Andrews Dana

Publié le par Roger Cousin

Dana Andrews, de son vrai nom Carver Dana Andrews, est un acteur américain né le 1er janvier 1909 et mort le 17 décembre 1992 à Los Alamitos, Californie (États-Unis). Il est particulièrement connu pour ses rôles dans Les Plus Belles Années de notre vie de William Wyler et Laura d'Otto Preminger.

Andrews Dana

Né dans une ferme près de Collins dans l'État de Mississippi (Comté de Covington), il est le troisième des neuf enfants d'Annis et Charles Forrest Andrews, un pasteur baptiste. Il reçoit pour prénom les noms de deux des professeurs de son père. La famille ne tarde pas à partir pour le Texas, où elle s'installe à Huntsville, lieu de naissance des plus jeunes enfants (dont l'acteur Steve Forrest). Après avoir suivi le collège sur place, Dana Andrews fit des études de gestion à Houston. Il travailla brièvement comme comptable pour Gulf & Western. En 1931, il se rendit à Los Angeles, pour tenter une carrière de chanteur, tout en faisant de petits boulots, comme pompiste. Un de ses employeurs lui paya des études de chant classique, ainsi qu'à la Playhouse de Pasadena, prestigieux théâtre et école d'art dramatique. Andrews fut engagé par Samuel Goldwyn et, neuf ans après son arrivée à Los Angeles, se vit offrir son premier rôle au cinéma, dans le western de William Wyler Le Cavalier du désert, dont la star était Gary Cooper.

Le rôle d'Andrews dans l'Étrange Incident de William A. Wellman, avec Henry Fonda, est souvent cité comme un des meilleurs de son début de carrière. Il fit d'excellentes prestations dans Laura, où il donnait la réplique à Gene Tierney et dans Les Plus Belles Années de notre vie, qui remporta neuf Oscars. Beaucoup considèrent qu'il s'agit de son meilleur rôle. Dès 1950, l'alcoolisme commença à perturber sa carrière (il avait même failli lui coûter la vie au volant). Il fut souvent cantonné à des rôles secondaires et à des personnages de série B, parfois bons (il déclara un jour qu'il avait plus gagné dans l'immobilier qu'en tant qu'acteur). Toutefois, le sommet artistique de sa carrière se situe sans doute en 1956, avec les deux derniers films tournés par Fritz Lang aux États-Unis : La Cinquième Victime et L'Invraisemblable Vérité.

En 1963, il fut élu président de la Guilde des acteurs. En 1972, après quatre ans de sobriété, il fut l'une des premières célébrités à faire une déclaration publique en faveur des Alcooliques anonymes. Dana Andrews épousa Janet Murray le jour de l'an 1932. Elle mourut en 1935, peu de temps après la naissance de leur fils David (musicien et compositeur, mort d'hémorragie cérébrale en 1964). Le 17 novembre 1939, il épousa en secondes noces l'actrice Mary Todd. Ils eurent trois enfants : Katharine, en 1942, Stephen, en 1944, et Susan, en 1948. En dépit de son succès, la famille vivait à Studio City dans une maison relativement modeste, achetée au réalisateur Jacques Tourneur.

À la fin de sa vie, Andrews souffrit de la maladie d'Alzheimer. Il mourut en 1992 de problèmes cardiaques et de pneumonie. Bien que Dana Andrews ait tenté une carrière de chanteur avant de se lancer dans le cinéma, il ne chante que dans un seul film, La Foire aux illusions (State Fair) de Henry King (1945) — et sa voix y est doublée ! Son rôle dans Rendez-vous avec la peur de Jacques Tourneur (Night of the Demon, 1957), lui vaut d'être cité dans la chanson Science Fiction Double Feature du Rocky Horror Picture Show : Dana Andrews said prunes gave him the runes (Dana Andrews dit que les prunes lui avaient donné les runes/la courante).

Filmographie 

  • 1940 : Le Cavalier du désert (The Westerner), de William Wyler
  • 1940 : Lucky Cisco Kid
  • 1940 : Sailor's Lady
  • 1940 : Kit Carson, de George B. Seitz
  • 1941 : La Route au tabac (Tobacco Road), de John Ford
  • 1941 : La Reine des rebelles (Belle Starr), de Irving Cummings
  • 1941 : Boule de feu (Ball of Fire), de Howard Hawks
  • 1941 : L'Étang tragique (Swamp Water), de Jean Renoir
  • 1942 : Berlin Correspondent
  • 1943 : Requins d'acier (Crash Dive)
  • 1943 : L'Étrange Incident (The Ox-Bow Incident), de William Wellman
  • 1943 : L'Étoile du Nord (The North Star), de Lewis Milestone
  • 1943 : December 7th, de John Ford et Gregg Toland
  • 1944 : Un fou s'en va-t-en guerre (Up in Arms), d'Elliott Nugent
  • 1944 : Prisonniers de Satan (The Purple Heart), de Lewis Milestone
  • 1944 : Wing and a Prayer
  • 1944 : Laura, d'Otto Preminger
  • 1945 : La Foire aux illusions (State Fair), de Walter Lang
  • 1945 : Crime passionnel (Fallen Angel), d'Otto Preminger
  • 1945 : Le Commando de la mort (A Walk in the Sun), de Lewis Milestone
  • 1946 : Le Passage du canyon (Canyon passage), de Jacques Tourneur
  • 1946 : Les Plus Belles Années de notre vie (The Best Years of Our Lives), de William Wyler
  • 1947 : Femme ou Maîtresse (Daisy Kenyon), d'Otto Preminger
  • 1947 : Boomerang !, d'Elia Kazan
  • 1948 : Night Song
  • 1948 : Le Rideau de fer (The Iron Curtain), de William A. Wellman
  • 1948 : No Minor Vices
  • 1948 : Deep Waters, de Henry King
  • 1949 : Britannia Mews, de Jean Negulesco
  • 1949 : Tête folle (My foolish Heart), de Mark Robson
  • 1949 : La Bataille des sables (Sword in the Desert)
  • 1950 : Mark Dixon, détective (Where the Sidewalk Ends), d'Otto Preminger
  • 1950 : Edge of Doom
  • 1951 : L'Équipage fantôme (Sealed Cargo)
  • 1951 : I Want You
  • 1952 : Assignment: Paris
  • 1954 : La Piste des éléphants (Elephant Walk), de William Dieterle
  • 1954 : Trois heures pour tuer (Three Hours to Kill)
  • 1954 : Duel in the Jungle
  • 1955 : Strange Lady in Town (en)
  • 1955 : Le Fleuve de la dernière chance (Smoke Signal), de Jerry Hopper
  • 1956 : La Cinquième Victime (While the City Sleeps), de Fritz Lang
  • 1956 : Comanche
  • 1956 : L'Invraisemblable Vérité (Beyond a Reasonable Doubt), de Fritz Lang
  • 1957 : À l'heure zéro (Zero hour!), de Hall Bartlett
  • 1957 : Spring Reunion
  • 1957 : Rendez-vous avec la peur (Night of the Demon), de Jacques Tourneur
  • 1958 : Enchanted Island
  • 1958 : La Cible parfaite (The Fearmakers), de Jacques Tourneur
  • 1959 : Du sang en première page (The Story on page one) (voix), de Clifford Odets
  • 1960 : The Crowded Sky (en)
  • 1962 : Madison Avenue
  • 1965 : In Harm's Way
  • 1965 : Brainstorm
  • 1965 : Crack in the World
  • 1965 : Town Tamer
  • 1965 : Battle of the Bulge
  • 1965 : Le Cher Disparu (The Loved One), de Tony Richardson
  • 1966 : Johnny Reno
  • 1967 : Terreur au Km. (Hot Rods to Hell)
  • 1967 : Cobra II
  • 1968 : La Brigade du diable (The Devil's Brigade), d'Andrew V. McLaglen
  • 1972 : Innocent Bystanders
  • 1974 : 747 en péril (Airport 1975), de Jack Smight
  • 1976 : La Chevauchée terrible (en) (Take a Hard Ride)
  • 1976 : Le Dernier Nabab (The Last Tycoon), d'Elia Kazan
  • 1978 : Good Guys Wear Black
  • 1978 : A Tree, a Rock, a Cloud
  • 1978 : Born Again
  • 1979 : The Pilot
  • 1984 : Prince Jack

Publié dans Acteurs et Actrices

Commenter cet article