La secrétaire de Joseph Goebbels meurt à 106 ans

Publié le par Radio France Internationale

La secrétaire de Joseph Goebbels meurt à 106 ans

Brunhilde Pomsel avait travaillé à partir de 1942 pour Joseph Goebbels, le chef de la propagande du régime nazi d'Adolf Hitler. Elle avait affirmé n'avoir rien su des camps d’extermination juifs.

Brunhilde Pomsel, l'ancienne secrétaire de Joseph Goebbels, le 29 juin 2016 à Berlin.

Brunhilde Pomsel, l'ancienne secrétaire de Joseph Goebbels, le 29 juin 2016 à Berlin.

« Je ne pouvais pas résister, je fais partie des lâches », confiait l’an dernier Brunhilde Pomsel dans le documentaire autrichien Une vie allemande. Dans ce film, composé pour l'essentiel de son témoignage et d'images d'archives illustrant les crimes des nazis, l’ancienne sténographe de Joseph Goebbels affirme n'avoir appris l'existence de système concentrationnaire qu'en 1950, après avoir passé cinq ans en détention chez les Soviétiques. « Nous ne savions rien. Nous étions nous-mêmes dans un gigantesque camp de concentration ».

Brunhilde Pomsel était de ceux, nombreux, qui regardaient ailleurs : « Dois-je me reprocher de ne pas avoir été intéressée par la politique ? », s’interroge-t-elle dans le film.

Née en 1911, et après avoir travaillé comme secrétaire d’un avocat juif dans les années 30, la jeune femme avait pris sa carte du parti nazi en 1942, ce qui lui avait permis d’être propulsée à un poste bien payé au sein du ministère de la Propagande. « Tout le monde le faisait, alors pourquoi pas moi ? » se justifiait-elle.

L’ancienne secrétaire de Goebbels s’était montrée inquiète de la montée des populismes de droite. Selon le réalisateur du documentaire, celle qui assurait avoir « la conscience tranquille » qualifiait ses souvenirs de « signal d'alarme pour les générations actuelles et futures. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article