara, la barmaid du Cormoran
  • 1983 : Pauvre Eros, téléfilm de Georges Régnier
  • 1984 : La Bonne Dose, court-métrage d'Éric Bitoun
  • 1984 : Un amour de Swann, de Patrick Schulmann : la tante
  • 1984 : Aldo et Junior ; film de Patrick Schulmann : la dermatologue
  • 1984 : Le Sang des autres, de Claude Chabrol : Mme Grant
  • 1985 : Le Vent du large, feuilleton télévisé de Marlène Bertin
  • 1985 : Tendre comme le rock, feuilleton télévisé (réalisateur non identifié)
  • 1986 : Rosa la rose, fille publique, de Paul Vecchiali : " Quarante "
  • 1986 : Comme un poisson sans bicyclette, téléfilm de Jean-Claude Charnay
  • 1987 : La Vie dissolue de Gérard Floque, de Georges Lautner : la psychologue d'entreprise
  • 1987 : Chahut-bahut, feuilleton télévisé de Jean Sagols
  • 1987 : Les Deux Crocodiles, de Joël Séria : Greta, la femme du vétérinaire
  • 1988 : In extremis, d'Olivier Lorsac
  • 1989 : Rouge Venise, d'Étienne Périer
  • 1990 : Le Sixième doigt, d'Henri Duparc
  • 1991 : Le Cri du cochon, d'Alain Guesnier
  • 1991 : Un amour de banquier (The Maid), réalisé par Ian Toynton
  • 1992 : La Belle Histoire, de Claude Lelouch
  • 1994 : Les Frères Gravet de René Féret
  • 1995 : Quatre pour un loyer, feuilleton télévisé (plusieurs réalisateurs)
  • 1995 : Gazon maudit, de Josiane Balasko : Fabienne, la patronne du Sopha
  • 1996 : Les Bidochon, réalisé par Serge Korber : la directrice de l'agence matrimoniale
  • 1996 : Extasy - (Extasy) de Mariano Barroso
  • 1997 : Le Nègre, court-métrage de François Lévy-Kuentz
  • 2000 : Il est difficile de tuer quelqu'un, même un lundi, court-métrage d'Éric Valette
  • 2000 : Les Morsures de l'aube de Antoine de Caunes - rôle coupé au montage
  • 2001 : Dernière séance, court-métrage de Vincent Garenq
  • 2001 : Confession d'un dragueur, d'Alain Soral : la femme au chapeau
  • 2003 : Arzak Rhapsody, feuilleton télévisé d'animation de Jean Giraud : voix d'un des personnages
  • 2004 : Un beau jour, un coiffeur, court-métrage de Gilles Bindi
  • 2004 : À vot' bon cœur, de Paul Vecchiali : Madame Bisance
  • 2009 : L'absence, de Kévin Lecomte : La mère
  • 2013 : Les Beaux Jours de Marion Vernoux : Sylviane
  • 2015 : Pension complète de Florent Emilio Siri : maman de François

Théâtre

  • 1972 : Le Château de Franz Kafka, mise en scène Daniel Mesguich, Conservatoire national supérieur d'art dramatique
  • 1974 : La Mandore de Romain Weingarten, mise en scène Daniel Benoin, théâtre Daniel Sorano
  • 1974 : Folies bourgeoises de Roger Planchon, mise en scène de l'auteur, Comédie de Saint-Étienne
  • 1976 : Folies bourgeoises de Roger Planchon, mise en scène de l'auteur, théâtre de la Porte-Saint-Martin
  • 1976 : Le Genre humain de Jean-Edern Hallier, mise en scène Henri Ronse, Espace Pierre Cardin
  • 1978 : Le Malade imaginaire, de Molière, mise en scène Marcel Maréchal, La Criée, théâtre de l'Est parisien
  • 1980 : Ils ont déjà occupé la villa voisine de Stanislaw Ignacy Witkiewicz, mise en scène Andrzej Wajda, Maison de la culture de Nanterre
  • 1980 : Du côté des îles de Pierre Laville, mise en scène Jacques Rosner, théâtre national de l'Odéon
  • 1980 : Le Fleuve rouge de Pierre Laville, mise en scène Marcel Maréchal, Théâtre national de Marseille, théâtre national de Chaillot, TNP Villeurbanne, théâtre national de Strasbourg
  • 1982 : Dylan de Sydney Michael, mise en scène Jean-Pierre Granval, La Criée
  • 1984 : Le Malade imaginaire de Molière, mise en scène Marcel Maréchal, La Criée
  • 1985 : La Puce à l'oreille de Georges Feydeau, mise en scène Marcel Maréchal, La Criée
  • 1991 : Le Balcon de Jean Genet, mise en scène Lluis Pasqual, Odéon-Théâtre de l'Europe
  • 1992 : Le Prix Martin d'Eugène Labiche, mise en scène Daniel Benoin, tournée en Suisse

Télévision

  • 1982 : Messieurs les jurés, série télévisée, épisode l'Addaire Tromsé, de Jean-Marie Coldefy
  • 1984 : Allô Béatrice, série télévisée de Jacques Besnard, épisode l'Affreux Séducteur
  • 1985 : Les Bargeot, série télévisée (plusieurs réalisateurs) : apparition dans un ou plusieurs épisodes non identifiés
  • 1986 : Maguy, épisodes Silence, hospitalité et Une Maguy... démagogue (France 2 et Télé Images)
  • 1988 : Un cœur de marbre, téléfilm de Stéphane Kurc : Mme Valenta
  • 1989 : Les millionnaires du jeudi de Perre Sisser et Pierre Bouthier
  • 1989 : Personne ne m'aime, téléfilm de Bernard Dubois
  • 1989 : L'Agence, série télévisée de Jean Sagols, épisode le Médecin du prince
  • 1989 : Le Retour d'Arsène Lupin, série télévisée, épisode la Camarade Tatiana de Daniel Besnard
  • 1989 : Les pique-assiette, téléfilm de Michel Lucker
  • 1990 : Série rose, série télévisée, épisode la Dame galante, réalisé par Don Kent et Alain Schwartzstein et épisode Augustine de Villebranche, réalisé par Alain Schwartzstein : la comtesse
  • 1992 : Poivre et sel de Paul Siegrist
  • 1995 : Navarro, série télévisée, épisode 46, le Choix de Navarro, réalisé par Nicolas Ribowski : Lise Mercier
  • 1996 : Jamais deux sans toi...t, série télévisée, épisode 28 La preuve par trois de Bernard Dumont : Macha, la mère de Charlotte
  • 2004 : Sous le soleil, Saison 10 épisode 37 : Madame Lépine
  • 2005 : Vénus et Apollon, série télévisée, épisode 17 Soin contre temps (plusieurs réalisateurs)
  • 2015 : Scènes de ménage (M6), série télévisée : Évelyne, amie prostituée de Huguette et Raymond
  • Marc et Sophie (TF1 et Télé Images) 
  • Mes pires potes, épisode Adieu Zouzou de Pascal Heylbroeck (Canal +) 
  • Garde à vue de Marion Sarraut (avec Serge Lama) France3
  • L'ombre du hibou
  • Pavane pour violoncelle et corps de Bruno Gantillon (TF1/SFP) 
  • Les sept péchés capitaux 
  • Ballochard story (6x52') de Jacques Espagne (SFP/A2)
  • Dylan Thomas de Michel Boisrond (A2/SFP)

Publié dans Acteurs et Actrices

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article