Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vernon - Qui sont ces Français qui ont collaboré ?

Homme d'église mais aussi écrivain, Jean-Paul Lefebvre-Filleau sort un nouvel ouvrage. Le « détective de l'histoire » s'est intéressé aux collaborateurs avec le régime nazi lors de la Seconde Guerre mondiale.

Jean-Paul Lefebvre-Filleau sort un nouvel ouvrage : « Ces Français qui ont collaboré avec le III Reich »

Jean-Paul Lefebvre-Filleau sort un nouvel ouvrage : « Ces Français qui ont collaboré avec le III Reich »

C’est un véritable travail de fourmi qu’a réalisé l’écrivain Jean-Paul Lefebvre-Filleau. L’auteur, qui est aussi aumônier orthodoxe à l’hôpital de Vernon, a passé plus de trois ans à rassembler documents et archives pour dresser le portrait de pas moins de 80 Français ayant collaboré avec le IIIe Reich lors de la Seconde Guerre mondiale. Celui que l’on appelle « le détective de l’histoire », a « fait parler les archives », comme il le dit lui-même. Alors qu’il y a quelques années encore, l’écrivain faisait parler les suspects lorsqu’il était colonel de gendarmerie.

Passionné d’histoire, autodidacte, Jean-Paul Lefebvre-Filleau a une nouvelle fois réalisé « un travail passionnant d’enquêteur » pour son 21e ouvrage.

Des sans-grade aux hauts fonctionnaires

Après avoir écrit sur la Libération de Paris et de la région parisienne, Jean-Paul Lefebvre-Filleau a recensé « de nombreux collaborateurs. Des sans-grade mais aussi de hauts fonctionnaires. Des personnes qui ont perdu tout repère jusqu’à vendre leur âme alors que d’autres, dès novembre 1940, entraient dans la Résistance ». L’écrivain s’est alors intéressé aux parcours personnels de ces hommes. Il a consulté nombre de registres d’état-civil, de comptes rendus de procès : « J’ai retenu les personnalités les plus significatives, précise l’auteur. Elles ont toutes été condamnées par la justice et sont décédées avant la libération de la France. Ces personnages ont tous eu du sang sur les mains, directement ou indirectement ».

Des profils différents

D’André Francis, dit « Gueule tordue » à Philippe Henriot en passant par Henri Dentz, René Bousquet ou Louis-Ferdinand Céline, « ils ont des profils différents », dont l’auteur retrace les parcours. Une façon d’apporter quelques réponses à cette question : comment ont-ils pu basculer et participé à l’horreur ?

Pour les voyous comme Gueule cassée, « c’est l’appât du gain qui les a lancés dans la collaboration, ils se sont tous servis au passage ».

Chez les intellectuels, « on constate un effondrement des élites. Et l’antisémite était répandu ce qui peut expliquer la collaboration de certains ». Pour les policiers ou les militaires, « il faut, comme pour les autres, rappeler le contexte. Ils ont suivi Pétain qui était leur chef ou ils ont aidé l’occupant par conviction idéologique ».

Enfin, dernière catégorie socioprofessionnelle sur laquelle Jean-Paul Lefèbvre-Filleau s’est penché, celle des chefs d’entreprise « qui eux aussi, ont été attirés par l’appât du gain et qui ont parfois, comme l’inventeur du chasseur bombardier, eu une dévotion sans borne pour Pétain ».

À travers cet ouvrage, Jean-Paul Lefèbvre-Filleau a dressé les portraits de personnages odieux ayant participé aux heures les plus sombres de l’histoire.

L’écrivain, théologien et homme d’église, raconte ainsi la vie de ces Français qui ont choisi d’aider l’occupant, « ceux qui avaient le Nazisme pour religion ».

Jean-Paul Lefèbvre-Filleau dédicacera son ouvrage Ces Français qui ont collaboré avec le IIIe Reich paru aux éditions du Rocher samedi 28 janvier de 14 h 30 à 18 h 30 au centre Leclerc de Vernon, et le samedi 4 février à la librairie Gilbert-Joseph, place du Marché à Evreux, de 9 h 30 à 18h.

Tag(s) : #Articles de Presse

Partager cet article

Repost 0