D-day. Décès de Ron Perry, vétéran britannique de Pegasus Bridge

Publié le par Ouest France

D-day. Décès de Ron Perry, vétéran britannique de Pegasus Bridge

Ron Perry, vétéran britannique, s’est éteint à l’âge de 93 ans, à Wilmington (Angleterre). Lors du débarquement allié du 6 juin 1944, en Normandie, il faisait partie du 7e bataillon parachutiste britannique qui avait contribué à prendre le pont de Bénouville, le fameux Pegasus Bridge.

Dès 1948, Ron Perry était revenu en Normandie, notamment au cimetière britannique de Ranville

Dès 1948, Ron Perry était revenu en Normandie, notamment au cimetière britannique de Ranville

Ron Perry, vétéran britannique du débarquement allié du 6 juin 1944, s’est éteint à l’âge de 93 ans, le 20 janvier 2017, à Wilmington (Angleterre).

« Il a combattu dans le village de Bénouville, tôt dans la matinée du 6 juin 1944, rappelle Mark Worthington, conservateur du mémorial Pegasus, à Ranville. Il faisait partie du 7e bataillon parachutiste britannique, venu renforcer les hommes du major John Howard pour la prise du pont de Bénouville ».

Ron Perry, en 2014, au mémorial Pegasus Bridge

Ron Perry, en 2014, au mémorial Pegasus Bridge

Après la guerre, Ron Perry avait quitté l’armée pour exercer le métier d’ingénieur en construction de ponts.

Mais il avait toujours nourri le souvenir de ses camarades tombés au combat. Dès 1948, avec son épouse, il était revenu en Normandie sur les lieux des combats.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article