Kahn Marcel-Francis

Publié le par Mémoires de Guerre

Marcel-Francis Kahn, né le 1er novembre 1929 à Paris, est un médecin rhumatologue français, un militant rationaliste et pacifiste.

Kahn Marcel-Francis
Kahn Marcel-Francis
Kahn Marcel-Francis

Devenu professeur agrégé en 1966, il a été chef du service de rhumatologie à l'hôpital Bichat, pionnier en France du concept de fibromyalgie. Il a décrit au début des années 90 le syndrome SAPHO. il est d'ailleurs à ce titre président d'honneur de l'AIRSS, l' Association pour l' information et la recherche sur le syndrome SAPHO. Comme médecin, il s'oppose vivement à l'homéopathie et prend une position rationaliste dans le débat sur une prétendue mémoire de l'eau. Une altercation très virulente l'oppose sur ce sujet en 1985 à Jacques Benveniste sur TF1 dans l'émission Droit de réponse consacrée aux « médecines parallèles ». Il est membre d'honneur du Cercle zététique.

Dans les années 1960, il soutient les anticolonialistes algériens. Puis, il milite au côté de Palestiniens et d'Israéliens pour une paix juste, adhérant à l'Union juive française pour la paix. Il participe à de nombreuses missions civiles, en Cisjordanie et à Gaza. Cofondateur de l’Association France-Palestine Solidarité et porte-parole du Collectif des citoyens français d’origine arabe et juive, il décrit Ariel Sharon comme un « criminel de guerre ». Il est l'un des organisateurs du Tribunal Russell sur la Palestine dont les travaux ont commencé le 4 mars 2009. En avril 2009, il participe à la création d’un comité de soutien au franco-palestinien de 23 ans Salah Hamouri détenu depuis quatre ans en Israël. 

En 2007, il appelle à voter pour Ségolène Royal, bien qu'il déclare « n'avoir jamais voté socialiste au premier tour de quelque élection que ce soit ». En 2008, il démissionne du comité scientifique et de patronage de l'AFIS, en raison de l'existence d'un conflit d'intérêt entre deux de ses membres et le lobby des OGM via Monsanto ou des filiales. Il reconnaît toutefois ne posséder aucune preuve de ses accusations. En janvier 2009, il signe une attestation de « bonne moralité » pour Siné, qui intente alors un procès pour diffamation publique contre Claude Askolovitch qui l'avait traité d'antisémite.

Publications

  • L'Actualité rhumatologique, Elsevier, 2007. (ISBN 9782842999056)
  • Avec Bernard Amor, Dictionnaire la polyarthrite rhumatoïde et des rhumatismes inflammatoires chroniques, AFP, Association française des polyarthritiques, 2007. (ISBN 295243462X)

Commenter cet article