Un, deux, trois

Publié le par Billy Wilder

Un, deux, trois (One, Two, Three) est une comédie américaine réalisée par Billy Wilder en 1961. Le film est connu pour son rythme rapide prenant en toile de fond le conflit Est-Ouest pendant la « guerre froide ». En 1961, pendant la « Guerre froide », C.R. MacNamara, représentant à Berlin-Ouest de la Société Coca-Cola, ambitionne d'en devenir le directeur en Europe, et d'introduire la boisson derrière le « rideau de fer ». Son patron, Wendell P. Hazeltine, lui demande de s'occuper de sa fille, Scarlet, qui fait un séjour en Europe. Mais la jeune femme disparaît, puis revient accompagnée d'un militant communiste, Otto Ludwig Piffl, qu'elle présente comme son mari... 

Le film est principalement situé dans Berlin-Ouest pendant la guerre froide, mais avant la construction du mur de Berlin, et la politique est prédominante dans ses prémisses. Fait marquant, le mur de Berlin a été érigé pendant le tournage du film, effectué pour partie en extérieurs, dans la ville de Berlin obligeant l'équipe à se déplacer à Munich pour finir le film. Censure: One, Two, Three a été interdit en Finlande jusqu'en 1986 pour des raisons « politiques », les officiels finlandais craignant que le film pourrait nuire aux relations entre la Finlande et l'Union soviétique. United Photos Finlande a essayé de faire sortir le film en salles en 1962, 1966 et 1969 mais ce n'est qu'en 1986, que le Système finlandais d’évaluation des films permit au film d'être distribué. A sa sortie, le film est un échec commercial.

Un, deux, trois de Billy WilderUn, deux, trois de Billy Wilder

Un, deux, trois de Billy Wilder

Fiche technique

  • Scénario : Billy Wilder et I.A.L. Diamond, d'après la pièce Egy, kettö, három de Ferenc Molnár
  • Photographie : Daniel L. Fapp
  • Adaptation et direction musicale : André Previn
  • Direction artistique : Alexandre Trauner
  • Réalisation de seconde équipe : André Smagghe
  • Montage : Daniel Mandell
  • Production : Billy Wilder et Doane Harrison (associé)
  • Société de production : Mirisch Company, Pyramid Productions et (distribution) United Artists
  • Genre : Comédie satirique
  • Format : Noir et blanc (Panavision)
  • Durée : 115 minutes
  • Dates de sorties : États-Unis : 15 décembre 1961, France : 28 février 1962

Distribution

  • James Cagney : C.R. Mac Namara
  • Horst Buchholz : Otto Ludwig Piffl
  • Pamela Tiffin : Scarlet Hazeltine
  • Arlene Francis : Phyllis MacNamara
  • Liselotte Pulver (créditée Lilo Pulver) : Fraülein Ingeborg
  • Howard St. John : Wendell P. Hazeltine
  • Hanns Lothar : Schlemmer
  • Leon Askin : Peripetchikoff
  • Ralf Wolter : Borodenko
  • Karl Lieffen : Fritz
  • Hubert von Meyerinck : Le comte von Droste Schattenburg
  • Loïs Bolton : Melanie Hazeltine
  • Peter Capell : Mishkin
  • Til Kiwe : Un reporter
  • Henning Schütler : Le docteur Bauer
  • Karl Ludwig Lindt : Zeidlitz
  • Et, parmi les acteurs non crédités
  • Red Buttons : Un sergent de la police militaire
  • Friedrich Hollaender : Le directeur du Grand Hôtel

Publié dans Films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article